Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
22/10/2021 18:26

CÔTE-D’OR : 203 blessés et 28 morts sur les routes de janvier à septembre 2021

Le préfecture de la Côte-d’Or donne les chiffres de l’accidentalité routière arrêtés au 30 septembre 2021. On déplore notamment 28 morts depuis le début de cette année. C’est déjà plus que sur l’année 2020 complète, certes particulière en raison du contexte.
Communiqué de la préfecture de la Côte-d’Or :

L’accidentalité routière en septembre 2021 en Côte-d’Or

2021, l’été a été meurtrier

Au 30 septembre 2021, le bilan 2021 de l’accidentalité dans le département de la Côte-d’Or fait état de 156 accidents qui ont fait 28 morts et 203 blessés contre, pour la même période en 2020, 136 accidents (-20), 19 morts (+9) et 152 blessés (+51).




Il reste encore un trimestre avant la fin de l’année et le nombre de blessés est presque égal à celui de l’année 2020 (205), celui des tués a malheureusement déjà été dépassé (27 en 2020). A noter que le 1er septembre a été une journée particulièrement noire pour notre département avec 4 tués dans deux accidents distincts.

Les facteurs d’accidents mortels qui se dessinent en 2021 rejoignent ceux des années précédentes à la différence que la vitesse apparaît comme légèrement plus prégnante que les conduites sous emprise d’alcool ou stupéfiants.

La vitesse, facteur aggravant dans un accident corporel

Certains de ces accidents semblent avoir été causés ou aggravés par la vitesse alors que, dans le même temps, les radars autonomes faisaient l’objet de vandalisme sur l’ensemble des secteurs où ils ont été déployés. Ce sont en effet pas moins de 17 dégradations qui ont été recensées sur ces équipements spécifiques.

La préfecture rappelle que dégrader ces équipements, du simple tag aux dégradations plus lourdes, porte atteinte à la sécurité des usagers. Le coût des dégradations successives sur ces équipements a été évalué entre 200 000 et 270 000€.

La préfecture condamne ces agissements et rappelle que des plaintes sont déposées pour ces actes de vandalisme. Elle précise que ces équipements sont installés dans le seul but d’assurer la sécurité des usagers au travers du respect des limitations de vitesse et en appelle au civisme dans un contexte où les comportements des conducteurs sont responsables de 90 à 95 % des accidents. L’inattention, les vitesses excessives, la conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants, la fatigue et le respect des priorités sont autant de facteurs sur lesquels tous les conducteurs peuvent agir pour faire diminuer le nombre de blessés et de tués sur nos routes.

Les astuces de la Sécurité routière


La distance d’arrêt augmente avec la vitesse

Sur la route, face à un danger, un conducteur freine.

Rappelons que le temps de réaction avant la commande de freinage est incompressible : il est la plupart du temps d’environ une seconde dans des conditions optimales. En étant fatigué, ce temps est multiplié par deux. L’alcool ou les stupéfiants l’allonge encore.

Au bout de deux heures de conduite, un automobiliste qui identifie un danger sera incapable de freiner avant un délai compris entre 2 secondes et 2 secondes et demi, temps durant lequel sa voiture continue à rouler. Sur autoroute, cela correspond à plus de 100m parcourus par un véhicule lancé à 130km/h.

Comment se remémorer facilement les distances d ’arrêt :

La Sécurité routière met à votre disposition un outil qui rappelle, sous forme de quizz, les distances nécessaire pour
arrêter une voiture ou une moto sur les différents types de voies :

Voiture : https://modules.securite-routiere.gouv.fr/module_distance_arret.html
Moto : https://modules.securite-routiere.gouv.fr/module_distance_arret_moto.html

Pour pouvoir s’arrêter avant l’impact, il faut maintenir des distances de sécurité.

Comment savoir si je respecte bien la distance de sécurité inter-véhicules :

Sur route ou en ville, prenez un repère sur le bord de la route, arbre, poteau électrique, .... Une fois que la voiture que vous suivez passe devant, si vous pouvez compter deux secondes avant que vous ne passiez devant à votre tour, c’est que vous respectez une bonne distance.

Sur autoroute, la ligne discontinue entre la voie de droite et la bande d’arrêt d’urgence est un repère : il est recommandé de laisser un espace équivalent d'au moins deux bandes de peinture. Ces dernières mesurent 38m et sont positionnées tous les 14m, ce qui fait une distance 90m minimum préconisés pour deux véhicules qui se suivent sur ce type de voie.

Dans tous les cas, gardez en mémoire que rouler plus vite vous fera peut-être gagner quelques secondes ou minutes en fonction de la distance à parcourir, mais augmentera inévitablement la force de l’impact en cas d’accident, par conséquent la gravité de vos blessures.

Et rappelez-vous que le Code de la route impose une distance inter-véhicules de 2 secondes et que le non respect de cette distance peut vous coûter 135 € et 2 points.

Infos-dijon.com - Mentions légales