Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
04/08/2022 13:06
6224 lectures

NIÈVRE : Nouvelles restrictions des usages de l'eau liées à la sécheresse

La préfecture de la Nièvre indique que les secteurs du Beuvron, de l’Ixeure, du Sauzay et de l’Aron sont en crise.
Communiqué de la préfecture de la Nièvre du 4 août 2022 :

Malgré le répit apporté par l’épisode pluvieux de fin juin, la situation hydrologique du département redevenue préoccupante a nécessité la publication d’un arrêté élargissant les mesures de restriction des usages de l’eau le 19 juillet dernier. Depuis cette date, les conditions météorologiques chaudes et sèches ont provoqué la poursuite de la dégradation de cette situation et les cours d’eaux franchissent les seuils successifs de déclenchement de mesures de restriction.

Cette baisse drastique des débits touche également l’axe Loire-Allier, qui vient d’être placé sur l’ensemble de son tracé, en situation d’alerte par Mme la Préfète coordonnatrice du bassin Loire-Bretagne. Cette situation, peu courante, implique des mesures spécifiques associées à cette décision.


Au vu des prévisions météorologiques n’annonçant pas de précipitations et du pic de chaleur de ce début août, le préfet de la Nièvre a décidé la publication d’un nouvel arrêté de mesures de restrictions dans le but de préserver au maximum la ressource en eau dans le département.

L’arrêté préfectoral place en situation :
- de vigilance la zone de l’Yonne aval,
- d’alerte, les zones de l’Allier, la Loire amont, la Loire aval, la Nièvre, la Dragne, la Cure,
- d’alerte renforcée les zones de l’Acolin, la Vrille, l’Yonne amont,
- de crise les zones du Beuvron, l’Ixeure, le Sauzay, l’Aron.

À l’exception de l’Alène et du Nohain, tous les bassins versants du département de la Nièvre sont concernés par des mesures de restrictions :

- Sur les zones placées en vigilance, les usagers et les gestionnaires sont invités à avoir une utilisation économe et raisonnée de l’eau. Quelques conseils sont rappelés en fin de ce communiqué.

- Sur les zones placées en alerte et en alerte renforcée, les mesures de restrictions d’usage visent à réduire les prélèvements pour assurer un débit minimum des cours d’eau. Sont notamment concernés les usages domestiques (interdictions du lavage des voitures, du remplissage des piscines, du nettoyage des allées et façades, restrictions pour l’arrosage des pelouses et des massifs, des jardins potagers), l’irrigation agricole avec la mise en place de tours d’eau et de limitation de l’irrigation certains jours, les vidanges de plans d’eau, les usages industriels et activités économiques.

- Sur les zones placées en crise, seuls les usages prioritaires sont autorisés (alimentation en eau potable et abreuvement des animaux essentiellement), ainsi que l’arrosage des jardins potagers de 6h à 8h et les prélèvements pour irrigation agricole effectués dans des retenues déconnectées du réseau hydrographique.

Ces mesures et la liste des communes concernées sont précisées dans l’arrêté préfectoral, consultable sur le site des services de l’État
http://www.nievre.gouv.fr/protection-de-la-ressour...
ainsi qu’en mairie.

De nouvelles mesures de restrictions pourront être prises si la situation s’aggrave.



Appel à la vigilance : des gestes simples pour économiser l’eau au quotidien

Chacun de nous, en modifiant ses habitudes, peut réduire sa consommation d’eau :

Robinets/tuyauterie
- Vous pouvez réduire le débit de vos robinets en les équipant d’un mitigeur, d’un aérateur, d’un économiseur ou d’une pomme de douche avec aérateur (économies d’eau de 30 à 40 %). Vous pouvez également économiser 15 % de l’eau d’une douche en installant un mitigeur thermostatique qui permet de trouver instantanément la bonne température.

- En réparant les robinets et la chasse d’eau, car un robinet qui goutte, c’est 100 litres d’eau perdus chaque jour, et une chasse d’eau, c’est 1 000 litres d’eau. Les fuites peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.

Salle d’eau
- Savez-vous que l’utilisation de la chasse d’eau représente 20 % de la consommation d’eau des ménages ? Pour réduire le volume d’eau utilisé, installez une chasse d’eau à double débit (3 à 6 litres d’eau au lieu de 10 litres) ou placez une brique dans le réservoir.
- Privilégiez la douche au bain (50 litres au lieu de 150 litres) et interrompez le flux d’eau durant le savonnage. Vous diviserez ainsi par trois votre consommation. Si vous coupez l’eau quand vous vous brossez les dents et quand vous vous lavez les mains, cela réduira votre consommation d’eau de moitié !

Cuisine
- Très gourmands en eau, les lave-linge et les lave-vaisselle sont néanmoins la solution la plus économe quand ils tournent à pleine charge. Le mieux est d’investir dans des machines de classe AAA : plus efficaces, elles consomment moins d’eau : de 15 à 40 litres pour un lave-vaisselle et de 60 à 130 litres pour un lave-linge.

Jardin
- Arrosez votre jardin le soir, quand l’évaporation est moins forte ; vous ferez une économie d’eau de 50 % en moyenne pour la même efficacité. On conserve plus longtemps l’humidité en installant un paillage au pied des plantes.
- Optez pour des techniques économes en eau : goutte-à-goutte, tuyaux suintants... Utilisez l’eau qui a servi à laver votre salade ou installez un équipement de récupération et de traitement des eaux de pluies.

Ce qu’il faut retenir :
1/ Le bon sens et la modération sont de mise pour toutes et tous, quelle que soit la situation
2/ Les mesures de restriction s’appliquent dans un premier temps aux usages non-prioritaires (loisirs, agrément). En cas de sécheresse importante, les usages économiques (agriculture, industrie notamment) sont impactés de manière progressive.


Infos-dijon.com - Mentions légales