Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
24/07/2021 03:17

Bourgogne – Franche-Comté : Julien Odoul n’est finalement que la copie conforme de Sophie Montel et ce n’est pas glorieux

Les provocations du leader du Rassemblement National n’ont rien à envier à celles de Sophie Montel au cours de la précédente mandature. La  démocratie n’en ressort pas grandie.
Cela aurait pu être une session assez simple. Mais elle s’est finalement avérée pénible. Oui c’est le mot. Pour ne pas avoir participé aux réunions préparatoires aux désignations des élus dans différents organismes, Julien Odoul et le Rassemblement National, ont volontairement créé les conditions du désordre, pour mieux l’instrumentaliser, à force de provocations.
C’est ce qu’il ressort de la journée du vendredi 23 juillet au Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté à Dijon. Et forcément, pour qui a un peu de la mémoire, le comportent des troupes du RN de Monsieur Odoul, renvoie à celui des troupes de Madame Montel, en 2015, quand c’est elle qui jouait les provocations, avec Julien Odoul dans son sillage.

On le sait, Sophie Montel avait été déclarée indésirable dans les rangs du Rassemblement National. Elle a été excommuniée et c’est Julien Odoul qui a pris le leadership.
A vrai dire, côté provocations, les choses n’ont pas vraiment changé. L’élu du département de l’Yonne fait régulièrement parler de lui. Et les observateurs de l’actualité régionale se disent que finalement Edouard Ferrand et Christian Launay, du temps de leur splendeur dans l’hémicycle régional à Dijon, étaient des enfants de chœur par rapport à Julien Odoul.
De toute évidence, le garçon qui a beaucoup provoqué pendant la mandature précédente, n’a pas remarqué que cela n’a pas eu les effets escomptés aux élections du mois de juin...
Le Rassemblement National a en effet reculé au premier et au second tour. Mais visiblement Julien Odoul ne le prend pas en considération. Pourquoi ? Mais tout simplement parce que se profilent l’élection présidentielle et les législatives en 2022. Le RN aura des candidats dans toutes les circonscriptions, de tous les départements.
Alors d’ici là, le patron du RN en Bourgogne et en Franche-Comté compte bien faire parler de lui et des amis. Car il ne lui a pas échappé qu’il avait un déficit de notoriété. Il a donc décidé de faire de la provoc encore et toujours. Le problème c'est que sa mayonnaise a de plus en plus de mal à prendre.
Car finalement les votes à bulletin secret que Monsieur Odoul a demandés, allant jusqu’à suggérer la mise en place d’un isoloir, auront amusé ses troupes et c’est tout. La démocratie n’est pas ressortie grandie des épisodes que le disciple de Marine Le Pen a voulu imposer à Marie-Guite Dufay et à sa majorité, en premier lieu et finalement à l’assemblée régionale.
Et quand la Présidente de Région, au sujet des sessions décentralisées, lui a fait remarquer que les élus du RN n’étaient pas venus siéger à Nevers, Julien Odoul a rétorqué qu’à l’époque c’était Madame Montel la patronne. Confirmant en cela que les élus du RN sont des élus godillots !
Tout donne à penser qu’en septembre prochain, puis au cours des sessions régionales qui suivront, le RN continuera d’être dans la provocation. Pas certain que cela lui permette de remporter des circonscriptions, en Bourgogne – Franche-Comté, aux prochaines législatives. Mais finalement pour Monsieur Odoul et ses amis, est-ce vraiment le sujet ?
En attendant, Gilles Platret, le patron des troupes de la droite et du centre, a annoncé qu'il ne prendrait pas part au vote de toutes les propositions, voeux et amendements proposés par le RN. Et Claire Mallard, la porte parole du groupe EELV a fait de même, «notamment parce que le RN est climato sceptique» a-t-elle précisé. Marie-Guite Dufay ne pouvant pas lui couper le siffler a l'obligation de le gérer. Au nom de la démocratie. Elle doit laisser vivre cette démocratie, alors que son opposant du RN la bafoue.
Alain BOLLERY 
(Photo Jean-Christophe TARDIVON)


Infos-dijon.com - Mentions légales