Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
13/12/2020 17:17

Hospices de Beaune : 780.000 euros, record pulvérisé, pour la pièce des Présidents, au nom de l'idéal républicain porté par Lavoine

Les enchères se sont envolées. Inespéré C'est Albéric Bichot qui a fait monter les enchères aussi haut. «On doit être sobre et digne», a-t-il commenté. Tandis que Marc Lavoine s'est déclaré «ébloui et ému» par tant d'amour.
ACTUALISE : Notre reportage photos

C'est fait, ce dimanche 13 décembre, le record pour la pièce des Présidents de la vente des charité des vins des Hospices de Beaune a été battu. Il était jusque là de 480.000 euros. Les enchères présidées en visio par le chanteur Marc Lavoine se sont envolées.
Elles ont été pulvérisées. A 580.000 euros, Marc Lavoine a accepté un déjeuner si elles atteignaient ou dépassaient les 600.000 euros. Il a même annoncé qu"il donnerait une guitare. L'émotion a gagné la grande halle de Beaune où les acheteurs.
Il est vrai que Marc Lavoine avait tenu un discours très engageant au nom des hospitaliers, puisque cette pièce des Présidents était opportunément vendue au profit des Hospitaliers tellement engagés dans la lutte contre la COVID pour sauver des vies.
Albeyric Bichot y est même allé d'une réponse positive à une demande pour faire monter un peu plus haut les enchères. 620.0000 puis 630.000 euros. «Quel plaisir d'être ici à Beaune avec vous», a lancé la commissaire priseur de la maison Christie's.

On est alors monté à 640.000 euros. Avec aussi une précision, un dont de 20.000 euros, soit un total de 660.000 euros de Monsieur Bichot, avec un don supplémentaire de 100.000 euros au téléphone. Soit un total de 780.000 euros.
«Le mot hospitalier c’est le meilleur de notre idéal républicain. Soigner sans demander», avait dit avec gratitude et modestie», Marc Lavoine.

C'est évidemment sous les applaudissement qu'Albéric Bichot monta sur scène pour, très ému, délivrer des mots simples :
«On doit être sobre et digne quand on pense à tous ces anonymes. Marie-Cécile, soignante à Beuane, a disparu, elle n’est plus anonyme. C’est grâce à une amie de Chine, que nous avons pu porter les enchères aussi hautes»
Le partenaire chinois d’Albéric Bichot ajouta : «On va rester anonyme. L’amour permet de vaincre, on va surmonter cette pandémie. On est content de confier de confier cette belle pièce à Monsieur Bichot»

C'est alors Marc Lavoine qui demanda la parole pour lancer : «Monsieur notre ami de Chine nous a parlé d’amour. Je suis ébloui, je suis très ému. L’amour c’est le plus joli surnom que l’on peut donner à la vie. Ce que vous avez fait, c’est quelque chose de rassurant. Je vous aime, prenez soin de vous. Je vous prends dans mes bras», a ajouté Marc Lavoine en joignant le geste à la parole, à l’adresse des acheteurs et vendeurs qui l’applaudissaient dans la salle.

RESPECT pour celles et ceux qui se sont mobilisés pour cet instant inoubliable, très émouvant que l'on a eu le plaisir de vivre de l'intérieur. Il y avait moins de monde que d'habitude cette année à Beaune, pandémie oblige. Mais toutes et tous ceux qui étaient là pourront dire «j'y était», car beaucoup de larmes ont coulé sur des visages profondément émis par tant de générosité.
Il y a encore des raisons d'espérer dans notre belle république, dans ce monde où la violence essaye de mettre à mal notre idéal républicain.
Alain BOLLERY

Tendances à la baisse en début d'après-midi, mais le «Clos de la Roche» a vu les enchères s'envoler


«Nos climats ont vaincu le climat pour un millésime inoubliable», juge Ludivine Griveau