Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
27/12/2020 06:16

DAKAR : Un 3 ème départ pour le Côte d’Orien Frédéric Barlerin

Après le Pérou et l’Arabie Saoudite, Fred Barlerin va participer pour la 3è année consécutive au rallye Dakar dans une catégorie où les motards n’ont pas d’assistance. Comment ce sportif s’est préparé à ce rallye en période de confinement ? Quelles sont ces motivations et ses objectifs ?  
Pour Infos-Dijon, Fred Barlerin nous présente sa moto, le tracé du Dakar, ses doutes et sa volonté de poursuivre une nouvelle fois son rêve d’enfant.  

Agé de 40 ans, Frédéric Barlerin réside avec sa femme et ses deux enfants à Bussy Le Grand dans le Nord Côte-d’Or. Responsable professionnellement d’un service de maintenance pour la SNCF, Fred connait bien l’univers du rallye. Il a participé à une cinquantaine de compétitions Enduro, à trois rallyes au Maroc et surtout à deux Dakar en 2019 au Pérou et en 2020 en Arabie Saoudite.
 

Depuis deux ans vous vivez votre rêve d’enfant ?


Frédéric Barlerin : «C'est effectivement un rêve de gosse que je vis depuis deux ans. La passion du Dakar a commencé quand j'allais voir avec mon père le passage des concurrents du rallye sur la Nationale 7 à Nevers. J'ai toujours dit, un jour ce sera moi»
 

Entre rêve et cauchemar 

«Pour mon premier Dakar en 2019 au Pérou, ça a été la grosse douche froide avec un abandon au bout de quatre jours de course à cause d’une casse moteur. Et forcément il y a la remise en question, savoir si j’allais ou pas repartir. Et l’année d’après, en Arabie Saoudite, tout s’est bien aligné pour aller jusqu’au bout, et la délivrance pour pouvoir enfin atteindre mon rêve de gamin, terminer le Dakar avec la médaille. Deux éditions d’ailleurs bien différentes au niveau climat ou j’ai eu chaud une année et froid pour l’autre édition»
 

Vous participez dans une catégorie bien particulière


«C'est la catégorie, Original by Motul l'ex- Motos Malles. C'est l'aventure avec un grand A. Comme le faisait les anciens du Dakar. En fait le soir, je serai seul pour faire ma mécanique, contrairement aux autres concurrents qui, lorsqu'ils terminent l'étape, laissent leur moto aux équipes d'assistance pour faire les réparations nécessaires. C'est vrai que ça rajoute de la fatigue à la journée, mais c'est ce que je recherche à travers cette expérience. Nous sommes 38, un peu moins que l’an passé et avec les motos quad on devrait être 130 sur la ligne de départ»
 

Vous restez fidèle à Titine


«Oui, ma moto est toujours la même, la fameuse Titine comme j’aime à l’appeler, celle qui a péri dans le premier Dakar dans les sables du Pérou. C’est une petite 450 Enduro que tout le monde peut acheter, mais qui est adapté au Rallye Raid avec quelques éléments spécifiques comme la bulle de navigation devant avec le road book qui nous permet de naviguer, un réservoir un peu plus conséquent pour embarquer plus d’essence, des pièces plus robustes qu’en Enduro pour pouvoir avaler les 10 000 km du Dakar»
 

Des préparatifs compliqués


«La décision ferme de partir a été prise cet été, ce qui est très tard,  en raison de la pandémie que l’on connait, ce qui fait que cette année, j’ai quatre mois de retard sur les préparatifs. Mais j’ai toujours gardé un rythme régulier avec du vélo, de la musculation tout ce qui permet en fait d’entretenir son corps parce que j’aime de toute façon le sport. Après j’avais besoin de rouler à moto, mais avec le confinement j’ai été très limité. Physiquement, je suis moins préparé que les années précédentes, je vais donc plus jouer sur l’expérience pour tenter d’accrocher cette 2è médaille»
 
Sur quelles expériences Fred Barlerin va-t-il s’appuyer pour tenter de décrocher cette médaille ?
Sa motivation sera-t-elle suffisante ?
Quel est son véritable objectif ?
Des questions auxquelles le motard Côte d’Orien répondra très prochainement pour Infos-Dijon.

 

Le Dakar 2021 maintenu du 2 au 15 janvier malgré la crise sanitaire


Sur le site du Rallye Raid on apprend qu’une lettre adressée aux athlètes le lundi 21 décembre se veut rassurante. «Compte tenu du protocole sanitaire mis en place pour encadrer la venue du Rallye, le Ministère des Sports d'Arabie Saoudite, avec lequel l'organisation du Dakar travaille en étroite collaboration, souhaite mettre tout en oeuvre pour accueillir tous les participants dans les meilleures conditions. Des vols affrétés supplémentaires vont donc être mis en place pour tous ceux qui ont réservé des billets pour Jeddah sur des compagnies aériennes régulières. »
Tout le monde devrait être en mesure de rallier l’Arabie saoudite, avant d’observer un période quarantaine obligatoire. Deux tests PCR négatifs seront demandés avant d’entrer officiellement dans le bivouac.
 
                                                                                                                                                                           Norbert Banchet
 
Le Dakar 2021 
C'est du 3 au 15 janvier en Arabie Saoudite pour un total de 7 646 km dont 4 767 de spéciales.
- Le prologue et programmé le samedi 2 janvier à Jeddah.
- Comme chaque année Infos-Dijon suivra Fred Barlerin
Le site officiel de Frédéric Barlerin : Cliquez ICI rallyefred.fr
 



Photos : Fred Barlerin