Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
09/05/2024 23:21

TOURISME : «La Bourgogne-Franche-Comté a su tirer son épingle du jeu en 2023», note Olivia Grégoire

«On a un tourisme de plus en plus culturel, de plus en plus qualitatif», a déclaré la ministre du Tourisme, ce jeudi 9 mai, à Dijon. La gastronomie et l’œnotourisme permettent aux acteurs régionaux de récolter de «très beaux résultats».
«Les acteurs du tourisme français ont fait une année exceptionnelle en 2023», a commenté Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, en sortant de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, ce jeudi 9 mai 2024, à Dijon.

«En saison hivernale comme en saison estivale, jamais la France n'avait accueilli autant de touristes, on a dépassé les 100 millions de visiteurs (…) et atteint 63,5 milliards d'euros de recettes internationales», a signalé la ministre. «Cela représente 7,5% de notre produit intérieur brut et 7% des emplois salariés, jusqu'à 15% dans certains régions comme Provence-Alpes-Côte-d'Azur.»


2023 marque le retour de la clientèle asiatique en Bourgogne-Franche-Comté


«La Bourgogne-Franche-Comté a su tirer son épingle du jeu (…) avec le retour de la clientèle internationale, notamment la clientèle asiatique qu'elle soit chinoise ou japonaise», a noté Olivia Grégoire, interrogée par Infos Dijon. En moyenne, le secteur du tourisme représente 6,3% du PIB régional et 5,2% de l'emploi salarié régional marchand (lire notre article).

En Bourgogne-Franche-Comté, les nuitées de la clientèle chinoise ont augmenté de 190% entre 2022 et 2023 et de 118% pour la clientèle japonaise.

Les premières tendances de l'année 2024 laisse entrevoir une poursuite de l'augmentation globale de la fréquentation touristique régionale pour dépasser le niveau de l'année 2019. Hôtels et campings en bénéficient particulièrement.

«Un tourisme de plus en plus culturel, de plus en plus qualitatif»


«Sur tous les tableaux, le tourisme a retrouvé des couleurs», s'est félicité la ministre, «on le doit un peu au soutien de l’État, (…) on le doit aussi à l'adaptation des acteurs aux nouvelles tendances de la consommation touristique».

En particulier, on note que, d'avril à octobre, les touristes français partent de plus en plus souvent pour des séjours moins longs que les traditionnelles vacances et plus près de chez eux.

«On a un tourisme de plus en plus culturel, de plus en plus qualitatif», a résumé Olivia Grégoire, «un tourisme d'expérience».

Deux types de consommation touristique patrimonial connaissent un engouement : la gastronomie et l’œnotourisme. De quoi favoriser les acteurs de Bourgogne-Franche-Comté dans les prochaines années.

Les acteurs régionaux ont anticipé les nouvelles tendances touristiques


Prenant les exemples de la Cité internationale de la gastronomie et du vin et des itinéraires œnotouristiques, la ministre a noté que les acteurs régionaux ont su s'«adapter» : «ils ont vu venir ces tendances, ils les ont anticipées, aujourd'hui, ils récoltent de très beaux résultats en matière touristique».

«La Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions qui, ces cinq dernières années, ont fait les performances les plus impressionnantes en matière touristique», a souligné Olivia Grégoire.

Et de rappeler que le passage du Relais de la Flamme olympique braquera les caméras du monde entier sur la région en faisant étape dans le Doubs, le 25 juin, l'Yonne, le 11 juillet, et la Côte-d'Or, le 12 juillet.

Propos recueillis par
Jean-Christophe Tardivon

La Région Bourgogne-Franche-Comté mise sur le «tourisme responsable»


Plus d'un milliard d'euros de consommations touristiques en Côte-d'Or en 2023


De l'usage des fonds européens autour de la Cité internationale de la gastronomie et du vin


La plateforme numérique Toolib accélère l’accessibilité des hôtels


Fadila Khattabi, Olivia Grégoire et Bérangère Abba tractent dans les rues de Dijon


«Le Rassemblement national se disqualifie en nationalisant l'élection», proteste Fadila Khattabi


Olivia Grégoire fustige la «schizophrénie» du Rassemblement national entre Paris et Bruxelles



Infos-dijon.com - Mentions légales