Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
27/08/2021 20:02

CORONAVIRUS : La hausse de la circulation virale marque le pas en Bourgogne-Franche-Comté

La campagne vaccinale semble produire ses effets. Selon l'ARS de Bourgogne-Franche-Comté, l'impact hospitalier de l'épidémie reste «maîtrisé mais pas anodin».
Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du 27 août 2021 :

COVID19 en Bourgogne-Franche-Comté : Une rentrée sous le signe de la vigilance et de la vaccination

La hausse de la circulation virale marque le pas ces derniers jours dans la région, où l’impact hospitalier de l’épidémie reste maîtrisé mais pas anodin. Dans ce contexte toujours fragile, la vaccination peut encore progresser. Déjà 2 millions d’habitants de Bourgogne-Franche-Comté ont reçu au moins une première injection. On continue !

Si l’incidence de l’épidémie en population générale s’améliore légèrement sur la dernière période en Bourgogne-Franche-Comté, cette tendance à la baisse est à confirmer, d’autant que le niveau de circulation virale reste élevé, à près de 120 pour 100 000 habitants, soit plus du double du seuil d’alerte.


Dans le contexte de reprise des interactions sociales associées à la rentrée, la vigilance s’impose donc toujours collectivement.



Les effets de l’épidémie sur les hospitalisations ne sont pas insignifiants : à ce jour, 180 personnes sont prises en charge dans les hôpitaux de la région pour des formes graves de COVID.

Depuis mars 2020, 4 887 décès ont été enregistrés en établissements de santé, 2 299 dans les établissements médico-sociaux.

La couverture vaccinale continue d’augmenter et le cap des 2 millions de personnes ayant bénéficié d’une première injection a été franchi en Bourgogne-Franche-Comté la semaine dernière. L’ARS salue cette mobilisation, la vaccination massive étant la clé du retour à la vie normale.



Cette vaccination peut encore progresser : dans la région, le taux de couverture vaccinale en population générale s’établit à environ 72%, c’est-à-dire 5 points de moins que dans les régions de l’ouest comme la Bretagne ou la Normandie, qui figurent en tête.

De nombreux créneaux sont disponibles dans les centres de vaccination et si près des deux tiers des 12-17 ans ont déjà franchi le pas, l’Agence invite les familles à prévoir la démarche sans attendre le retour à l’école et les opérations qui y seront organisées en lien avec l’Education nationale.

En 2021, la vaccination contre le COVID fait partie des bonnes résolutions de la rentrée !

Appel au renfort en Outre-mer

Face à la situation extrêmement préoccupante des hôpitaux d’Outre-mer, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté en appelle solennellement au volontariat des professionnels de santé. Leur appui est vital pour relever les équipes soignantes sur place.

Tous les candidats sont invités à se rapprocher sans délai de l’établissement où ils exercent ou de l’Agence régionale de santé.

En savoir plus sur le site de l’ARS


Infos-dijon.com - Mentions légales