Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Bourgogne - Franche-Comté > Bourgogne - Franche-Comté
14/11/2020 21:15

VENTE DES VINS DES HOSPICES DE BEAUNE : De l'espoir au fiasco

La vente aux enchères des vins des Hospices civils de Beaune était prévue ce dimanche 15 novembre à 14h30. Dans la soirée de ce samedi, soit moins de 24 heures avant le premier coup de marteau du commissaire-priseur, la préfecture a indiqué reporter l'événement international en accord avec le maire de Beaune, Alain Suguenot. Actualisé : le député LREM Didier Paris apporte son éclairage.

Actualisé le 14 novembre 2020 à 21h15 :

Député de la cinquième circonscription de la Côte-d'Or qui inclut Beaune, le Marcheur Didier Paris apporte ce samedi 14 novembre 2020 son éclairage sur la situation puisque, en tant que parlementaire, il a été régulièrement tenu informé par le préfet de la situation, notamment sous l'angle de l'action des services de l’État.

«J'avais compris l'accord entre le préfet et le maire pour maintenir cette vente des vins, il m'avait semblé que les conditions étaient maîtrisées avec une vente à distance et la présence de quelques acheteur. »

«La décision de report, c'était une des deux solutions»
«L'avis du Conseil des ventes volontaires est arrivé sans avoir été préalablement porté à la connaissance des autorités préfectorales. C'est un avis qui est tombé comme un couperet. On peut comprendre parce que toutes les ventes en France se tiennent à distance et sans présence des acheteurs. Sauf que là, le problème c'est que Christie's, s'il en a parlé, il en a parlé de manière très discrète, il n'en a jamais fait un point important de discussion et c'est arrivé au pire moment. Christie's peut difficilement s'opposer au Conseil des ventes volontaires puisque c'est sont autorité de régulation ? Ce qui est dommage, c'est que ça n'ait pas été pris en compte. C'est essentiellement la responsabilité de Christie's en la matière.»

«Il n'y avait plus que deux solutions. Soit une vente exclusivement à distance, ce qui était un peu compliqué compte-tenu de la nature même de la vente des vins qui est un événement, sinon festif cette année, du moins de présence minimum d'acheteurs . Soit un report. La décision de report, c'était une des deux solutions. C'est deux mauvais solutions de toutes façons. Celle-ci a été retenu de plein accord entre le préfet et le maire, ce qui est plutôt une bonne chose.»

«Christie's se plie aux difficultés du moment et constate que le maire et le préfet se mettent d'accord. L’État a joué un rôle déterminant pour faire en sorte qu'elle puisse se tenir dans les conditions de sécurité sanitaire les plus absolues possible. Alain Suguenot a tout intérêt aussi à ce que ça se tienne parce que c'est un événement important et il a la pression du monde viticole. Le résultat faisait qu'une forme d'équilibre a été trouvé dans la tenue de cette vente dans des conditions essentiellement par Internet et très accessoirement par la présence de quelques acheteurs sous les halles.»

«Christi'es n'avait pas intérêt à ce que la vente ne se fasse pas. Je n'oublie pas que Christie's a un contrat qui se termine le 31 décembre. Il se peut, au contraire, qu'il ait souhaité qu'elle se tienne pour éviter ce problème. Je regrette que Christie's n'ait pas suffisamment spécifié vis à vis de la mairie qu'il avait un problème, que son autorité de régulation n'autorisait pas les ventes présentielles. Les ventes ne se sont jamais arrêtées à Paris mais, à Drouot, il n'y a pas la présence d'un seul acheteur, tout se fait pas Internet ou par téléphone.»

«La seule intervention du Conseil des ventes volontaires, c'est sur la problématique de rupture de concurrence. Je me demande dans quelle mesure que le CVV n'était pas en volonté d'interdire la vente, ce qui n'est pas dans leur pouvoir. Leur seul pouvoir, c'est d'accepter que Christie's le fasse ou pas.»

«Ça n'aide pas à l'apaisement des états d'esprit sur la production viticole bourguignonne»


«C'est un imbroglio où, à ce stade, le report est une des deux solutions concevables. Ce n'est pas une solution dramatique à condition que ce soit un report rapide pour que les effets de la vente puisse encore se produire. Il y a des stocks, il faut les vendre. Il faut le marqueur du prix des produits bourguignons. (...) Ce qui est important, c'est que les Hospices puissent valoriser une vente de 2020 qui porte sur des produits dont tout le monde s'accorde à considérer comme excellents voire exceptionnels. Il y a un petit retard qui va s'ajouter aux préoccupations d'ensemble du milieu. Ça n'aide pas à l'apaisement des états d'esprit sur la production viticole bourguignonne. C'est le monde économique qui est en situation un peu fragile en ce moment.»

