Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
16/04/2021 20:26

COMMERCE : Sonofep, une jardinerie florissante

L'entreprise familiale ne connaît pas la crise. À Saulon-la-rue, la Sonofep accompagne le boom des activités domestiques et recrute. Les Français ont mis à profit les confinements pour faire évoluer leur cadre de vie jusque dans les jardins.
Depuis 1967, la Sonofep est spécialisée dans la fabrication d'engrais et d'amendements organiques. En 2002, l'entreprise a étendu ses services aux professionnels du végétal tandis que la jardinerie s'adresse aux particuliers. Depuis 2002, l'entreprise est dirigée par Claude Seguin.

Lors du confinement du printemps 2020, la Sonofep a très vite proposé des achats en mode cliquer et emporter. Les véhicules pouvant approcher de l'entrée, être chargés et repartir.

Aujourd'hui, ce mode est maintenu. Il vient alléger le stationnement sur le petit parking en bordure de D996. En effet, toute diminution de circulation améliore la fluidité alors que 100 camions de livraison fréquentent chaque jour l'entreprise.

«On a besoin de plus en plus de personnels autour de cette activité»


L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 7,9 millions d'euros en 2020 et vise 11 millions d'euros pour 2021, répartis entre 70% de gros (collectivités, horticulteurs, maraîchers, paysagistes, viticulteurs, agriculteurs bio...) et 30% de détail. La zone de chalandise englobe toute la Bourgogne-Franche-Comté ainsi qu'une partie d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Six embauches ont eu lieu en 2019, sept en 2020 et quatre sont prévues en 2021 pour porter l'effectif à plus de 45 personnes, sans compter les stagiaires et les apprentis. «On a besoin de plus en plus de personnels autour de cette activité parce qu'elle est surtout dans le conseil et dans le service. Toutes les personnes qui viennent acheter des produits ici sont accompagnées d'un vendeur ou d'un technicien», signale Claude Seguin.

À part les engins motorisés, les clients trouvent tout ce qui est nécessaire au jardinage chez la Sonofep, des engrais aux plantes en passant par les outils et la décoration. «Ce qui fait aujourd'hui notre succès, c'est le choix varié», revendique le chef d'entreprise qui met également en avant l'accompagnement auprès des consommateurs.

«Faire venir les gamins dans nos entreprises»


L'entrepreneur envisage à présent un aménagement sur quatre hectares supplémentaires pour stocker des produits fragiles, créer un verger conservatoire et un jardin partagé communal, un étang pour récupérer et réutiliser l'eau de pluie ainsi qu'un bâtiment de bureaux notamment pour gérer les commandes en ligne.

À cela s'ajoute une dimension pédagogique puisqu'il est prévu que les élèves des écoles environnantes viennent effectuer des semis, puis des récoltes et même cuisiner les produits frais.

L'entrepreneur partage volontiers son engagement en faveur de l'apprentissage en s'inspirant du modèle allemand qui, selon lui, est plus motivant et rémunérateur que le modèle français. Selon Claude Seguin, «c'est à nous d'être force de proposition pour faire venir les gamins dans nos entreprises».

Jean-Christophe Tardivon

François Sauvadet annonce un nouvel aménagement routier à Saulon-la-rue




















Infos-dijon.com - Mentions légales