Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
08/07/2024 02:31
10948 lectures

CÔTE-D'OR : Didier Paris charge «le manque de courage» d'Alain Suguenot

En vue des municipales, ce dimanche 7 juillet, Didier Paris annonce qu'il s'engagera pour «faire en sorte qu'il y ait un changement à Beaune».
Battu de 42 voix, le député sortant Renaissance Didier Paris (REN) voit René Lioret devenir le premier député Rassemblement national de la Côte-d'Or.

Ce dimanche 7 juillet 2024, Didier Paris n'exclut pas de déposer un recours mais attend de constater des «éléments» pour l'étayer.

«Les responsables LR n'ont donné aucune indication claire pour les électeurs», déplore Didier Paris


Le partisan d'Emmanuel Macron préfère saluer les reports de voix consécutifs au désistement de Jérôme Flache (PCF) : «la gauche s'est mobilisée, il n'y a aucun doute».

En revanche, s'«il y a eu des électeurs, de droite» qui ont voté pour le social-libéral, celui-ci charge «l'inaction, le manque de courage, le manque de responsabilité des responsables LR de [sa] circonscription» en mentionnant «Alain Suguenot, maire de Beaune, qui a démontré sa proximité avec l'extrême-droite aux dernières régionales», Pierre Bolze (LR), adjoint au maire de Beaune, et Denis Thomas (LR), vice-président du conseil départemental de la Côte-d'Or. Et de regretter qu'«ils n'ont donné aucune indication claire pour les électeurs».


«Je fais une excellent score sur Beaune», note Didier Paris, «cela ne veut pas dire que je m'engagerai personnellement sur Beaune mais faire en sorte qu'enfin, il y ait un changement à Beaune».

Il n'y a plus de député Renaissance en Côte-d'Or


«Au niveau national, durant la campagne, j'ai expliqué que nous étions en capacité de faire la coalition républicaine, la grande coalition, à laquelle la France peut prétendre et qui se passe dans beaucoup d'autres pays», rappelle le social-libéral, «je pense que c'est le bon moment».

«Je regrette que, finalement, il n'y ait plus de candidats issus de l'ancienne majorité présents en Côte-d'Or», déclare-t-il, «c'est un drame absolu». «C'est tourner le dos au pragmatisme, à tous les efforts qui ont été faits, au fait que la France se trouve, (…) en dépit des difficultés de pouvoir d'achat et de vie, dans une situation infiniment meilleure que la plupart des autres pays.»

Jean-Christophe Tardivon

Les implications nationales des législatives anticipées


Les enseignements du second tour des législatives en Côte-d'Or


En Côte-d'Or, sont élus trois députés du Nouveau Front populaire, un des Républicains et un du Rassemblement national



Infos-dijon.com - Mentions légales