«La décision du Conseil des ventes volontaires arrive vendredi soir. (…) Ça n'a jamais été porté à la connaissance des services de l’État cette question-là. Chacun sa responsabilité. La responsabilité du maire, c'est qu'elle se tienne dans de bonnes conditions. La responsabilité des services de l’État c'est qu'elle se tienne dans les conditions sanitaires optimum. La responsabilité de Christie's, c'est juste d'être l'opérateur de la vente.»

La délégation accordée par la Ville de Beaune à Christie's pour assurer la gestion des enchères arrive à son terme au 31 décembre 2020. Néanmoins, si les deux parties le souhaitent, il serait possible de réaliser un avenant pour assurer la gestion de la vente reportée si le délai est raisonnable.

Propos recueillis par Jean-Christophe Tardivon

Beaune, risée du monde, avec un scénario «abracadabrantesque» écrit avec perversité


Publié le 14 novembre 2020 à 19h53 :

Serait-ce le dernier rebondissement pour ce week-end ? Les Hospices civils de Beaune ont été avertis par un communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or que la vente prévue ce dimanche 15 novembre qui avait fait l'objet de nombreuses étapes de concertation pour son organisation, jusqu'à ce samedi même, était finalement reportée à une date ultérieure.

Le maire de Beaune, Alain Suguenot, aurait ainsi donné son accord pour reporter la vente plutôt que de la voir se dérouler dans un format ne satisfaisant pas l'ensemble des participants, internationaux comme bourguignons ou beaunois.

JCT
Communiqué des Hospices civils de Beaune du 14 novembre 2020 :

Report de la 160ème Vente des Vins des Hospices de Beaune

Les Hospices Civils de Beaune prennent acte de la décision préfectorale rendue publique ce soir à 19 heures.

La 160ème vente des vins des Hospices de Beaune sera organisée dans les meilleurs délais en prenant en compte toutes les remarques et contributions pour en améliorer encore les conditions et son bon déroulement.

Notre Histoire est jalonnée d’épreuves bien plus difficiles et nous les avons toujours surmontées avec le concours de nos soutiens fidèles et loyaux : qu’ils en soient remerciés. Nous remercions tout particulièrement Monsieur Le Préfet de région et Madame la Sous-préfète de Beaune pour leur soutien.

Notre priorité est toujours celle de nos patients et résidents d’EHPAD qui nous font l’honneur de leur confiance. Et en ce temps de pandémie, nos forces vont évidemment vers eux qu’ils soient ou non atteints par la Covid-19.

Nous n’oublions pas non plus les hospitaliers de France victimes de la pandémie et leurs familles qui attendent notre vente et une Pièce des Présidents à la hauteur de cette cause solidaire et fraternelle.

Communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or du 14 novembre 2020 :

Depuis plusieurs semaines, les services de l’État travaillent avec les Hospices de Beaune et la Ville de Beaune pour permettre la tenue de la traditionnelle fête de la Vente des vins, temps fort de la viticulture bourguignonne, dans des conditions sanitaires très strictes prenant en compte les règles du confinement avec un public en nombre limité et réservée aux seuls professionnels.

Le Conseil des ventes volontaires, organe régulateur des Maisons de vente aux enchères est intervenu hier soir auprès de Christie’s pour annuler cette manifestation.

Toute la journée, se sont tenues des discussions qui n’ont pas permis d’aboutir à une solution de nature à pouvoir vérifier la sécurité sanitaire dans des délais aussi brefs.

Dans ces conditions, en accord avec le maire de Beaune, le préfet de la Côte-d’Or a jugé préférable le report de cet événement afin d’en préserver la sérénité, de recueillir l’adhésion de tous les acteurs et d’en garantir la bonne sécurité.

Les services de l’État vont donc continuer de travailler avec les organisateurs pour dégager dans des délais aussi rapprochés que possible et en tenant compte des impératifs sanitaires le déroulement de cet événement important dont on sait qu'il contribue à l’équilibre financier des Hospices de Beaune et qui participe à la réputation des vins de Bourgogne sur notre territoire et au-delà.

Publié le 14 novembre 2020 à 14h56 :

Après avoir accepté une proposition du Conseil des ventes volontaires de séparer dans des salles différentes les personnes présentes à Beaune afin de pouvoir tracer la circulation du virus en cas de constitution d'un cluster, les Hospices civils de Beaune confirment la tenue de la vente des vins ce dimanche 15 novembre avec un accès très restreint.

