Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
12/02/2021 17:23

BOURGOGNE : Siemens et son partenaire Automatismes du Centre Est ouvrent les portes de la formation initiale et continue à l’industrie 4.0

Le pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71 a souhaité installer un Atelier flexible sur chacun de ses sites de Dijon et de Chalon-sur-Saône.

Siemens et son partenaire Automatismes du Centre Est (ACE) ouvrent les portes de la formation initiale et continue à l’Industrie 4.0

L’industrie 4.0 est un enjeu majeur de développement pour les entreprises. Elles ont donc besoin de personnel qualifié et formé à ces nouvelles technologies pour pouvoir répondre aux demandes des marchés et rester compétitives. Par conséquent l’acquisition des connaissances liées à l’industrie du futur est primordiale. Pour permettre aux écoles et aux centres de formation de proposer à leurs élèves un apprentissage concret, Siemens et Automatismes du Centre Est (ACE) ont développé un Atelier Flexible basé sur les technologies actuelles de l'automation et sur les gestes techniques. Cet atelier est conçu pour répondre parfaitement aux exigences exprimées par l’UIMM (Union des Industries et métiers de la métallurgie) quant aux besoins spécifiques de formation, et équipe dès à présent les deux sites du pôle Formation des Industries Technologiques Bourgogne situés à Dijon et à Chalon-sur-Saône.

Promouvoir l’industrie 4.0 et permettre aux élèves de se former aux meilleures techniques
Les centres de formation ont un réel besoin en termes d’outils pour permettre à leurs élèves de passer de la théorie à la pratique et de découvrir les technologies auxquelles ils seront confrontés dans leurs futures entreprises.

Cela est notamment vrai dans les métiers de la métallurgie qui évoluent grâce à l’apport des nouvelles technologies et dont les besoins en compétences changent aussi. L’UIMM a clairement défini ces besoins et c’est autour de ceux-ci que Siemens et ACE Didactique ont travaillé pour proposer une solution industrielle pédagogique facilement adaptable dans les écoles et les centres de formation.

L’Atelier Flexible ainsi mis au point s’appuie sur l’expertise de Siemens en termes de technologies 4.0 (réalité augmentée, concept de jumeau numérique, gestion des données…) et sur les capacités d’Automatismes du Centre Est (ACE) à créer des systèmes complets en réponse à des besoins spécifiques. Entièrement modulaire, l’Atelier s’adapte aux besoins, à la place disponible et au budget dont disposent les centres de formations.

Une réponse alliant savoir-faire et technologie de pointe qui a séduit le pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71

L’Atelier Flexible développé par Siemens et ACE Didactique répond à un double objectif :
-        Former des alternants ou des salariés à des savoir-faire qu’il est important de transmettre et de sauvegarder,
-        Leur permettre de découvrir et de maîtriser les technologies nécessaires au déploiement d’une industrie 4.0.

Le pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71 en a tout de suite saisi tous les avantages et a souhaité installer un atelier flexible sur chacun de ses sites (Dijon et Chalon-sur-Saône). Chaque année, environ 500 alternants (Bac Pro, BTS, licence…) et 2 300 salariés (opérateurs, ingénieurs, demandeurs d’emplois…) y sont accueillis. Cet atelier est également un support de développement d’une formation en automatismes et réseaux industriels qui n’existe pas actuellement sur la région et qui permettra de répondre aux besoins de compétences et de développement technologique des entreprises clientes du Pôle.

Le Pôle Formation a opté pour un atelier comprenant 6 machines qui couvrent le spectre des besoins en entreprise. Ces machines offrent la particularité de pouvoir être utilisées de manière traditionnelle ou de manière totalement automatisée. La conservation de l’utilisation traditionnelle est importante pour que les apprenants puissent avoir une bonne prise en main et une connaissance fine des machines et de leurs capacités en plus d’avoir accès à une technologie de pointe.

L’Atelier Flexible installé au pôle Formation UIMM Bourgogne 21 71 s’adresse plus particulièrement aux Bacs professionnels maintenance et aux BTS maintenance et électrotechnique ainsi qu’aux licences robotique.

Deux machines font par ailleurs partie du programme de certification Siemens visant à valoriser le parcours des alternants et leurs connaissances des technologies liées à l’Industrie 4.0.

Un condensé de technologies vu par Jérôme Célérier, ingénieur commercial régional chez Siemens

Un atelier flexible didactique à l’image des modèles qui permettront la réindustrialisation française ! Basé sur la flexibilité, la modularité et la personnalisation, cet outil de production pédagogique intègre toutes les dernières technologies digitales 4.0 qui apporteront la compétitivité à l’industrie Française. Pouvant être complètement autonome et piloté par le superviseur Siemens basé sur WINCC OPEN ARCHITECTURE, les apprenants de demain monteront très rapidement en compétences sur toutes ces technologies.

Outre les plateformes d’automatismes Siemens Totally Integrated Automation avec sécurité machine intégrée, cyber sécurité, réseau WIFI, IOLINK, traçabilités RFID, gestion d’axes Motion Sinamics, intégration robotique dans TIA Portal !

Cet atelier est doté d’un jumeau numérique réalisé sur NX-Mecatronic Concept Designer ce qui permettra de simuler le comportement réel de la machine, un réel atout au cœur de l’industrie du futur. Pour finir ils pourront travailler sur des solutions IOT, EDGE computing jusqu’au cloud Siemens Mindsphere pour gérer toutes les datas pertinentes de cet atelier.

Ces données permettront d’aborder les thématiques de gestion d’économie d’énergie corrélée aux KPI de production ainsi que l’implémentation de solutions de maintenance prédictives : différentes applications sont intégrées dans la solution EDGE FACTORY BOX.

« C’est un outil pédagogique sur lequel j’aurais apprécié travailler dans ma vie d’étudiant ! » conclut Jérôme Célérier.

Communiqué