Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
01/01/2021 13:23

ÉNERGIE : Radiographie de la France du fioul

Entreprise spécialisée dans la rénovation énergétique au service des particuliers, Effy fait le point sur les changements de réglementation concernant les chaudières au fioul.

Effy dévoile la radiographie de la « France du fioul » et rappelle le lancement de sa solution de financement pour les familles modestes

Le 1er janvier 2022 entrera en vigueur l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières fioul. Effy, qui lancera au printemps la 1ère solution de financement sans avance de frais pour aider les familles modestes à changer leur chaudière, présente aujourd’hui la radiographie de la France du fioul.   Combien de familles se chauffent au fioul, où sont-elles localisées ? Combien payent-elles pour se chauffer ? Sont-elles prêtes à changer ? Qu’est ce qui va réellement changer après le 1er janvier 2022 ?

Effy fait le point en données et en conseils clés et rappelle les contours de la solution de financement innovante, qu’elle déploiera au printemps et pour laquelle elle engage 5 millions d’euros.

Radiographie de la France du fioul

Cette radiographie inédite de la France du fioul s’appuie sur la compilation de données publiques, adossée à une vaste enquête d’opinion menée par Effy auprès de 1500 familles qui se chauffent au fioul. Un travail nécessaire pour poser en chiffres et en données concrètes la réalité de ces familles.  

VRAI / FAUX sur l’interdiction de changement de chaudière fioul au 1er janvier 2022
[Faux] Au 1er janvier 2022 je n’aurai plus le droit de me chauffer avec une chaudière au fioul
L’utilisation de sa chaudière fioul reste autorisé. En revanche il ne sera plus possible d’en faire installer une neuve.

[Faux] Au 1er janvier 2022, je ne pourrai plus acheter de fioul pour remplir ma cuve
Les familles pourront continuer à remplir leur cuve au besoin pour leur chaudière existante en 2022 et après.

[Faux] Au 1er janvier 2022, si ma chaudière fioul tombe en panne, je dois m’en débarrasser
L’interdiction ne concerne pas la réparation des appareils déjà installés. Les interventions techniques éventuelles, tel le changement du brûleur sont possibles, sans contrainte ou obligation de changer sa chaudière.

[Faux] Je n’ai pas le gaz, je dois passer à l’électricité. Ma facture va exploser !
D’autres alternatives à l’électricité existent comme le granulé de bois. Par ailleurs avec l’installation d’une pompe à chaleur, la facture de chauffage sera en réalité divisée par deux en moyenne.

[Faux] Installer un nouveau système de chauffage va me coûter des milliers d’euros
Les aides à la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, Prime Effy) peuvent couvrir jusqu’à 90 % du coût du chantier pour les familles très modestes.

Effy engage 5 millions d’euros pour une solution de financement dédiée aux familles modestes

Frédéric Utzmann, président d’Effy : « Changer sa vieille chaudière fioul est un projet qui fait généralement peur, en particulier aux plus modestes. Certes les aides à la rénovation énergétique prennent en charge une bonne partie du coût des travaux, mais il reste encore un apport personnel de quelques milliers d’euros impossible à avancer pour beaucoup. Effy permettra bientôt à ceux qui en ont besoin de ne plus avancer d’argent avant d’avoir réalisé des économies sur leur facture de chauffage. Les travaux bénéficieront par ailleurs de la qualité Effy garantie et de la prise en charge de toutes leurs démarches. Grâce à ce dispositif, elles vont pouvoir abandonner avec sérénité le fioul pour un chauffage efficace et moderne, moins polluant et plus économe. »

Le reste à charge moyen pour une famille modeste qui change sa chaudière fioul s’élève entre 1500 et 2500 euros. Effy, qui milite pour que la rénovation énergétique soit accessible pour tous les Français, se donne les moyens de proposer aux familles les plus modestes une solution - qu’elles ne trouvent pas par ailleurs - pour ne pas avoir à avancer ce budget.
 
Effy mobilise 5 millions d’euros pour déployer une solution inédite qui viendra ainsi « solvabiliser » ceux qui ont le plus besoin de maîtriser et limiter leurs dépenses. Le dispositif sera déployé d’ici le printemps 2021. Effy invite les établissements bancaires à rejoindre son initiative afin de pouvoir massifier ensuite cette solution innovante.

Un objectif simple : « je rembourse moins que ce que j’économise »

Les modalités de la solution de financement qui seront proposées par Effy se résument en 4 points :
1.     Pas d’avance de frais pour lancer les travaux ;
2.      Le montant du prêt à rembourser correspondra au reste à charge du client sur le coût du chantier, après déduction des aides à la rénovation ;
3.     Le montant des remboursements sera inférieur aux économies estimées résultant des travaux ;
4.      Le projet est intégralement piloté et garanti par Effy afin d’assurer la qualité des travaux et l’accès aux différentes aides.

A son lancement, cette solution sera réservée aux travaux d’installation de Pompe à Chaleur Air/Eau réalisés par Effy pour les familles les plus modestes.

A propos du groupe EFFY (www.effy.fr)
Effy est le 1er spécialiste de la rénovation énergétique au service des particuliers : analyse des besoins, réalisation des travaux par des artisans sélectionnés, obtentions d’aides financières. Depuis plus de 10 ans, nous rendons les travaux de rénovation énergétique plus simples, plus sûrs et moins onéreux. Nos sites reçoivent plus de 5 millions de visiteurs uniques par an. Une centaine de conseillers en rénovation énergétique accompagnent gratuitement près de 500 000 personnes chaque année. Effy sélectionne et agréé ses partenaires locaux certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Nous en comptons aujourd’hui plus de 2.000 avec qui nous réalisons et accompagnons plus de 100 000 chantiers par an.  Nous facilitons chaque étape de la rénovation énergétique et permettons aux particuliers et aux professionnels d’économiser du temps, de l’argent et de l’énergie.

Communiqué