Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
26/08/2022 18:00
2534 lectures

Bourgogne – Franche-Comté : Les prix des cantines dans les lycées, pour les familles, augmenteront de la moitié de la hausse de 10%

Pour amortir la hausse des prix des repas dans les cantines des lycées, le Conseil Régional va passer à la caisse pour 4 millions d’euros. Et il créé une tranche supplémentaire pour accorder plus de bourses, pour les familles les plus modestes. Il va aussi investir dans la photovoltaïque dans les Lycées, notamment à Louhans et Château-Chinon.



C’est un problème qui régulièrement met en rogne des familles qui se retrouvent privées de bourses car elles gagnent un peu trop, au regard des critères d’éligibilité. C’est souvent vécu comme une injustice. Alors que la crise frappe, que l’augmentation des prix des matières premières pour préparer les repas est bien réelle, que l’inflation est galopante, le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté a fait les comptes.

Le prix de revient des repas va augmenter de 10% «Mais il n’était pas question de répercuter la totalité de la hausse sur les prix de repas», a expliqué Marie-Guite Dufay, ce vendredi matin, à l’occasion de sa conférence de presse de rentrée.
La région a donc décidé de prendre la moitié de la hausse à sa charge, soit 4 millions d’euros. Ce qui concrètement veut dire que les prix des repas dans les cantines des lycées vont augmenter de 5% pour les familles. Mais comme la crise frappe, le Conseil Régional a décidé de créer une tranche supplémentaire pour les bourses qui sont accordées en fonction des revenus des ménages, c’est-à-dire des parents.
Marie-Guite Dufay s’est expliquée : «Face à la hausse des prix, il faut faire preuve de pragmatisme et de solidarité. Depuis 4 ans, on n’avait pas augmenté les tarifs dans les cantines des lycées. Face aux 10% d’augmentation, on a décidé de prendre notre part et de répercuter 5%, en créant un niveau supplémentaire de bourses. Les prix restent modestes par rapport au coût de 10 euros».
Interrogée par nos soins, Marie-Guite Dufay assure que 20% des familles environ bénéficient des dispositifs de bourse. Soit une famille sur cinq. Et de souligner : «On augmente les bourses et on crée une tranche supplémentaire de bourse qui concerne 3000 familles, pour un total de 16.000 familles.
Pour les 3000 nouvelles familles concernées par la nouvelle tranche c’est un budget supplémentaire de 600.000 euros.
On peut encore noter que 700 familles bénéficient de la gratuité de l’internat !»
Marie-Guite Dufay a encore rappelle que la région continue de consacrer 100 millions d’euros de travaux par et qu’elle est la volonté de mettre des panneaux photovoltaïques sur les toits des lycées. En Saône-et-Loire le lycée de Louhans bénéficiera de ce dispositifs.
Les manuels scolaires restent gratuits, comme les transports scolaires. «On étend aussi le nombre d’ordinateurs gratuits. Et cela jusqu’au niveau BTS avec 6000 ordinateurs portables pour un budget de 3 millions d’euros», souligne encore la Présidente de Région, qui met aussi en avant les appels à projet, ou encore les outils numériques au service des lycées».
Interrogée au sujet de la rationalisation des lycées, Marie-Guite Dufay ne botte pas en touche. «Les regroupements ont été faits en Franche-Comté pas en Bourgogne». Traduisez, il faudra bien arriver à des regroupements et ou fermetures, avec la baisse de la démographie. Et elle avance : «A Auxerre, Chalon sur Saône, le sujet se posera du nombre de lycées, tout en maintenant l’offre des formations.
A Etang sur Arroux le lycée ne fermera pas tant que l’on n’aura pas trouvé une solution pour les formations». Et elle est bien décidée à ce que la structure du Lycée du Velet continue de vivre, avec pourquoi pas d’autres activités. A suivre…
Enfin, en Bourgogne - Franche-Comté, tous les ramassages scolaires seront assurées. La Président de Région pour les sécuriser, suggère de solliciter des femmes d’agriculteurs, ou des employés à temps partiel dans les collectivités.
Alain BOLLERY
 
Les prix des repas dans les cantines :
5 jours : 3,41 euros le repas contre 3,25 en 2021/2022
4 jours : 3,63 euros le repas contre 3,46 euros en 2021/2022
3 jours = 3,99 euros le repas contre 3,80 euros en 2021/2022
Ticket : 4,62 euros le repas congre 4,40 euros en 2021/2022

Cliquez ici pour tout savoir sur la rentrée dans les lycées de Bourgogne - Franche-Comté


Infos-dijon.com - Mentions légales