Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
20/10/2022 16:30
26450 lectures

Bourgogne - Franche-Comté : Gilles Platret quitte la Présidence de la Commission des finances

Elle devrait revenir au Rassemblement National.
Communiqué du groupe « Rassemblement de la Droite, du Centre et des Ecologistes indépendants »
Jeudi 20 octobre 2022
« Nos rangs se sont éclaircis, la situation aussi. »
Cette phrase, dont nous faisons le titre de ce communiqué, le général de Gaulle l’a prononcée à un moment où quelques-uns de ceux qui s’étaient prétendus fidèles à sa personne et à sa politique, avaient décidé de le lâcher. Elle correspond bien à la situation actuelle.
En juin 2021, notre liste arrivait 2e des élections régionales au terme d’une campagne électorale, au cours de laquelle les choses avaient été clairement posées : nous rassemblions les forces de droite, du centre et du mouvement écologiste indépendant, contre la liste d’union de la gauche, contre la liste du Rassemblement national et contre la liste soutenant le président Macron.

Nous sommes depuis lors, comme principal groupe d’opposition au Conseil régional, restés fidèles à cette ligne. Cette fidélité à nos idées a toujours été à nos yeux le plus nécessaire respect dû à nos électeurs. Trop d’élus passent de nos jours sans vergogne de l’opposition à la majorité, reniant le lendemain tout ce qu’ils avaient défendu la veille, trompant ainsi les citoyens et augmentant à juste titre le dégoût que nourrissent un grand nombre d’entre eux pour des politiques insincères.
Or, nous avons constaté et amèrement regretté que deux des membres de notre groupe avaient dernièrement souhaité se rapprocher de la majorité macronienne, le premier en adhérent au parti Horizons, membre de la majorité de Monsieur Macron, la seconde en appelant à voter pour des candidats En Marche aux dernières élections législatives.
Dans ces conditions, notre groupe a souhaité les auditionner l’un et l’autre pour recevoir des explications et statuer à leur endroit. Ce fut peine perdue puisque les deux élus concernés, devançant leur audition, ont démissionné de notre groupe et informé la présidente de Région qu’ils siégeraient désormais en élus indépendants.
Nous laissons à chacun le soin de penser ce qu’il souhaite d’une pareille attitude, que nous ne commenterons pas davantage. Nous voulons désormais avancer sur les dossiers de la Région, qui méritent toute notre attention, à l’heure où nos finances sont mises à mal par une gestion qui, depuis des années, n’a pas su anticiper les revers de fortune que notre budget est en train de subir violemment.
Mais nous sommes avant tout des démocrates et, tenant compte de la nouvelle composition de notre groupe, qui compte désormais 16 membres (au lieu de 18), nous constatons que nous formons à présent au sein du Conseil régional le 2e groupe d’opposition. Dans ces conditions, notre président, Gilles Platret, a informé hier ses collègues de la commission des finances, qu’il quittait la présidence de cette dernière (laquelle doit revenir au principal groupe d’opposition), ce qu’il leur avait d’ailleurs indiqué dès le mois dernier.
Ainsi, les choses sont claires et c’est ce qui est le plus important à nos yeux : d’abord offrir aux habitants de Bourgogne et de Franche-Comté une ligne politique assumée et lisible, ensuite défendre à leur service les idées qui sont les nôtres et que nous avons défendues en nous présentant à leurs suffrages en juin 2021, enfin préparer l’alternance dont notre Région aura bien besoin dans les années qui viennent !

Les dépenses et le loup électrisent le débat de la session du 21 octobre au conseil régional


Avec 140 millions à trouver, Marie-Guite Dufay et le Conseil Régional veulent essayer de garder la tête au-dessus de l’eau


Marie-Guite Dufay en appelle à la raison... 64 millions d'euros sont en jeu dans l'enseignement supérieur



Infos-dijon.com - Mentions légales