Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Campus > Sur le campus
29/10/2021 03:17

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : L’université de Bourgogne et la Banque de France se rapprochent sur l’éducation économique, budgétaire et financière

L’université de Bourgogne et la Banque de France ont signé ce jeudi 28 octobre sur le campus universitaire Montmuzard de Dijon une convention visant à renforcer la coopération entre les deux institutions.
Le président de l’université de Bourgogne Vincent Thomas se souvient d’une conférence sur la monnaie animée par Marc-Olivier Strauss-Kahn qui s’était tenue au Pôle d’économie et gestion, tel «un premier acte» de la coopération entre l’uB et la Banque de France.

Aujourd’hui, cette coopération se renforce. La démarche était engagée depuis plusieurs mois mais n’avait pu être concrétisée en raison de la crise sanitaire. Jeudi 28 octobre 2021, la convention officialisant le partenariat renforcé a été signée dans la salle Léo Haman du bâtiment Droit-Lettres, paraphée par Vincent Thomas et Denis Beau, premier sous-gouverneur de la Banque de France.


«Nous adapter en permanence aux besoins nouveaux»


Pour Vincent Thomas, «cette convention symbolise parfaitement» ce qu’est une université comme l’uB et ce qu’elle doit être, «un établissement pluridisciplinaire ouvert sur le monde qui l’entoure, qui travaille avec les acteurs du tissu socio-économique dans toute sa diversité et sa complexité. L’idée est de s’ouvrir sur ce monde qui nous entoure, de nous adapter en permanence aux besoins nouveaux qui sont exprimés par tous ces acteurs en leur qualité d’employeurs publics comme privés, mais aussi de nouer des partenariats avec ces acteurs qui favorisent l’innovation sur notre territoire et au-delà, au niveau national et même international. Notre université travaille d’ailleurs à la création d’une Fondation qui a pour but de faciliter les relations avec le monde extérieur».

Le président de l’université de Bourgogne parle d’un «renforcement de coopération entre deux institutions». La convention stipule notamment que peuvent être mises en place des actions de communication auprès des étudiants de l’uB autour de l’offre open data de la Banque de France ou bien concernant les ressources humaines avec une diffusion des offres de stages et de contrats en alternance.

Plus particulièrement avec la direction régionale de la Banque de France, l’uB pourra proposer aux étudiants des interventions ponctuelles d’agents de la Banque de France en matière d’éducation économique, budgétaire et financière afin de donner des informations et d’amener les étudiants à comprendre les mécanismes bancaires jusqu’à les intéresser à l’analyse financière sous un angle pratique.
La participation d’agents de la Banque de France aux jurys d’examens est également évoquée.

Des sujets et des domaines dynamiques


Pour une durée indéterminée, les deux institutions signataires décident donc d’accentuer leurs liens en s’appuyant sur les compétences respectives de chacune, de ses étudiants et enseignants d’un côté et de ses agents de l’autre. Vincent Thomas apprécie aussi de la part de la Banque de France «une stratégie dans le souci du respect des critères de neutralité pédagogique avec le caractère non lucratif qui caractérise le service public».

Cette convention «s’inscrit dans une stratégie de la Banque de France qui est importante, dans le cadre de nos missions d’éducation», a souligné Denis Beau, en notant à l'instar du président de l'uB le volontarisme du directeur régional de la Banque de France pour la Bourgogne-Franche-Comté François Bavay dans la concrétisation de ce partenariat.

Il permet aux étudiants «d’assister à des conférences sur des sujets et des domaines dynamiques, au coeur de notre système financier et de ce qu’est la monnaie» ajoute le premier sous-gouverneur de la Banque de France. La diffusion en open data, c’est «mettre à disposition un certain nombre de données pour éclairer le débat économique».
Ce jeudi, la signature officielle a été suivie par le lancement d’un cycle de conférences, la première ayant porté sur les paiements et infrastructures de marché à l’aire du digital.

Les premiers échanges dans le cadre du partenariat seront développés en faculté de droit, sciences économiques et politiques, avant d’être élargis dans une dimension transdisciplinaire.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier
 





Infos-dijon.com - Mentions légales