Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
21/04/2020 14:39

CORONAVIRUS : La Bourgogne-Franche-Comté en position défavorable pour un déconfinement rapide

Le groupe Le Guide Santé a analysé les données de Santé Publique France selon les critères de l'Académie nationale de Médecine pour une sortie de confinement.

Covid-19 : le Guide Santé édite une carte de France interactive des départements hypothétiquement éligibles à un déconfinement plus rapide 

La Bourgogne-Franche-Comté présente une situation peu favorable à un déconfinement le 11 mai


Le groupe Le Guide Santé, dont l’une des missions est de faciliter un accès aux soins pour tous, publie une nouvelle carte de France interactive mettant en avant les départements français (hors outre-mer) réunissant les critères préconisés par l’Académie nationale de Médecine pour une sortie de confinement : décroissance du nombre de patients hospitalisés Covid + et retour à des capacités d’accueil en réanimation pré-épidémique.

Cette carte de France est mise à jour quotidiennement grâce aux données de Santé Publique France. Elle présente les départements qui pourraient être éligibles à un déconfinement dès le 11 mai ou même auparavant (en bleu). Les départements en rouge sont ceux pour lesquels le nombre de patients hospitalisés Covid+ ne décroît pas suffisamment nettement et devraient donc rester plus longtemps en confinement. Consultez la carte ici.

Les départements de Bourgogne-Franche-Comté majoritairement dans le rouge

Dans la région, seuls deux départements pourraient sortir de confinement selon les critères préconisés par l’Académie nationale de Médecine et si les masques et tests étaient approvisionnés en nombre suffisant. La Nièvre et le Territoire de Belfort affichent respectivement un taux de décroissance des personnes hospitalisées de 3,3% et de 17,9% et un taux de disponibilité des lits en réanimation de 58,33%, et de 42%.

Les départements voisins présentent des chiffres plus inquiétants. La Côte d’Or et la Saône-et-Loire continuent d’admettre davantage de patients Covid+ en hôpital, avec un taux de disponibilité des lits en réanimation de 42,98% pour la première et de 42,31% pour la seconde. Dans l’Yonne, si le taux de disponibilité des lits est positif avec 44,44%, le nombre de personnes hospitalisées continue de croître.

Le Doubs, le Jura et la Haute-Saône, affichent eux aussi des résultats négatifs, qui pourraient retarder leur déconfinement.

La carte est mise à jour quotidiennement avec le détail par département.



Méthodologie : récupération des données hospitalières par département de Santé Publique France (nombre de patients hospitalisés, nombre de personnes actuellement en réanimation ou soins intensifs, nombre cumulé de personnes décédées).

Création de deux indicateurs à partir de ces données : taux de décroissance où ratio du nombre d'hospitalisés à J0 par rapport au nombre d'hospitalisés à J-7 et taux de disponibilité des lits de réanimation.

Le deuxième indicateur étant plus théorique, le Guide Santé a déduit un taux de disponibilité théorique de 40% pendant l'épidémie en vertu du fait que le taux de disponibilité est de 20% hors épidémie de Covid-19 et que le doublement des lits de réanimation a été annoncé lors de l’allocution du Président de la République le 13 avril. Ces deux nouveaux indicateurs ont permis de constituer un fichier mis à jour quotidiennement et concomitamment à l'édition des données par Santé Publique France.

A lire sur le même sujet, la websérie “Covid-19 : déconfinement territorialisé, par classe d’âges ou par
immunité ?» :
Episode 1 – La classe d’âges
Episode 2 – Le déconfinement régionalisé

Communiqué