Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
18/09/2021 03:23

VENDANGES : Retour à des dates classiques en Bourgogne

Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne indique que les raisins ont mûri «à un bon rythme» depuis mi-août.
Les vendanges démarrent massivement autour du 18-20 septembre à travers toute la Bourgogne, après une campagne viticole éprouvante, ponctuée d'aléas climatiques.

La floraison se déroule sous un temps chaud et sec, offrant des conditions idéales pour la pollinisation et la formation des futurs fruits. Le maintien de températures élevées début juin provoque une pousse très rapide de la végétation, permettant au millésime 2021 de rattraper une partie du retard pris entre avril et mai.

Le premier semestre est ainsi marqué par des températures et des précipitations conformes aux normales de saisons, hormis dans l'Yonne avec une hausse de 18 % des précipitations, sans conséquence notable.


De fin juin à début août, les viticulteurs connaissent un basculement des conditions météorologiques, avec une période pluvieuse. La vigne poussant comme une liane, le travail des viticulteurs devient difficile pour gérer les travaux en vert et contrer la pression des maladies. Il faut attendre mi-août pour retrouver un temps durablement sec.

Le stade mi-véraison, soit le moment où les baies changent de couleur, est atteint mi-août en moyenne. Le temps sec et le vent du nord permettent aux raisins de mûrir à un bon rythme, tout en chassant l'humidité propice aux maladies.

Les cépages noirs (Pinot Noir, Gamay, César) sont les plus avancés en maturité, en particulier le Pinot Noir. Quant au Chardonnay, il a pris un peu plus de retard suite au stress causé par le gel et/ou la grêle selon les secteurs.

Les viticulteurs commencent donc à vendanger leurs parcelles les plus précoces. Les premières vendanges, celles des raisins destinés à l’élaboration de Crémant de Bourgogne, démarrent autour de la mi-septembre.

Il faudra composer avec des volumes de vendanges certainement faibles, voire très faibles selon les secteurs les plus touchés par le gel et/ou la grêle.

Communiqué


Infos-dijon.com - Mentions légales