Ainsi, le personnel de Christie's sera installé dans une salle pour gérer techniquement la vente en lien avec l'ensemble des acheteurs tandis que les représentants des négociants en vin bourguignons seront dans une autre salle. «Qui de mieux qu'un hôpital pourrait faire respecter les mesures sanitaires ?» demandait le directeur des Hospices civils de Beaune le 5 novembre dernier.

Rappelons que la vente aux enchères de la production du domaine viticole des Hospices de Beaune contribue au budget de l'établissement de santé et que le résultat de la pièce des Présidents est destiné aux oeuvres sociales des hospitaliers.

JCT

Communiqué des Hospices civils de Beaune du 14 novembre 2020 :

La 160ème vente des vins des Hospices Civils de Beaune aura lieu dimanche 15 novembre à Beaune à 14h30

En concertation avec Christie’s, une solution a été trouvée pour organiser cette vente dans les conditions conformes à l’autorisation de l’État et selon un protocole sanitaire strict.

Cette issue répond aux prescriptions du Conseil des Ventes Volontaires (organisme régulateur du secteur des ventes aux enchères publiques) à l’égard de la société Christie’s.

Cette solution permet à l’opérateur d’enchères Christie’s d’être installé dans une salle séparée sans public et de prendre toutes les enchères.

Cette organisation permet l’équité entre les acheteurs français ou du monde entier qui auront souhaité être réunis à Beaune comme l’État l’autorise, et les acheteurs au téléphone ou en ligne.

Tous ces acheteurs pourront enchérir comme chaque année selon les modalités habituelles.

Nous attendons une confirmation par le CVV dans l’après-midi.

« Notre plus grand regret est que cette vente ait déclenché une polémique. L’essentiel est que cette vente de charité ait lieu au profit des Hospices Civils de Beaune et cette année en particulier au bénéfice de tous les hospitaliers de France. Cette vente nous tient profondément à cœur. »
 
M. Poher, Directeur des Hospices Civils de Beaune

Publié le 13 novembre 2020 à 22h16 :

Les Hospices de Beaune ont été avertis par un communiqué tombé dans la soirée de ce vendredi 13 novembre 2020 que la vente aux enchères du dimanche 15 novembre était suspendue.

L'opération caritative organisée par les Hospices civils de Beaune avait été préparée en lien avec la sous-préfète de Beaune, Myriel Porteous, et la cellule interministérielle Covid-19 selon ce qu'indiquait Alain Suguenot le 5 novembre dernier (lire notre article).

Le format retenu était celui du huis clos avec un accès très restreint sous les halles de Beaune pour quelques négociants locaux présents avec, à distance, les enchérisseurs internationaux. Pourtant, le Conseil des ventes volontaires analyse que l'événement contreviendrait aux dispositions régissant l'état d'urgence sanitaire.

De plus, l'autorité de régulation des opérateurs d'enchères considère que les principes d’équité et d’impartialité pourraient ne pas être respectés entre les acheteurs présents et les acheteurs distants alors que, chaque année, Christie's organise l'événement avec des acheteurs sur place, d'autres au téléphone et d'autres encore connectés par Internet.

Du côté des Hospices civils de Beaune, on signale que cette décision du CVV n'engage pas l'établissement de santé mais Christie's. Selon nos informations, la journée de ce samedi 14 novembre sera mise à profit pour trouver une solution dans le respect des conditions posées par le CVV.

JCT

Communiqué du Conseil des ventes volontaires du 13 novembre 2020 :

Vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune, 15 novembre 2020

Le président du Conseil des ventes a entendu ce matin 13 novembre l’opérateur de ventes CHRISTIE’S chargé de cette vente. Il a décidé, au vu des explications apportées, de suspendre cette vente publique, en ce qu’elle viole les dispositions du décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et en ce qu’elle ne respecte pas les principes d’équité et d’impartialité des ventes aux enchères publiques qu’il a pour charge de sauvegarder.

Cette décision peut être rapportée à tout moment, dès lors que les conditions d’organisation de la vente seront régularisées.

Le Conseil des ventes (CVV) : www.conseildesventes.fr a été créé en 2000 et qualifié d’autorité de régulation du secteur par la loi du 20 juillet 2011, le Conseil des ventes volontaires, est un établissement d’utilité publique. Il veille au respect de la réglementation et est doté d’un pouvoir disciplinaire sur les opérateurs. Il accompagne la libéralisation du secteur dans un cadre juridique modernisé assurant une meilleure protection des vendeurs et acheteurs.