Recherche
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
23/05/2020 03:21

RENTRÉE SCOLAIRE : Les effectifs en présentiel progressent dans l'Académie de Dijon

Il s'agit même d'un rebond avec 53% d'élèves en plus dans les écoles de l'académie en quelques jours. «Les familles sont rassurées» a constaté la rectrice Nathalie Albert-Moretti ce vendredi 22 mai. C'est maintenant la rentrée des collégiens du 2 juin prochain qui est en préparation.
Lors d'un point de situation ce vendredi 22 mai 2020, le recteur de région académique, Jean-François Chanet, et la rectrice de l'Académie de Dijon, Nathalie Albert-Moretti, ont établi un bilan une semaine après la rentrée dans les écoles et envisagé le retour dans les collèges à partir du 2 juin.

Dans l'Académie de Besançon, au 19 mai, 76% des écoles étaient ouvertes (contre 60% le 14 mai) et 16,6% des élèves étaient revenus en classe (contre 9,5% le 14 mai). Jean-François Chanet s'attend  à «une évolution plus significative après le 2 juin».

La cellule «coronagir», qui comprend quatre personnels infirmiers, assure la régulation des appels à propos de symptômes faisant penser au Covid-19. Cette semaine, il y a eu 90 signalement d'adultes ou s'enfants. Pour l'instant, les retours des tests sont négatifs même si 28 cas sont encore en attente de résultats.

«Une tonalité résolument positive»


En ce qui concerne l'Académie de Dijon, l'évolution de la fréquentation des écoles a permis à la rectrice d'afficher «une tonalité résolument positive» et de saluer le travail «véritablement payant» des inspecteurs de l’Éducation nationale, des équipes de direction et des enseignants. «Les familles sont petit à petit rassurées» a indiqué Nathalie Albert-Moretti.

Le 19 mai, 15.621 élèves étaient en classe dans l'Académie de Dijon, soit 53% de plus que le 14 mai. Les écoles rouvrent et l'objectif de 95% d'écoles accueillant des élèves au 2 juin devrait être atteint même si des efforts sont à faire dans l'Yonne où seulement 66% des écoles sont actuellement ouvertes.

Un «sursaut» en REP


Même dans les classes de réseaux d'éducation prioritaire (REP) qui faisaient l'objet d'inquiétudes le 14 mai, «le sursaut a lieu» a constaté la rectrice avec une augmentation des effectifs de 47%. Le soulagement est palpable face à «une urgence éducative et une urgence sociale». Tous les acteurs se sont mobilisés pour contacter les parents et les rassurer en montrant, parfois en visioconférence, la situation dans les écoles et la rigueur avec laquelle le protocole sanitaire était mis en place.

À partir du 2 juin, les élèves de 6ème et de 5ème vont retrouver la direction des collèges puis, le 9 juin, ce sera le tour des élèves de 4ème et de 3ème. Pour favoriser ce retour, un travail important a lieu avec le conseil régional pour organiser les transports scolaires. La Région et les transporteurs fournissent le détail des circuits tandis que les établissements procèdent à une enquête pour évaluer les effectifs qui seront alors à véhiculer.

Jean-Christophe Tardivon