Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
23/01/2022 09:53

CONSOMMATION : «Les Français accordent un statut unique au vin»

Vin & Société dévoile ce jeudi 20 janvier un nouveau sondage Ifop axé sur le rapport des Français au vin, selon leurs habitudes alimentaires.
Si ces dernières sont très variées, avec 7 profils types identifiés par Vin & Société*, on constate un véritable attachement au vin qui transcende les spécificités de chacun. Tous les profils se disent en majorité consommateurs, et plus de 7 personnes sur 10 jugent qu’un repas de qualité est la meilleure occasion pour consommer du vin. Cette enquête rappelle le statut particulier du vin, un produit que les Français associent au partage, à la convivialité, au plaisir d’être ensemble.

Vin & Société entreprend une véritable analyse anthropologique des mangeurs français à travers ce sondage Ifop, qui fait suite à un premier travail de catégorisation des profils types initié début 2021 avec la campagne « Un bon vin se sert avec tout, avec modération surtout. ». L’objectif de cette nouvelle étude ? Mieux comprendre la manière dont le vin est appréhendé selon le prisme alimentaire de chacun, et faire ainsi ressortir le rapport unique que notre société entretient avec ce produit.


La consommation de vin est bien ancrée dans nos habitudes alimentaires

Qu’ils aiment les repas traditionnels ou gastronomiques, qu’ils adorent l’apéritif ou manger sur le pouce de la cuisine « fusion », qu’ils soient amateurs de viande ou végétariens, plus de 7 Français sur 10 en moyenne disent consommer du vin (de 62% à 90% des profils).

Les « Gastronomaniacs », friands de bonnes tables, et les « Apéritivores », qui construisent leur repas autour de l’apéritif, sont les catégories qui comptent le plus grand nombre de consommateurs de vin (à 90% et 86%). Les profils « Becs sucrés », qui apprécient les encas gourmands, et « Street lovers », qui plébiscitent les food trucks, sont en revanche ceux qui consomment le moins de vin (respectivement 65% et 62%).

Le vin, un produit associé au plaisir de la table et au plaisir d’être ensemble

Les plaisirs de la table et la convivialité sont au coeur du rapport des Français au vin, quel que soit leur profil :
- La 1ère occasion privilégiée pour consommer du vin est un repas « amélioré » avec des invités : plus de 7 personnes sur 10, quel que soit leur profil d’appartenance, jugent que c’est le meilleur moment pour déguster du vin (de 68% à 79%) ;
- Selon les profils, la 2ème occasion privilégiée pour la consommation de vin est un apéritif partagé avec des amis ou de la famille (de 46% à 64%) ;
- La 3e occasion privilégiée pour déguster du vin est un événement festif (de 48% à 56%).
- Quand les Français choisissent de boire du vin, c’est avant tout pour qu’il s’accorde bien avec leur repas. Cette envie est partagée majoritairement par tous les profils, et particulièrement par les « Gastronomaniacs » (67%) et les « Traditionistas » (63%).

Le prix reste la variable numéro 1 des Français dans le choix du vin

Le prix est l’un des tous premiers critères – 1er ou 2ème selon les profils – pris en compte par les Français dans leur achat de vin (entre 32% et 47%). Beaucoup d’interviewés lui associent également l’appellation et le bassin viticole (entre 24% et 45% de citations). Émergent également d’autres critères spécifiques à chaque profil : l’accord mets-vins pour les « Gastronomaniacs » (31%), la façon dont le vin a été produit pour les « Veggies Gourmands » (27%), l’étiquette et le design pour les « Street Lovers » (18%), etc.

Selon Samuel Montgermont, Président de Vin & Société, « plusieurs évidences émergent de cette enquête. La première, c’est qu’il y a une véritable centralité du vin dans le rapport à l’alimentation, et dans notre rapport à la table, et ce, que l’on soit végétarien ou amateur de plats traditionnels. En France, on savoure avant tout le vin lors d’un repas, pour qu’il s’accorde bien avec les plats qui seront dégustés, comme le montre notamment le fort intérêt pour les accords mets-vins. Le vin reste un produit à part, un produit qui rassemble. Ce statut spécifique explique le rapport mature que les Français ont aujourd’hui avec le vin. C’est un produit plaisir, qu’ils consomment dans une large majorité en respectant les seuils fixés par Santé Publique France. »

Méthodologie de l’enquête :
Vin & Société a mené avec l'Ifop une enquête auprès d’un échantillon global de 5 107 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, afin de dessiner une cartographie des « mangeurs » français autour de 7 profils types* selon leurs habitudes alimentaires. L’analyse de ces 7 profils, rassemblant chacun 300 personnes, dessine une véritable « anthropologie » permettant d’interroger ces mangeurs sur leur rapport au vin.

À propos de Vin & Société :
Vin & Société est une structure unique en France. Elle représente l’ensemble de la filière vigne et vin, soit plus de 500 000 acteurs directs et indirects, et fédère les deux familles que sont la production et le négoce. 21 interprofessions régionales et 7 organisations nationales agissent au travers de notre association pour défendre la place du vin en France et transmettre ses valeurs. Au nom des 500 000 acteurs de la vigne et du vin, Vin & Société dialogue en permanence avec les pouvoirs publics et la société française. Leader d’opinion et porteuse de la dynamique de toute une filière, elle souhaite également être un laboratoire d’idées nouvelles pour le vin et la société de demain.

Communiqué


Infos-dijon.com - Mentions légales