Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
09/06/2024 21:20
11593 lectures

POLITIQUE : Emmanuel Macron dissout l'Assemblée nationale

«La France a besoin d'une majorité claire pour agir dans la sérénité et la concorde», a justifié le président de la République, ce dimanche 9 juin. Les élections législatives auront lieu dans moins d'un mois.
«Le principal enseignement est clair : ce n'est pas un bon résultat pour les partis qui défendent l'Europe dont celui de la majorité présidentielle», a déclaré Emmanuel Macron, dans une allocution depuis l'Élysée, ce dimanche 9 juin 2024, à 21 heures, une heure après les premières estimations des résultats français des élections européennes.

Le président de la République a relevé que «les partis d'extrême-droite» qui se sont opposés à «tant d'avancées permises par notre Europe» progressent partout sur le continent et totalisent près de 40% ce soir.

«L'extrême-droite est à la fois l'appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays»



«La montée des nationalistes, des démagogues est un danger pour notre nation, pour notre Europe, pour la place de la France en Europe et dans le monde», a-t-il poursuivi. «L'extrême-droite est à la fois l'appauvrissement des Français et le déclassement de notre pays.»

«À cette situation s'ajoute une fièvre qui s'est emparée du débat public et parlementaire dans notre pays, un désordre qui, je le sais vous inquiète», a ajouté le président de la République, «je n'entends rien céder».

«J'ai décidé de vous redonner le choix de votre avenir parlementaire par le vote», a annoncé Emmanuel Macron, «je dissous donc ce soir l'Assemblée nationale».

«C'est un temps de clarification indispensable»


«Cette décision est grave, lourde, c'est avant tout un acte de confiance en la capacité du peuple français de faire le choix le plus juste pour lui-même et pour les générations futures, confiance dans notre démocratie», a estimé le chef de l’État, «que la parole soit donnée au peuple souverain, rien n'est plus républicain». «Cela vaut mieux que tous les arrangements, toutes les solutions précaires, c'est un temps de clarification indispensable.»

«Dans les prochains jours, je dirai l'orientation que je crois juste pour la nation», a-t-il conclu, «je suis le seul responsable politique à n'avoir aucune échéance électorale personnelle en 2027, soyez certains d'une chose : ma seule ambition est d'être utile à notre pays que j'aime tant, ma seule vocation est de vous servir». «La France a besoin d'une majorité claire pour agir dans la sérénité et la concorde. Être Français, c'est toujours se hisser à la hauteur des temps quand ils l'exigent, (…) c'est choisir d'écrire l'histoire plutôt que la subir.»

Les élections législatives se tiendront les 30 juin et 7 juillet prochains, juste avant le début des Jeux olympiques de Paris 2024 mais, en Côte-d'Or en particulier avec le passage du Tour de France entre ces deux dates.

JCT

En Côte-d'Or, les premiers enseignements des résultats des élections européennes


En Côte-d'Or, les premières réactions aux résultats des élections européennes


En Bourgogne-Franche-Comté, les résultats aux élections européennes


En Côte-d'Or, les résultats aux élections européennes


À Dijon, l'affluence dans les bureaux de vote pour les élections européennes



Infos-dijon.com - Mentions légales