Recherche
> Côte d'Or > Côte d'Or
06/07/2020 14:14

CÔTE-D'OR : Bilan et perspectives pour l'agence de développement touristique

Côte-d'Or Tourisme a tenu son assemblée générale en visioconférence le 30 juin dernier. Les enjeux du soutien au secteur ont été passés en revue avec des actions correspondantes dans le cadre du «Manifeste pour un tourisme 100% durable» du Département.
Après une année 2019 où la fréquentation touristique était en progression est arrivée la crise sanitaire qui amène les regards à se tourner plus vers les inquiétudes du présent et de l'avenir que vers les satisfactions passées malgré le travail accompli par les équipes de Côte-d'Or Tourisme. La structure est présidée par Marie-Claire Bonnet-Vallet, vice-présidente en charge du tourisme au conseil départemental de la Côte-d'Or.

Néanmoins, Marie-Claire Bonnet-Vallet, conseillère départemental du canton d'Auxonne, a souligné en ce début de saison estivale, «le retour des bateaux sur la Saône» en ajoutant que «c'est très agréable de revoir des Suisses qui sont tout de suite revenus» ainsi que «beaucoup de locaux».

Une destination de référence concernant la gastronomie et l’œnologie


En préambule de cette assemblée générale de Côte-d'Or Tourisme en visioconférence du 30 juin 2020, Marie-Claire Bonnet-Vallet a donc constaté l'attrait du «tourisme infrarégional» avec des visiteurs de la Saône-et-Loire, du Doubs et du Jura venus dans la Côte-d'Or pour rechercher un tourisme fluvial. «On ira les visiter chez eux» a-t-elle lancé en retour. De plus, «certains opérateurs comptent avoir une activité similaire à juin 2019 du fait des retours de clients fidèles» a-t-elle annoncé.

En 2019, les actions de Côte-d'Or Tourisme ont été réalisées en lien avec les acteurs locaux, les élus et les partenaires touristiques. Pour mettre en avant la qualité des restaurateurs, la Côte-d'Or des chefs a valorisé 80 chefs. Dans une optique concernant toute la filière, il s'agit aussi pour l'ADT de mettre en lumière les fournisseurs locaux privilégiés.

Marie-Claire Bonnet-Vallet souhaite positionner le département «comme une destination de référence» sur les thématiques de la gastronomie et de l’œnologie. Dans cette optique, deux nouveaux itinéraires gourmands ont été créés sur l'application Balades en Bourgogne : RN6 sur la route des vacances et les produits locaux emblématiques.

«Une Côte-d'Or une et indivisible»


Après le transfert de compétences entre le Département et la Métropole, Marie-Claire Bonnet-Vallet a invité les administrateurs et partenaires de Côte-d'Or Tourisme à «travailler différemment» pour «une Côte-d'Or une et indivisible, sans compétition stérile entre l'urbain et le rural».

Le budget 2019 de l'ADT a été présenté en légère hausse avec 1,6 millions d'euros de produits exploitation (+3,2% par raport à 2018). À noter parmi les principaux postes de dépenses, un million d'euros de charges de personnel  (-1%). Le résultat annuel est positif de 6.000 euros (en hausse). Pour l'expert comptable, «la situation financière de l'association reste saine» avec 320.000 euros de trésorerie (en hausse). La ventilation des charges montre l'important accompagnement des acteurs locaux (47%) et l'investissement dans la promotion touristique destinée au grand public (28%).

Le budget prévisionnel 2020 est envisagé comme stable à 1,7 millions d'euros. La subvention du Département reste dans la même ligne à 1,6 millions d'euros.

Des mesures dans le plan de soutien départemental


Lors de la session du 15 juin dernier, l'assemblée départementale a voté des mesures de soutien au secteur du tourisme à hauteur d'un million d'euros.

