Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
20/11/2020 14:23

CORONAVIRUS : Les Allocations familiales financent des masques transparents pour les crèches

Les professionnels exerçant leur activité en présence de jeunes enfants recevront trois masques transparents chacun fournis par la CAF de Côte-d'Or. Parents et professionnels de la petite enfance s'inquiètent des conséquences du port du masque obligatoire sur le développement des enfants.

Communiqué de la Caisse d'allocations familiales de la Côte-d'Or du 20 novembre 2020 :

COVID-19 : Les Allocations familiales financent des masques transparents pour les crèches et les Maisons d’Assistants maternels.

Soucieux d’améliorer la qualité de l’accueil et le bien-être des enfants, les administrateurs de la Caisse nationale des Allocations familiales ont voté le 17 novembre le financement, à titre exceptionnel et unique, de l’acquisition et de la distribution de 500 000 masques transparents pour les personnels des crèches et des Maisons d’Assistants maternels (Mam).

Les professionnels exerçant leur activité en présence de jeunes enfants recevront trois masques transparents chacun. En tout, près de 458 000 masques seront ainsi distribués dans les 17 000 crèches financées par la Prestation unique de service (Psu) et la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) et 42 000 masques dans les 3500 Mam.

En Côte d’Or, 150 structures, soutenues financièrement par la Caf, bénéficieront de ce dispositif et recevront gratuitement dans les prochains jours près de 4000 masques transparents.
Cette mesure répond à l’invitation d’Oliver Véran , Ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat à l’Enfance et aux Familles, de financer, à titre exceptionnel et unique, l’acquisition de ces masques pour chaque professionnel au contact des jeunes enfants pour lesquels le port du masque est obligatoire en permanence* : crèches, micro-crèches, maisons d’assistants maternels.

Elle répond également à l’inquiétude de parents et de professionnels de la petite enfance sur les conséquences du port du masque obligatoire sur le développement des enfants. « Les tout-petits doivent pouvoir lire les expressions des visages qui les entourent ; c’est essentiel pour leur équilibre et leurs apprentissages. C’est pour cette raison que nous avons décidé de financer ces masques transparents pour les plus de 20.000 équipements d’accueil du jeune enfant. Il en va du bien-être et du développement des tout-petits. Par cette décision, nous continuons aussi à être aux côtés de nos partenaires dans cette période difficile que nous traversons. », précise Isabelle Sancerni, présidente du conseil d’administration de la Cnaf.