Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
11/01/2021 18:41

AGRICULTURE : La crise sanitaire accélère la transition de Dijon Céréales

Outre le bilan annuel de la coopérative, la dernière assemblée générale de Dijon Céréales, jeudi 7 janvier, a permis de faire le point sur le plan stratégique «Demain», résolument engagé.

La coopérative Dijon Céréales sort d’un exercice 2019-2020 mitigé, «compliqué par le climat». Les principaux facteurs en sont les épisodes de gel ainsi que le manque d’eau dû à la sécheresse.

-3% pour la collecte, -9,7% sur le chiffre d’affaires


Pour ce qui est de la collecte globale, un total de 906.000 tonnes est enregistré, soit - 3% par rapport à l’exercice précédent. «La suppression des 3R (remises, rabais, ristournes) et le recul important de la culture du colza ont fait reculer le chiffre d’affaires Approvisionnement en grandes cultures (-9,7%)», a ajouté la coopérative dans ce bilan lors de l'assemblée générale du jeudi 7 janvier 2021.
La crise et le contexte n’ont pas aidé à pouvoir présenter un bilan plus radieux, mais Dijon Céréales a fait preuve d’adaptation tout en poursuivant sa transition. C’est selon Christophe Richardot, directeur général de la coopérative, l’intérêt de la démarche engagée à travers un plan stratégique : «Cette crise sanitaire, en plus des évolutions nécessaires de notre modèle coopératif en lien avec la réforme de la séparation du conseil et de la vente, a accéléré la transition du groupe Dijon Céréales, engagée depuis 2 ans, pour déboucher sur le lancement, en juin 2020, de notre plan stratégique, d’économie, d’adaptation et de développement, Demain».

Travailler Demain pour maîtriser l’avenir


La coopérative assure même voir plus loin que demain. Elle le souhaite en tout cas. En parallèle d’une gestion plus efficiente de la data et d’une mutualisation des services-supports, Dijon Céréales veut mettre l’accent sur le local comme axe stratégique. «10% à 15% des surfaces de cultures de la coopérative sont en bio aujourd’hui, avec un objectif de passer à 25% d’ici 3 à 5 ans», souligne Christophe Richardot.

Le plan est développé autour de 8 grands axes et de projets d’avenir. Il est annoncé en ce sens : «Du côté des solutions d’avenir que la coopérative souhaite proposer à ses adhérents, pour faire face au changement climatique ou à l’impact des réductions d’usage des phytosanitaires, deux plateformes de nouvelles cultures (des plantes aromatiques ou médicinales aux fruits rouges en passant par les cultures protéagineuses et fourragères ou l’agroforesterie) se mettent en place en 2021 à Jours-lès-Baigneux et Aiserey».

Pour ce qui est de la méthanisation, la coopérative avance : «Le projet Sedalia dans le Châtillonnais avance. Le protocole d’accord avec le partenaire industriel Nature Energy a été validé courant octobre. La réalisation du plan d’épandage du digestat a été lancé en collaboration avec la Chambre d’agriculture (150 adhérents impliqués pour une surface d’épandage de 30 000 ha). Le projet est programmé pour rentrer en activité au printemps 2023. Le projet d’une autre unité dans le secteur de Til-Châtel sera relancé début 2021».

Sur le volet digital, un site de e-commerce est lancé en ce début d’année - «Mon magasin en ligne» -, de même qu’une nouvelle application de commercialisation de céréales - «Mes céréales en ligne».

Didier Lenoir au poste de président


Un point plus administratif pour terminer : notons que Didier Lenoir succède à Marc Patriat au poste de président de la coopérative. Agriculteur de 59 ans à Charmes en Côte-d’Or, Didier Lenoir devient le troisième président de Dijon Céréales après en avoir été vice-président durant 14 ans.

Saluant l'engagement de son prédécesseur, il a donc à poursuivre un travail collectif au service du territoire et de ses filières. Avec aussi l’ambition de consolider l’alliance BFC via des projets de recherche agronomique, de production énergétique et de complémentarité des cultures entre les trois coopératives : Dijon Céréales, Bourgogne du Sud et Terre Comtoise.

Alix Berthier


Didier Lenoir et Christophe Richardot, président et directeur général de Dijon Céréales