Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Campus > Sur le campus
19/12/2020 11:52

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : La visibilité européenne de l'université de Bourgogne renforcée

L'université de Bourgogne participe à un réseau de sept universités européenne, l'Alliance Forthem. Ce réseau vient de décrocher un accord de subvention de l'Union européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 «Science avec et pour la société».

Unir ses forces pour ouvrir de nouveaux horizons – les universités de l’Alliance FORTHEM remportent un nouveau financement Horizon 2020

Le 4 décembre 2020, la Commission européenne et l’Alliance FORTHEM, dont l’université de Bourgogne fait partie, ont signé un nouvel accord de subvention de l’UE, cette fois dans le cadre du programme Horizon 2020 « Science avec et pour la société ». La subvention contribuera à financer les prochaines étapes ambitieuses de l’intégration des partenaires de l’Alliance dans une véritable université européenne.

Qu’est-ce que FORTHEM ?
FORTHEM est un réseau de sept universités européennes, Johannes Gutenberg-Universität Mainz (Allemagne), université de Bourgogne (France), Jyväskylän yliopisto (Finlande), Uniwersytet Opolski (Pologne), Universita' degli Studi di Palermo (Italie), Latvijas Universit?te (Lettonie), et Universitat de València (Espagne), ayant reçu un financement dans le cadre du programme Erasmus+ en septembre 2019, pour mettre en œuvre un réseau d’universités européennes. Au sein de ce projet très ambitieux, Fostering Outreach within European Regions, Transnational Higher Education and Mobility (Cultiver l'engagement sociétal dans les régions européennes, à travers une stratégie d'enseignement supérieur et de mobilité), d’où « FORTHEM », les objectifs sont notamment de faciliter la mobilité des étudiants, de créer un campus virtuel, de mettre en relation les chercheurs à travers des projets communs dans des laboratoires thématiques, de favoriser des activités communes de sensibilisation et de soutenir l’intégration institutionnelle.

De nouvelles perspectives

En juillet 2020, la Commission européenne a annoncé les résultats d’un nouvel appel à projets, pour renforcer les initiatives d’universités européennes, appel pour lequel l’Alliance FORTHEM a candidaté avec succès, pour se voir accorder 2 millions d’euros supplémentaires pour son nouveau projet FIT FORTHEM – Fostering Institutional Transformation of Research and Innovation Policies in European Universities.

FIT FORTHEM est alors une nouvelle action de l’Alliance, en parallèle des activités actuelles, afin d’atteindre plusieurs objectifs communs et primordiaux de l’Alliance dans le domaine de la recherche et l’innovation. Au sein de FIT FORTHEM, l’Alliance échangera et partagera les meilleures pratiques des partenaires dans le domaine de la recherche et de l’innovation et travaillera sur des stratégies communes pour l’accès mutuel aux infrastructures de recherche des partenaires, dans le but de surmonter les inégalités locales et d’ouvrir de nouvelles voies de carrière aux chercheurs et aux personnels de recherche.

L’Alliance coopérera également au sein d’un espace de soutien virtuel, fournissant des conseils d’experts appropriés aux chercheurs qui planifient des demandes de subvention conjointes pour des programmes binationaux, multilatéraux et  européens. Le projet prévoit également de renforcer la co-création multinationale et multisectorielle de connaissances et d’innovations, et d’élargir leur portée, en plus d’améliorer les compétences professionnelles en gestion de la recherche, en planification stratégique et en communication scientifique de tous les partenaires.

Une évaluation du potentiel commun des partenaires et une étude approfondie des différences entre les systèmes universitaires et d’innovation des pays participants précèderont alors les processus de transformation dans toutes les universités partenaires. Sur cette base solide, l’Alliance pourra continuer à développer des activités conjointes qui vont bien au-delà de la portée des projets financés par ERASMUS+ et Horizon 2020 et pourront servir de modèle pour d’autres universités européennes.

Harmoniser la vision de l’enseignement supérieur européen

Les alliances d’universités européennes visent à doter les étudiants, le personnel, les enseignants et les chercheurs de nouvelles compétences et à leur fournir de nouvelles ressources pour évoluer dans cet actuel environnement de transformations vertes et numériques et relever les défis futurs.

L’idée principale derrière les universités européennes est de servir de banc d’essai pour de nouvelles formes de coopération institutionnelle dans l’enseignement supérieur. « La tâche des institutions sélectionnées comme universités européennes est d’identifier les incongruités entre les systèmes nationaux d’enseignement supérieur et de proposer les meilleures façons de surmonter les obstacles à l’intégration. Nous prévoyons de le faire en élaborant des plans d’action et en construisant des ponts grâce à la coopération », explique le vice-président de l’université Johannes Gutenberg de Mayence, le professeur Stefan Müller-Stach, coordonnateur de FIT FORTHEM.

Une idée qui se ressent également alors au sein de l’université de Bourgogne, puisque, comme le rappelle Grégory Wegmann, Vice-président de l’université de Bourgogne en charge de la politique européenne et internationale, « C'est une nouvelle opportunité pour l'uB et ses partenaires qui vient renforcer le volet recherche de notre politique internationale. Malgré les difficultés actuellement engendrées par la crise sanitaire, le rapprochement au sein de l'Alliance FORTHEM nous a permis de continuer à se développer, à travers de nouvelles modalités de collaboration à distance ». C’est un sentiment partagé également par Frédéric Debeaufort, le coordinateur de FIT FORTHEM à l’université de Bourgogne, rappelant que « c'est l’opportunité pour notre université de donner encore plus d'élan à notre politique internationale et de mobilité, malgré les difficultés causées par la crise sanitaire, et confirme notre visibilité européenne. ».

Communiqué