Infos-dijon.com > SPORT > Autres sports

RALLYE DAKAR : Avec le team Pompy, Stéphane Bouvier veut aller au bout

07/01/2019 03:13
Participant malheureux lors de l’édition 2018, le pompier dijonnais a travaillé dur pour se donner toutes les chances de finir l’édition 2019. Il a désormais un mécano et un manager avec lui, et compte porter haut les couleurs de Pompy, cette peluche destinée aux enfants victimes, et dont il est le porteur de projet en Côte-d’Or.
Le team Pompy est prêt pour la grande aventure du Dakar. Et être prêt a déjà été, en soit, une grande aventure. Après avoir abandonné sur casse moteur dès la deuxième étape l’an passé pour sa première participation, Stéphane Bouvier s’est donné toutes les chances d’aller le plus loin possible cette année dans cette course considérée comme la plus exigeante des rallye raid.
Tandis qu’il était seul en 2018, contraint de jouer tous les rôles, il est cette année sur le Dakar en équipe. Un détail qui change beaucoup de choses, même si, et c’est le charme des sports mécaniques, tout peut arriver, même aux plus forts, même aux mieux préparés.

Promouvoir Pompy à travers le monde


Ainsi, pour cette édition 2019, ce n’est plus simplement le pilote Stéphane Bouvier qui est engagé, mais le team Pompy, avec le soutien de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France. Pompy, c’est ce petit ourson que Stéphane Bouvier se bat depuis plusieurs années pour mettre dans chaque véhicule de secours du département. C’est un outil pédo-psychiatrique simple et très efficace pour les enfants victimes que les pompiers sont amenés à prendre en charge. «D’abord, il rassure l’enfant, capte son attention, et lui permet de faire des câlins dans une situation de grand stress, mais il peut aussi l’aider à nous indiquer où il a mal par exemple. Au retour du Dakar, on pourra en financer 1000 à distribuer en Côte-d’Or» explique-t-il. «Le Dakar 2019 sera pour moi plus qu’un défi personnel. Ce sera une revanche sur l’aventure Dakar 2018 afin de promouvoir de nouveau le projet Pompy, en vivant de l’intérieur cette formidable aventure humaine».

Une team à construire


Donc derrière Stéphane Bouvier, c’est bien Pompy qui va parcourir les pistes du Pérou (cette année, le rallye Dakar ne se déroulera que dans ce pays), et un peu tous les sapeurs-pompiers. Mais pour en arriver là, le chemin a été long et semé d’ornières. Trouver des sponsors pour financer des Pompy, le Dakar, ou les deux, se démener sur son temps libre pour ça, réussir finalement à être inscrit au Dakar 2018 pour finalement abandonner si tôt… Encaisser le coup puis repartir de l’avant, en faire encore plus, développer l’association Pompy et construire une vraie team pour ce Dakar 2019… L’aventure n’a pas été simple.

«Tu mérites la médaille du finisher»


Au Pérou, Stéphane Bouvier est ainsi accompagné par deux personnes de confiance pour maximiser ses chances. Soyons clairs : on parle de ses chances de finir le rallye, pas de le gagner… Stéphane pilotera bien-sûr la moto, mais pourra se reposer entre les étapes. Il a en effet avec lui Eric Gaillet, manager du team, qui gère toute la logistique, et Marc Laurent, mécano.
«On t’a préparé un bivouac pour que tu sois bien sur la moto et en sécurité» lui lançait Eric Gaillet en novembre lors de la présentation du team. «Il n’y a pas de chrono, pas de classement, on veut juste que tu reviennes avec la médaille du finisher car tu la mérites». C’est incontestable et c’est maintenant que ça se joue. Le contrôle technique est OK. On croise les doigts !
Nicolas Richoffer

Cliquez ici pour accéder au site de Stéphane Bouvier et du Team Pompy

Le team Pompy à Dijon lors de la présentation (photos N.R.) :


Les premières images de Stéphane Bouvier au Pérou :