Infos-dijon.com > Opinion > De droite

OPINION : «N’est pas Z.T.I. qui veut…» commente le groupe Construire Dijon Autrement

29/04/2018 18:46
En réaction à la décision du tribunal administratif, le groupe d'opposition municipale présidé par Franck Ayache considère que le centre-ville de Dijon ne réunit pas les critères d'une Zone Touristique Internationale et appelle à «changer de référentiel».
Communiqué du groupe Construire Dijon Autrement :

La décision du tribunal Administratif, si elle représente une mauvaise nouvelle pour l’attractivité de la Ville de Dijon, n’en est pas moins la conséquence logique de l’abandon du centre-ville depuis de trop nombreuses années. Si nous pouvons constater une récente prise de conscience de l’intérêt que représente pour notre ville le développement du tourisme et du commerce par les élus PS de la majorité municipale, n’est-il pas un peu tard ou un peu trop tôt pour prétendre être aujourd’hui reconnue comme une Zone Touristique Internationale ?
«Bénéficier d’un flux important d’achats effectués par des touristes résidant hors de France…» est un des critères essentiels sur lequel se base le juge pour décider si une ville possède une zone touristique internationale.

Hors depuis 2001, lancé dans des projets pharaoniques, la politique municipale a oublié tout ce qu’il fallait faire pour développer le centre-ville et ses commerces. Nous avions dénoncé à maintes reprises le manque d’accessibilité, l’absence d’embellissement, l’absence de rénovation des parkings en ouvrage, le manque d’animation du centre-ville…

Dans ces conditions pouvons-nous nous étonner du faible chiffre d’affaires réalisés sur les touristes étrangers au Centre-ville ? Seulement 2% des visiteurs de l’emblématique musée des beaux-arts de Dijon sont des étrangers (2015). Il vous suffit de vous promener et de discuter avec les commerçants qui ont survécu pour vous faire une idée précise.

Il est donc nécessaire de changer de référentiel. Etre une ZTI ne se décrète pas ! Le copinage politique, les effets d’annonces ou les présentations cosmétiques faites à coup de subventions  ne sont pas les solutions.

Etre une destination touristique internationale prisée et reconnue demande une vision et de la réflexion. C’est un travail quotidien de long terme à entreprendre avec les acteurs économiques afin de mettre en lumière et valoriser tous les atouts que renferment notre cité.
C’est tout le sens du projet que nous portons comme élus et que nous partageons au sein de l’association Construire Dijon Autrement.

Franck AYACHE et François HELIE.
Groupe municipal Construire Dijon Autrement.