Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
15/04/2020 06:47

BOURGOGNE : Amazon sous la surveillance de l'inspection du travail

Le site logistique d'Amazon à Chalon-sur-Saône a fait l'objet d'une inspection. L'entreprise a été mise en demeure d'opérer des changements afin de renforcer la sécurité sanitaire des employés.
Dès le début du confinement, le géant américain de la distribution a été placé sur la sellette par les organisation syndicales considérant comme insuffisantes les mesures mises en place pour la protection des salariés. Amazon a réagi notamment en diminuant le nombre de personnels à l'intérieur des sites.

La Direction Régionale des Entreprise, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi (DIRECCTE) est le service déconcentré de l’État qui s'occupe de l'inspection du travail. Jean Ribeil, directeur régional pour la Bourgogne-Franche-Comté, est revenu sur la situation d'Amazon lors d'un point d'étape ce mardi 14 avril 2020.

«Amazon a respecté les préconisations»


Le site logistique de Sevrey (Saône-et-Loire), au sud de Chalon-sur-Saône, a fait l'objet d'une inspection la semaine dernière qui «a donné lieu à une lettre d'observation de la part des inspecteurs du travail qui ont visité l'entreprise» a indiqué Jean Ribeil. En conséquence, Amazon a été mis en demeure de se conformer à une dizaine de recommandations.

Les observations concernaient principalement en des déclinaisons des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale comme un marquage au sol facilitant l'espacement des employés dans la file d'attente permettant d'accéder à l'intérieur du site ou comme la définition d'un sens de circulation avec pose de parois de séparation en plexiglas.

La Direction Générale du Travail (DGT) ayant appelé à la vigilance, les inspecteurs sont rapidement revenus dans l'entreprise pour faire des vérifications. «La totalité des observations avaient été prises en compte par l'employeur» a constaté Jean Ribeil avant d'ajouter que «Amazon a respecté les préconisations» donc «le site fonctionne normalement». Pour autant, la DIRECCTE reste à l'écoute des organisations syndicales et envisage de revenir sur le site car Amazon reste sous surveillance.

Jean-Christophe Tardivon

Retrouver l'article sur le débrayage en début de confinement



Le 17 mars 2020, débrayage sur le site d'Amazon au sud de Chalon-sur-Saône (photo Info Chalon)