Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Campus > Sur le campus
06/09/2021 18:06

CORONAVIRUS : Le centre de vaccination est opérationnel sur le campus universitaire de Dijon

Ce lundi 6 septembre s’est ouvert un centre de vaccination de grande capacité à la salle Multiplex qui succède ainsi au Zénith. À cette occasion, le préfet Fabien Sudry et le président de l’uB Vincent Thomas ont plaidé pour que la vaccination contre la Covid-19 se poursuive.
Au Multiplex sur le campus universitaire de Dijon, à proximité des arrêts «Université» du tramway T1 et de la ligne L5, on peut parler de «mini-Zénith». Non pas que ce soit une salle consacrée à accueillir des concerts tout au long de cette nouvelle année universitaire, mais il s’agit en quelque sorte du même dispositif qui avait été mis en place pour la vaccination au Zénith jusqu’en ce début du mois de septembre donc.

La même organisation qu’au Zénith


«On retrouve la même organisation qu’au Zénith, les mêmes personnes, la même structure, la même orientation», confirme le capitaine Antoine de la 7ème brigade blindée, en précisant : «On a juste amoindri la capacité vaccinale car la demande est moins importante en face».

1.500 vaccinations par jour peuvent être effectuées au Multiplex. 9 boxes de vaccination sont en place dans la salle principale de la structure. C’est moins que la vingtaine de boxes qui étaient à disposition au Zénith. «Sur les dernières semaines au Zénith, on enregistrait 800 à 1.200 vaccinations par jour», note le capitaine Antoine.

«Le Zénith nous a beaucoup rendu service, d’excellents services, mais il doit reprendre son activité culturelle, sa programmation, ce qui d’ailleurs le signe d’une forme de reprise de l’activité générale dans le pays, pour la vie économique, sociale et culturelle», souligne le préfet de la Côte-d’Or Fabien Sudry avec à ses côtés son directeur de cabinet Danyl Afsoud. D’après le haut fonctionnaire d’État, il était alors difficile de trouver une structure aussi grande et libre de toute activité dans le département.

Vaccination à 84 % sur la cible vaccinale en Côte-d’Or


Retenu pour son accessibilité et son emplacement, le Multiplex est «suffisant, car le nombre de vaccinations se réduit». Fabien Sudry souligne : «Dans le département de la Côte-d’Or, nous sommes à 84 % de taux de vaccination sur la cible vaccinale, c’est à dire les personnes de plus de 12 ans». Sur la population globale du département, 78 % d’entre elle présente un schéma vaccinal complet.

L’ouverture de ce centre de vaccination sur le campus universitaire de Dijon s’inscrit selon le préfet dans la démarche vaccinale d’«aller vers». À ce propos, l’ouverture d’un centre de vaccination au centre commercial Les Portes du Sud à Chenôve est annoncée mercredi 8 septembre. Celui à la Toison d’Or est toujours ouvert en fin de semaine.

Le dispositif désormais en place au Multiplex sous l’égide de la préfecture de la Côte-d’Or et de l’Agence Régionale de Santé est ouvert à toutes les personnes de plus de 12 ans souhaitant compléter leur schéma vaccinal (deuxième dose) et celles de plus de 65 ans ou présentant des comorbidités pour qui la troisième dose est déjà possible. Une troisième dose qui pourra être injectée à l’ensemble de la population en cas d’évolution probable des recommandations vaccinales.

Militaires, professionnels de santé et sapeurs-pompiers mobilisés


Le Multiplex est ouvert pour cela du lundi au vendredi, chaque jour de 9 heures à 18 heures, et le samedi de 9 heures à 17 heures. La vaccination peut se faire sans rendez-vous mais il est fortement conseillé de réserver son créneau sur Doctolib pour faciliter le parcours vaccinal sur place. Le fonctionnement du centre est assuré par des militaires (7ème brigade blindée dont la chefferie est basée à Besançon, 1er régiment de chasseurs de Thierville-sur-Meuse, 3ème régiment du génie de Charleville-Mézières, mobilisés dans le cadre de l’opération Résilience), des professionnels de santé et des sapeurs pompiers du SDIS de Côte-d’Or.

Ce lundi 6 septembre 2021, on notait aussi les présences de Vincent Thomas, président de l'Université de Bourgogne, de Jean-François Chanet, recteur de la région académique de Bourgogne-Franche-Comté, du colonel Pierre-Alain Schweitzer, délégué militaire départemental, du lieutenant-colonel Etienne Royal, délégué militaire départemental adjoint, d'Aline Guibelin, déléguée départementale de l'Agence Régionale de Santé et d'Anne-Laure Bonis, Présidente de la CPTS Centre 21 (communauté professionnelle territoriale de santé).

«Pour montrer l’exemple», Jocelyne Pérard, responsable de la chaire UNESCO sur la culture et les traditions du vin mais aussi ancienne présidente de l’Université de Bourgogne, est allée au devant de la délégation afin de se faire injecter sa deuxième dose. Un «geste citoyen» salué par Vincent Thomas.

«Tout cela est important pour l’ensemble de la communauté universitaire»


Faire place à un centre de vaccination sur le campus de Dijon est tout à fait normal pour l’actuel président de l’uB : «C’est tout un établissement qui a réagi et qui a décidé d’adhérer à la campagne de vaccination. Je pense, même si certains résistent encore à la vaccination, que les jeunes sont persuadés que c’est grâce à celle-ci qu’ils pourront enfin renouer avec des études normales. Beaucoup d’étudiants ont étudié sans être étudiants l’année dernière, c’est à dire sans avoir tout le sel des études, les rencontres, les festivités mais aussi les échanges intellectuels. Tout cela est important pour l’ensemble de la communauté universitaire, en tout premier lieu je dirais pour ceux qui sont devant les étudiants, les collègues, les enseignants, qui ont à coeur d’enseigner en face d’étudiants en chair et en os».

«Si la quatrième vague de l’épidémie est maîtrisée en métropole, c’est parce que la majorité de nos concitoyens sont vaccinés. Je dis aux non-vaccinés de se documenter, d’aller voir leur médecin, de se renseigner à partir d’informations fiables pour bien comprendre que la vaccination n’est pas une contrainte. C’est l’obligation de responsabilité de chacun. La liberté, nous en sommes tous fiers, mais c’est aussi la solidarité. Nous sommes tous concernés face à l’épidémie, et celles et ceux qui ne sont pas vaccinés sont malheureusement beaucoup plus susceptibles de contaminer leurs concitoyens», a insisté le préfet sur un campus universitaire où sonne l’heure de la rentrée pour des dizaines de milliers d'étudiants.

Selon le préfet, s’il faut noter que le taux d’incidence en Côte-d’Or est de seulement 91 pour 100.000 habitants, la vaccination peut encore augmenter, au rythme des objectifs fixés par le gouvernement. Atteindre le taux de 85 % de vaccination concernant la cible vaccinale ne représente «que» 3.000 personnes.
Le Multiplex est transformé en centre de vaccination «pour plusieurs semaines voire quelques mois», a indiqué le préfet Fabien Sudry.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier















Infos-dijon.com - Mentions légales