Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
20/09/2022 18:51
3792 lectures

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : Marie-Guite Dufay défend «l'équité» entre Bourgogne et Franche-Comté

Ce mardi 20 septembre, la présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a relativisé le débat autour du siège de l'université fédérale de Bourgogne-Franche-Comté qui se situe à Besançon.
Ce mardi 20 septembre 2022, en marge du lancement des fonds européens FEDER-FSE+ pour la période 2021-2027 qui s'est réalisé à la Cité de la Gastronomie, à Dijon (lire notre article), la présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a réagi au débat en cours sur l'enseignement supérieur.

Dans le contexte de crise de gouvernance de l'université fédérale de Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay (PS) a notamment mis en avant l'«équité» entre Bourgogne et Franche-Comté recherché par l'exécutif régional.


«Les financements que la Région consacre à l'université [NDLR : l'enseignement supérieur], il y a d'une part les bâtiments. Le campus de Besançon est loin d'être aussi beau que celui de Dijon et il faut faire du rattrapage. Il y a à Dijon, plein de projets. Cela rentre dans l'enveloppe du contrat de plan État-Région. Cela a été vu avec les maires respectifs donc on ne peut pas nous accuser d’iniquité.»

«L'autre sujet, c'est les financements que la Région consacre à la recherche. C'est un engagement très volontariste mais on sait que la recherche conditionne l'avenir d'un territoire. Là, l'équité passe par le fait de travailler avec tous les acteurs qui sont réunis précisément dans la plateforme UBFC.»

«Les financements que nous amenons dans les différentes écoles doctorales. Dans les différents laboratoires de Bourgogne et de Franche-Comté, l'équité est complètement au rendez-vous.»

«L’iniquité dont j'ai entendu parler, elle porte sur un sujet qui est que le siège de l'université de Bourgogne-Franche-Comté (sic) n'est pas à Dijon, il est à Besançon. À partir du moment où vous avez le siège à Besançon, vous avez l'essentiel des moyens de ce siège qui sont à Besançon et qui ne sont pas à Dijon.»

«Ce n'est pas ça qui fait la force universitaire. Ce sont la recherche, les contributions, l'action de l'université. Quand le siège de la SNCF est à Dijon, cela n'empêche pas les trains d'être nombreux aussi en Franche-Comté.»

Propos recueillis par Jean-Christophe Tardivon

L'Université Bourgogne-Franche-Comté
Sept établissements fondateurs : université de Bourgogne, université de Franche-Comté, Université de Technologie Belfort-Montbéliard, École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques, Institut Agro Dijon (ex-Agrosup Dijon), Burgundy School of Business et École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers.

Le président de l'université de Bourgogne propose de «consacrer le duopôle universitaire» de Dijon et Besançon


Douze parlementaires de Bourgogne interviennent dans le débat régional sur l'enseignement supérieur


Le président de l'université fédérale de Bourgogne-Franche-Comté rassure les personnels



Infos-dijon.com - Mentions légales