Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
24/01/2020 08:35

FORMATION : Les futurs comptables se la jouent Experteaser

L'ordre des experts-comptables entend bien chasser les préjugés que l'on peut encore avoir sur la profession. La remise des prix du concours vidéo «Experteaser» a eu lieu ce jeudi dans les salons du DFCO à Dijon pour récompenser les jeunes les plus créatifs. La classe de DCG du lycée du Castel a reçu le prix du public.
La filière des experts-comptables a de vrais besoins de recrutement et propose de nombreuses possibilités d'évolution mais cela ne se sait pas assez. Dans le cadre d'une campagne nationale «The Way» avec une forte communication via les médias sociaux, les experts-comptables de la région ont lancé pour la deuxième année un concours vidéo pour stimuler l'intérêt des lycéens et des étudiants.

Thierry André, vice-président de l'Ordre des experts-comptables de Bourgogne-Franche-Comté en charge de l'attractivité, a expliqué pour Infos-Dijon les raisons qui ont présidé à l'organisation de ce concours.

«Notre filière offre des métiers qui sont passionnants»


Le principe est de dépoussiérer l'image des experts-comptables et de chasser les préjugés du grand public sur la profession : «l'idée, c'est qu'à travers ce concours numérique, les jeunes puissent faire l'effort de se renseigner, de découvrir notre profession et notre filière qui offre des métiers qui sont passionnants».

Les voies de formation sont variées. Pré-bac ou post-bac, lycées ou IUT, Institut d'Administration des Entreprises ou école de commerce, université ou classes DCG, licence de Sciences économiques ou mastère de comptabilité... et même l'alternance est de plus en plus répandue.

40% des experts-comptables ont plus de 55 ans


La France compte 15.000 experts-comptables dont 680 en Bourgogne-Franche-Comté, 185 en Côte-d'Or et 145 sur la métropole dijonnaise. Un cabinet est constitué d'au moins un expert-comptable, entouré éventuellement d'une équipe de management et de salariés spécialisés (suivi comptable, juridique-social, juridique courant...). Un cabinet peut compter jusqu'à cent personnes pour les plus grandes structures.

Environ 40% des experts-comptables ont plus de 55 ans, il y aura donc «un vrai défi de renouvellement» selon Thierry André. «Il y a des opportunités de carrière qui sont vraiment hyper-intéressantes pour un jeune» et pas besoin de faire les huit ans d'études vers le diplôme d'expert-comptable. Aujourd'hui, les cabinets incluent des services marketing, de ressources humaines partagées ou encore de recherche de subventions...

«Il n'y a jamais d'ennui»


La transition numérique a démarré il y a longtemps chez les experts-comptables, les cabinets étant dématérialisés. «Ce n'est plus le comptable à l'ancienne avec la calculette et la bande, on est très loin de ça et la technologie va continuer d'évoluer, nos entreprises sont de vraies entreprises numériques du XXIème siècle»

Prélèvement à la source, déclaration sociale nominative, réforme des retraites... «on est en permanence en train de s'adapter, d'évoluer, d'intégrer de nouvelles façons de travailler, il n'y a jamais d'ennui, on est en permanence en train d'intégrer les évolutions de notre monde» s'enthousiasme Thierry André.

«Nos clients nous font confiance, on a une relation de long terme avec nos clients, il y a un échange humain qui est fondamental». En effet, le travail se fait de plus en plus en équipe.

«L'expert-comptable 3.0 : une vie sans papier ?»


Comme il n'y a pas de série télé qui valorise le métier, l'ordre des experts-comptables de Bourgogne-Franche-Comté a donc eu cette initiative d'organiser un concours vidéo. Les gagnants ont été récompensés lors d'une cérémonie ce jeudi 23 janvier 2020 dans les salons du DFCO à Dijon où les prix ont été remis par Thierry André et par Jean Comtois (président de l'ordre des experts-comptables de Bourgogne-Franche-Comté).

Les participants avaient entre le 9 octobre et le 5 janvier pour envoyer leur film sur le thème «L'expert-comptable 3,0 : une vie sans papier ?» La vidéo devait durer une minute trente secondes et répondre à un cahier des charges précis sur le thème «l'expert-comptable 3.0 une vie sans papier». Les vidéastes devaient se rendre dans les cabinets pour se renseigner sur le mode de travail des comptables. Des mots-clés étaient imposés : «transformation», «intelligence artificielle», «digitalisation», «métadonnées» et «tapas» (la nourriture).

Trois prix ont permis de gagner pour les membres de chaque équipe un séjour de trois jours à Barcelone : prix du public, prix des des experts pré-bac, prix des experts post-bac. La deuxième place sur le podium étaient récompensée par une tablette informatique et la troisième par un bon d'achat de 150 euros pour chacun des membres de l'équipe. Les organisateurs ont eu à départager une trentaine de vidéos envoyées de toute la Bourgogne-Franche-Comté.

Jean-Christophe Tardivon


Les gagnants

Prix du public : classe de DCG1 du lycée le Castel à Dijon pour «La casa sin papel»

1er prix post-bac : classe de DCG3 du lycée Louis Pergaud à Besançon pour «Bref, j'ai trop de papiers»

1er prix pré-bac : classe de TSTMG GF du lycée Ledoux à Besançon pour «Une réussite grâce à mon expert-comptable»

2ème prix : classe de master CCA de l'IAE Dijon pour «CCA Show»

3ème prix : classe de DCG2 du lycée Pergaud à Besançon pour «Expert 3.0»