Recherche
> Côte d'Or > Côte d'Or
12/08/2020 20:26

CHÂTILLONNAIS : La Maison de la Forêt, centre d'interprétation d'exception

Passage obligé d'une visite dans le nouveau parc national, le seul centre d'interprétation de la forêt de France se situe à Leuglay. Président de l'office de tourisme du Châtillonnais, Sylvain Boulangeot vante l'atout fraîcheur des forêts où, en période estivale, il fait dix degrés de moins dans les sous-bois.
La création du parc national de forêts en novembre 2019, entre Champagne et Bourgogne, a relancé l'attractivité touristique du Châtillonnais. Le territoire comporte une structure unique en France avec le seul centre d'interprétation des métiers de la foresterie : la Maison de la Forêt de Leuglay.

À part le village de Salives, qui représente la porte d'entrée du parc national de forêt au niveau de la Côte-d'Or, la Maison de la Forêt est un point touristique majeur de découverte et d'information. Sylvain Boulangeot est président de l'office de tourisme du Châtillonnais depuis 2018 et éducateur à l'environnement à la Maison de la Forêt. Pour Infos Dijon, il présente la structure.

Éducation à l'environnement et découverte des métiers de la filière forestière


L'ancienne ferme Chapuis a été achetée par la commune dans les années 1990. Le maire de l'époque, Jean Naudet, songeait à accueillir du public pour présenter l'environnement forestier et la foresterie. L'association Maison de la Forêt a été créée et le centre d'interprétation a été inauguré en 2004. Donc avant le projet de parc national de forêt de feuillus de plaine lancé officiellement à Leuglay même, le 27 juillet 2009 par le Premier ministre François Fillon.

L'accueil des élèves des établissements scolaires de tout le département – dont de très nombreux Dijonnais – ainsi que les enfants des centre de loisirs a rapidement constitué la majeure partie de l'activité du centre d'interprétation. Les petits Dijonnais sont donc très tôt sensibilisés aux activités du bois dans le Châtillonnais et à l'environnement dans lequel elles s'inscrivent. Par ailleurs, la visite est aussi appréciée de personnes âgées qui se souviennent d'activités familiales ou professionnelles en forêt. En 2019, 5.000 personnes ont franchi le seuil de la Maison de la Forêt.

Dans la salle de l'arbre, une maquette de hêtre permet de bien comprendre l'ensemble du système végétal, de la feuille jusqu'à la racine alors que de plus en plus d'étude se penchent sur la complexité du système racinaire des arbres. À ce titre, la Maison de la Forêt a lancé une expérimentation de truffière en plantant des chênes et des noisetiers en espérant que le développement de mycorhizes entre les deux espèces favorise l'émergence de truffes.

Les différents sens sont sollicités puisque les visiteurs sont plongés dans une ambiance sonore et que certaines parties de l'exposition invitent à respirer les essences d'arbre. L'ensemble de la présentation permet au «visiteur d'être visiteur acteur par lui-même, de découvrir et de chercher une information» explique Sylvain Boulangeot.

Reboisement, gestion forestière, exploitation et transformation du bois font partie du programme de la grande salle dédiée aux métiers de la filière forestière. Un espace qui plaît beaucoup aux adolescent en phase d'orientation scolaire. «Il y a beaucoup de métiers qui découlent de l'arbre à la base» souligne Sylvain Boulangeot.

Exposition temporaire et promenade à proximité


Pour cette année 2020, une exposition temporaire affiche de grands tirages de photographies d'orchidées sauvages réalisées par Sylvain Boulangeot dont une belle représentation de sabot de vénus en début d'accrochage. «C'est une de mes sorties préférées, j'en fais entre cinq et dix par an, sur mai et juin. J'aime prouver aux gens qu'il y a une diversité floristique assez hallucinante, il suffit simplement de se mettre à genoux dans l'herbe et d'observer» explique-t-il.

Autour de l'ancienne ferme sont facilement accessibles pour une promenade de quelques minutes un arboretum, la truffière et une jolie charmille. Ce tunnel végétal s'étend le long d'un cours d'eau, affluent de l'Ource, dont la ripisylve abrite une large biodiversité.

Rendez-vous découverte, sortie orchidée, parcours GPS, grimpe d'arbre... de multiples activités sont aussi proposées en cœur de parc national à partir de la Maison de la Forêt.

«Se reposer et se balader dans les bois»


«On est tous amoureux de notre territoire, à nous de transmettre cette fibre afin de faire rester les visiteurs» s'enthousiasme Sylvain Boulangeot. Pour cela, un Pass touristique permet de bénéficier de tarifs réduits dans différents sites du Châtillonnais après un passage à plein tarif chez l'un deux. Ils sont tous proches les uns des autres : l’Abbaye du Val des Choues et son musée-opéra de la Vénerie à Essarois, le Château de Montigny-sur-Aube et ses vergers-potagers, la Maison de la Forêt à Leuglay, le Musée du Pays Châtillonnais – Trésor de Vix à Châtillon-sur-Seine, l’Oenocentre Ampélopsis à Massingy et la piscine de Châtillon-sur-Seine.

Au-delà des activités de détente, c'est bien le Châtillonnais que l'animateur souhaite faire découvrir aux visiteurs, qu'ils viennent en voisins ou en touristes. Le changement climatique peut représenter un facteur qui dynamise la fréquentation : «le territoire est plus frais, grâce au massif forestier qui arrive à faire baisser la température de 10 degrés dans les sous-bois».

«Le Français qui n'est pas habitué va en vacances à la mer ou à la montagne mais je pense que ça changera (…) pour venir prendre du frais, se reposer et se balader dans les bois» espère l'acteur du tourisme local. Campings en bord de rivière et chambres d'hôtes sont à disposition des publics qui recherchent espace et fraîcheur.

Dans un proche avenir, une fois que le parc national de forêts aura recruté définitivement la personne qui assurera la direction de l'établissement public, les échanges pourront s'amplifier avec la Maison de la Forêt pour laquelle le président, Raoul Duparc, nourrit l'ambition d'être le pilier de l'éducation à l'environnement au sein du parc national.

Jean-Christophe Tardivon

Informations pratiques
Ouverture du 1er avril au 7 septembre et durant les vacances scolaires de la Toussaint
du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
Les samedis et dimanches uniquement de 14h à 18h
Attention, fermeture de la caisse à 17h..
Téléphone 03 80 81 86 11 - 07 52 03 37 19
Fermé les jours fériés
Le reste de l’année (de septembre à mars), une visite du centre ou une sortie découverte sont toujours réalisables sur rendez-vous.
https://www.maison-foret.com/

Des gîtes design à Leuglay


La location de vélos électriques booste les balades dans le Châtillonnais