Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
17/12/2021 21:00
10471 lectures

CORONAVIRUS : La cinquième vague touche «de plein fouet» les établissements de santé en Bourgogne-Franche-Comté

L’ARS de Bourgogne-Franche-Comté incite à la prudence malgré l’amorce d’une décélération de la circulation virale.
Communiqué de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du vendredi 17 décembre 2021 :

COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté :

Rester prudents et actifs pour freiner la vague


La circulation du virus amorce une décélération dans la région à un niveau néanmoins particulièrement élevé qui doit inciter chacun à rester vigilant et actif dans la prévention quotidienne, notamment à l’heure des congés et des retrouvailles.

L’incidence du virus reste proche de 550 cas pour 100 000 habitants ces 7 derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté progressant cependant à une vitesse moindre que ces dernières semaines.


Toujours à près de 8%, le taux de positivité des tests a cessé d’augmenter au plan régional, mais reste de plus d’un point supérieur au taux observé à l’échelle nationale.

A ce jour, 5 cas de variants Omicron ont été confirmés en Bourgogne-Franche-Comté (en Saône-et-Loire et en Côte-d’Or), dans le cadre du dispositif de surveillance et de contact-tracing spécifiques mis en place.



La cinquième vague touche de plein fouet les établissements de santé de la région, qui prennent en charge plus de 150 patients de plus que la semaine dernière, dont plus de 110 en soins critiques.

Tous les moyens d’actions destinés à permettre à notre système de soin de prendre en charge tous ces malades sont activés, dans le cadre du plan blanc de niveau régional applicable à l’ensemble des établissements de santé, depuis le 8 décembre.

Des transferts de patients de réanimation au sein de la région ont lieu régulièrement pour répondre à des situations de saturation locale des services de soins critiques et le transfert d’un premier patient vers une autre région a eu lieu ce jour depuis la Haute-Saône vers l’Ile de France.

Appel aux renforts de soignants

Pour prêter main forte aux équipes soignantes confrontées à ce nouvel afflux de patients COVID qui s’ajoute à l’activité liée aux autres affections saisonnières, l’ARS lance un appel à la mobilisation de toutes les compétences.

Médecins, infirmiers, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, aides-soignants, … les volontaires sont invités à se faire connaître, soit en prenant l’attache de l’établissement de santé le plus proche, soit en s’enregistrant sur la plateforme mise à disposition par le ministère des Solidarités et de la Santé : https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/

Cette plateforme met en relation les offres de renfort et les besoins exprimés directement par les établissements.



Dans ce contexte et alors que commencent les congés de fin d’année, l’ARS demande également de nouveau à la population de contribuer à freiner l’épidémie et à faire reculer l’échéance de la vague de variant Omicron :

- 1 habitant de Bourgogne-Franche-Comté sur 10 âgé de plus de 12 ans n’a pas reçu de première injection, il est encore temps.
- 800 000 personnes de plus de 18 ans ont bénéficié d’une dose de rappel : c’est 200 000 de plus que la semaine dernière et la campagne en cours peut encore accélérer pour réactiver la protection immunitaire. Les doses sont disponibles, les rendez-vous s’ouvrent régulièrement dans les centres, la vaccination est possible chez son professionnel de santé de ville.

Depuis mars 2020, le virus de la COVID est responsable de 5 165 décès en établissements de santé ; 2 314 dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.


Infos-dijon.com - Mentions légales