Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
24/01/2020 15:55

ÉNERGIE : L'ADEME accompagne les projets éoliens à gouvernance locale

L'ADEME Bourgogne-Franche-Comté fait la promotion des projets à gouvernance locale ou à financement participatif, qui permettent d'impliquer les élus et les citoyens dans le développement d'initiatives énergétiques peu carbonées.
Les projets éoliens à gouvernance locale pour permettre aux élus et aux citoyens de s’engager pour la transition énergétique

L’éolien, une ressource énergétique renouvelable et essentielle pour la transition énergétique

Depuis quelques années, la production d’électricité grâce aux éoliennes est en développement, et ce partout dans le monde. C’est une ressource aux atouts multiples : la production d’une éolienne n'émet pas de gaz à effet de serre, elle est inépuisable et largement disponible partout en France, son bilan énergétique et environnemental global est amplement positif. De plus, elle crée des emplois et elle génère peu de déchets en fin de vie. Elle constitue d’ailleurs la 2ème source d’électricité renouvelable produite en France (25%), après l’énergie hydraulique, et elle représente plus de 5% de l’électricité consommée en France (RTE, Bilan Électrique 2018).

C’est également l'énergie qui a le plus fort potentiel de croissance puisque, en 2050, elle peut devenir la première source d’électricité en France, devant l’énergie solaire photovoltaïque et l’hydroélectricité. A noter qu’une éolienne produit de l’électricité entre 75% et 95% du temps sur une année. Sa production intermittente est complémentaire avec les autres énergies renouvelables et une gestion optimisée du réseau électrique permet d’envisager un mix électrique 100 % renouvelable d’ici 2050-2060 (source : ADEME, 2017).

Les contraintes liées à l’éolien sont aujourd’hui connues et maîtrisées. Les démarches administratives imposent des études rigoureuses mais essentielles pour le développement des projets. Seuls des projets cohérents avec de faibles impacts sont possibles. Pour autant, les développements de projets souffrent de nombreuses fausses informations, il convient donc de bien se documenter pour avoir un avis objectif sur ce sujet.

L’éolien terrestre est également le mode de production d’électricité le plus compétitif économiquement par rapport aux productions conventionnelles (ADEME, 2018). Mais au-delà de s’avérer une ressource clé au sein du bouquet énergétique français, la filière éolienne est une véritable « richesse locale ». Employeur impactant, elle représente 1000 entreprises et 18 000 emplois en France. Elle est aussi directement source de revenus à l’échelle locale, via les taxes dues par les exploitants des parcs éoliens, une plus-value importante possible si les collectivités et les citoyens participent financièrement et s’engagent dans la gouvernance d’un parc éolien sur leur territoire.

Citoyens et éolien, alliés pour la transition énergétique

Les États et les développeurs privés ne sont plus les seuls dépositaires de la transition énergétique. La mise en place de projets initiés, maîtrisés et financés par les citoyens et les collectivités permet de concrétiser une transition énergétique envisagée par et pour les territoires ! Ces projets sont construits avec un financement mais également une gouvernance participative à l’échelle territoriale. L’ADEME distingue différents types de projets :

· Les projets à gouvernance locale, aussi appelés projets citoyens

Les citoyens et/ou les collectivités participent à la gouvernance en devenant actionnaires. Ils disposent d’une possible rémunération sous forme de dividendes et/ou de réinvestissement dans des projets locaux de maîtrise des consommations d’énergie (sensibilisation, rénovation, mobilité…). Cette démarche de transparence et de concertation favorise l’adhésion des acteurs locaux et augmente les chances de succès pour les projets.

· Les projets à financement participatif via le crowdfunding

Une fois le développement du projet terminé, les citoyens prêtent leur argent, souvent via des plateformes de crowdfunding ; ils ne sont pas décisionnaires mais sont rémunérés par le biais des intérêts. Ces projets constituent un moyen simple pour les particuliers d’engager leur épargne sur des projets vertueux du point de vue de l’environnement, en profitant de taux attractifs et de risques maîtrisés.

Profiter d’un accompagnement dédié en Bourgogne-Franche-Comté

Une étude de 2019 de l’organisme Energie partagée a montré qu’un projet d’énergie renouvelable à gouvernance locale multiplie par 2 ou par 3 les retombées économiques locales. C’est pourquoi, l’Ademe et le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté ont mis en place une mission d’animation et d’orientation auprès des personnes intéressées pour développer ce type de projets. Ce dispositif, appelé Étincelle, est animé par l’association Coopawatt qui peut intervenir gratuitement pour informer les différents porteurs de projet.

Ainsi, le dispositif permet de sensibiliser et d’encourager les élus et les citoyens dans cette dynamique favorable à la transition énergétique, d’accompagner les personnes motivées en les aidant à affiner leurs projets d’énergie renouvelable et à les mettre en œuvre, mais aussi de faciliter les liens et les échanges entre les porteurs de projets et les institutions qui forment le tissu socio-économique régional.

Si les projets vont plus loin, l’ADEME poursuit un soutien aux élus et aux porteurs de projet locaux pour ne pas les laisser seuls dans ces projet complexes. Les porteurs de projet peuvent ainsi bénéficier de financements pour un accompagnement par un prestataire spécialisé, notamment pour les discussions et négociations avec les développeurs privés. De plus, les syndicats départementaux d’énergie ont développé des structures (sociétés d’économie mixte) à même de développer des projets pouvant maximiser les retombées économiques pour les territoires.

Communiqué