Dans cette enveloppe, 750.000 euros seront consacrés à aider les intercommunalités et leurs offices de tourisme. Des conventions seront signées à partir de septembre sur trois volets : concernant l'infrastructure et équipements (comme les véloroutes), concernant l'offre de restauration, d'hébergement et de commerces de bouche (avec des labellisation Gîtes de France 3 ou 4 épis) et concernant une promotion inventive (avec pour exemple «la Côte-d'Or j'adore»).

Une opération de communication, «le repos des héros», est destinée aux soignants (du département ainsi que de toute la France). Après un tirage au sort parmi des candidatures, des bons vacances et des chèques tourisme seront offerts pour une enveloppe de 300.000 euros (dont 75.000 euros à la charge de l'ADT).

Un manifeste pour un tourisme durable


Le «manifeste pour un tourisme 100% durable, une destination 100% désirable» voté aussi le 15 juin dernier par l'assemblée départementale sera décliné par Côte-d'Or Tourisme. «Les vacances sont devenus à la fois un objet de consommation et à la fois un moment où l'on va se découvrir et partager des expériences» a déclaré Marie-Claire Bonnet-Vallet.

L'enjeu pour l'ADT est donc de renforcer l'attractivité des territoires en les mettant en réseaux afin de constituer des destinations désirables et inspirantes pour les clientèles urbaines principalement. La présidente rappelant l'ambition de faire de la Côte-d'Or «la première destination nature-patrimoine entre Paris et Lyon».

«Que chacun se retrouve chez nous avec ses aspirations»


Dans le cadre de ce manifeste, des thématiques annuelles ont été définies. L'eau est le thème de l'année 2020. Le patrimoine durable sera celui de l'année 2021. En 2022, un focus sera fait sur la route des grands crus, en lien avec l'ouverture de la Cité des vins et des climats à Beaune. En 2023, le tourisme fluvestre sera à l'honneur avec le 250ème anniversaire de la promulgation de l'édit royal de construction du canal de Bourgogne.

Pour les actions concrètes encore à venir en 2020, plusieurs s'articuleront autour de l'opération «à chacun sa nature en Côte-d'Or» : «il faut que chacun se retrouve chez nous avec ses aspirations, une nature où l'on perçoit la main légère de l'homme» a indiqué Marie-Claire Bonnet-Vallet.

Prochainement sera inaugurée la véloroute «la voie des climats». La Saône et la voie bleue (V50) seront mises en valeur. L'ADT est présente sur le dossier de la rénovation des maisons éclusières du canal de Bourgogne. Sans oublier ce qui concernera les 50 ans du parc naturel régional du Morvan.

Un changement de directrice à la rentrée


La mise en réseau avec les acteurs touristiques se poursuit (Muséoparc Alesia, sites Épiques Époque, liens avec la Haute-Saône ou le Jura...). En septembre prochain sera publié un Guide du Routard sur l'oenotourisme en Bourgogne et dans le Jura.

En ce qui concerne l'équipe de l'ADT, après 24 ans, Pascale Lambert quittera la structure le 31 août prochain «pour faire la place à une nouvelle génération» et poursuivre un projet professionnel en Grèce. Isabelle Corond lui succédera pour «emmener le beau navire Côte-d'Or Tourisme dans le sillage déjà tracé» selon Marie-Claire Bonnet-Vallet.

Jean-Christophe Tardivon

Chiffres clés pour la Côte-d'Or
- 7.900 emplois directs liés au tourisme
- 3 millions de nuitées dont 1,8 nuitées françaises
- 12,5 millions de nuitées en comptant l'hébergement non marchand (résidence secondaire) dont 6 millions de nuitées françaises
- 216.000 touristes accueillis dans les offices de tourisme
- 2,6 millions de visiteurs sur les différents sites
- 880 millions d'euros de consommation touristique
- 74 euros de dépense moyenne par nuitée par touriste

Marie-Claire Bonnet-Vallet vante «des sites patrimoniaux au sein d'une nature de haute qualité environnementale»



Photo Rozenn Krebel / Côte-d'Or Tourisme