Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
04/06/2020 03:26

CULTURE : Le Musée des Beaux-arts de Dijon, métamorphosé et déconfiné

Un an après la fin du chantier de sa métamorphose, le Musée des Beaux-arts a pu rouvrir dès le début de la seconde phase post-confinement. Figurant au top 5 des sites touristiques de Bourgogne-Franche-Comté, un fleuron de l'attractivité de Dijon reprend de l'activité.
À deux semaines près, l'épidémie de Covid-19 a empêché la Ville de Dijon de fêter l'anniversaire de la réouverture du Musée des Beaux-arts. C'était le 17 mai 2019 après dix ans de travaux représentant un budget de 60 millions d'euros (financé par la Ville, l’État, la Région, la Métropole et le mécénat de Suez).

Un fleuron de l'attractivité de Dijon


Avec une moyenne de 150.000 visiteurs avant 2019, le musée ne trustait pas les premières places des sites touristiques de Bourgogne-Franche-Comté. La métamorphose a tout changé. Selon Bourgogne-Franche-Comté Tourisme, 315.000 visiteurs ont été comptés en 2019.

En doublant sa fréquentation, l'établissement culturel signe une des plus belles progressions du palmarès 2019 et accède ainsi au top 5 de Bourgogne-Franche-Comté.

Des recettes en moins pour la Ville


Sur la lancée, les équipes se préparaient déjà pour le 17 mai 2020 quand est survenu le confinement. Comme les autres structures, le musée a dû fermer ses portes au public. Chaque mois compte pour un établissement culturel après la fin d'un chantier d'envergure. La communication mise en œuvre en mai 2019 pouvait porter l'aura du musée au moins jusqu'à l'été 2020. Le virus est venu enrayé la belle mécanique.

Si l'accès aux collections permanentes est gratuit, des visiteurs en moins, c'est un manque de rayonnement pour la ville ainsi qu'un manque à gagner du côté des recettes de la boutique du musée. Ainsi, en trois mois, ce sont 170.000 euros qui ne vont pas contribuer aux finances de la Ville (lire notre article sur l'impact de la crise sur le budget 2020).

«La culture est un enjeu majeur»


«L'enjeu est de permettre à toutes celles et tous ceux qui le désirent de pouvoir de nouveau fréquenter les établissements culturels» explique Christine Martin, adjointe au maire de Dijon en charge de la culture. «Durant ces mois de confinement, nous avons été privé d'art et de culture. Nous avons bien sûr pu voir sur Internet et sur les réseaux sociaux tout ce que développaient les équipes, notamment celles de la Ville de Dijon, pour rester en contact avec leur public mais, aujourd'hui, l'enjeu, c'est vivre l'expérience de la rencontre des œuvres de nouveau. La culture est un enjeu majeur de cette reprise annoncée».

Jean-Christophe Tardivon

Découvrez en images les mesures sanitaires



Le Musée des Beaux-arts de Dijon et la place de la Sainte-Chapelle


Christine Martin, adjointe au maire de Dijon déléguée à la culture



Thomas Charenton, adjoint au directeur des musées et du patrimoine de la Ville de Dijon, a présenté les mesures sanitaires


Des visiteurs venus de Haute-Savoie ont échangé avec Christine Martin