Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
16/07/2020 12:43

DIJON : La Patrouille de France a survolé le CHU en soutien aux soignants

La Patrouille de France effectue une tournée dédiée «à tous les Français» en privilégiant le survol des hôpitaux particulièrement mobilisés durant la crise sanitaire. Soignants, patients, victimes et tous ceux qui ont lutté contre l'épidémie de coronavirus reçoivent ainsi un hommage de la formation emblématique de l'armée de l'Air.
À 12h13, ce jeudi 16 juillet 2020, les réacteurs des Alphajet ont commencé à se faire entendre depuis le parvis du CHU Dijon Bourgogne. Plusieurs centaines de personnes, des soignants et des familless s'étaient positionnées sur le parvis du bâtiment pour applaudir et filmer au passage de la Patrouille de France.

Les avions arrivaient de Troyes et de Chaumont. L'étape suivante étant le CHRU de Besançon puis le nord Franche-Comté avant de se diriger vers la base de Salon de Provence. Ce survol des hôpitaux par la Patrouille de France a été organisé par l'armée de l'Air afin de manifester le soutien de la nation au monde de la santé.

Hommage à tous ceux qui ont lutté contre l'épidémie


La Patrouille de France a décidé de survoler les régions durement impactées par la crise sanitaire  et certains de leurs établissements de santé. Ce soutien en vol, aux couleurs tricolores, se veut aussi un hommage rendu à l’ensemble des Français.

C’est ainsi que les régions Île-de-France, Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté ont été choisies pour cette opération se déroulant les 15,16 et 17 juillet. Cinq vols concernent trente hôpitaux durant ces trois jours. Région de stationnement de la Patrouille de France et première  région à avoir accueilli des transferts de patients par vol militaire, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est placée en fin de trajet.

Symbole de cohésion nationale, la Patrouille de France adresse cette tournée, en premier lieu au  personnel mobilisé au sein du système de santé. Mais aussi à tous les patients et victimes de la  pandémie, à leurs familles et à leurs proches. Plus largement, elle s’adresse à tous les Français qui ont contribué, à leur place, à la lutte contre cette pandémie. Le choix des survols, qui  intègre  des  critères opérationnels comme les trajectoires ou les zones,  a été fait en lien avec les agences régionales de santé des régions concernées.

Jean-Christophe Tardivon