Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
14/11/2020 08:58

RÉGIONALES : Gilles Platret demande à François Rebsamen de «rompre officiellement» avec Mohamed Ateb

La présence éventuelle d'agents des Frères musulmans sur le sol bourguignon fait réagir Gilles Platret. Le socialiste dijonnais est dans le viseur du conseiller régional des Républicains qui entend combattre le «communautarisme».

Le contexte des élections régionales induit des relations tendues entre Gilles Platret, maire LR de Chalon-sur-Saône, conseiller régional d'opposition et candidat déclaré, et François Resbamen, maire PS de Dijon qui n'est pourtant pas candidat.

Celui qui est vice-président des Républicains ne manque pas une occasion de cibler une figure socialiste puisque François Rebsamen est président de la Fondation Nationale des Élus Socialistes et Républicains et a été élu en octobre dernier président de Cités Unies France qui regroupe des collectivités territoriales françaises engagées dans l’action internationale.

Les scènes de violences urbaines du mois de juin dernier aux Grésilles et à Chenôve ? Des «émeutes interethniques» selon Gilles Platret. Le rassemblement de manifestants brandissant nuitamment des drapeaux turcs dans les rues de Dijon le 29 octobre dernier ? «Une manifestation identitaire des Turcs sur fond de cris religieux».
Et Gilles Platret de relier les deux situations : «le communautarisme gagne du terrain une fois encore à Dijon» a-t-il déclaré via le réseau social Twitter le 29 octobre 2020. En réponse, François Rebsamen a évoqué «un tweet odieux» et disait «regretter la petitesse de son esprit» en s'adressant directement au Républicain (lire le communiqué).

Cette fois, Gilles Platret part d'un article de Global Geo News visant l'Institut européen des sciences humaines (IESH) situé à Saint-Léger-de-Fougeret, près de Château-Chinon (Nièvre), qui forme des imams et des spécialistes en théologie musulmane. Les auteurs de l'article proposent d'établir un lien entre les Frères musulmans et le président de l'association la Jeunesse musulmane de France en Bourgogne, Mohamed Ateb.

Gilles Platret reprend la thèse de l'article : «cette confrérie a fait de la Bourgogne son territoire d’implantation et son véritable laboratoire». L'élu de Saône-et-Loire demande au gouvernement de fermer l'IESH. Il demande aussi à François Rebsamen de «rompre officiellement» avec Mohamed Ateb afin que «la Ville de Dijon joue enfin pleinement son rôle républicain dans la lutte que nous devons tous mener contre l’expansion des Frères musulmans et de l’islamisme en Bourgogne et en France». Le conseiller régional ajoute que «cette enquête met du reste en lumière bien d’autres dérives, en particulier dans le milieu associatif de Côte-d’Or».

Jean-Christophe Tardivon

Sollicités, ni François Resbamen ni Mohamed Ateb n'ont souhaité apporter de commentaire.

François Rebsamen attaque Gilles Platret pour diffamation


Gilles Platret parle de «manoeuvre grossière de diversion» de la part de François Rebsamen


Le gouvernement envisage le report des élections régionales et départementales au mois de juin 2021