Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
17/09/2021 12:27

CÔTE-D’OR : Hubert Poullot entend «assurer aux Côte-d’Oriens, à la ville comme à la campagne, les conditions de bonne distribution des secours»

Le bureau du conseil d’administration du Service d’incendie et de secours de Côte-d’Or a présenté ce mercredi 15 septembre les orientations de la mandature 2021-2028. Le président Hubert Poullot a notamment annoncé la poursuite de la reconstruction de centres de secours.
C’est le lundi 30 août dernier que le conseil d’administration du SDIS 21 a été installé. Précédent président, Hubert Poullot l’est à nouveau et entend «être à la hauteur» de la tâche que lui a confiée le président du Conseil départemental de Côte-d’Or François Sauvadet.

Gilles Delepau, conseiller départemental de Brazey-en-Plaine, est nommé 1er vice-président et entame son second mandat au sein du SDIS 21. Laurent Schembri, maire de Recey-sur-Ource et représentant de l’association des maires de Côte-d’Or, est 2ème vice-président, fonction qu’il occupait déjà depuis 2014. Christine Blanc, conseillère départemental du canton de Saint-Apollinaire, est 3ème vice-présidente, nouvellement élue au sein du SDIS.

Christophe Avena, conseiller départemental de Dijon 5, dans l’opposition, adjoint au maire de Dijon, a accepté de rejoindre le bureau «dans des temps qui sont aujourd’hui difficiles. On l’a vu avec la crise sanitaire ou les effets climatiques, on a besoin d’apporter à tous les Côte-d’Oriens la sécurité et les secours. Cette valeur est défendue par tous ici».

«Assurer aux Côte-d’Oriens les conditions de bonne distribution des secours»


Mercredi 15 septembre 2021, au siège social du SDIS 21, boulevard Winston Churchill, les objectifs fixés sur la nouvelle mandature 2021-2028 ont été donnés.

Ayant assuré sa reconnaissance et son respect envers «les 2.061 personnes qui oeuvrent 24h/24, 7 jours sur 7, au sein du SDIS pour assurer la sécurité de nos compatriotes et la protection des biens et de l’environnement, avec engagement et professionnalisme», en n’oubliant pas non plus les personnels administratifs et techniques, Hubert Poullot, dans un contexte qui impose d’«être plus vertueux avec l’utilisation des deniers publics», a tout de même affirmé que le devoir du Conseil départemental de la Côte-d’Or est d’«assurer aux Côte-d’Oriens, à la ville comme à la campagne, les conditions de bonne distribution des secours dans les champs de compétences du SDIS».

Une confiance a été affirmée au colonel Régis Deza, nouveau directeur du SDIS 21, ainsi que des remerciements ont été adressés à la préfecture pour les bonnes relations entretenues vis à vis du service départemental.

«C’est tous ensemble que nous faisons partie d’un des derniers services de proximité présents sur tout le territoire», a déclaré le président du SDIS 21 au moment d’énoncer les objectifs «adaptés à la période que nous vivons mais aussi en regardant l’avenir avec les changements de comportements individuels et collectifs dans notre société».
Cela aussi en appelant à des liens renforcés avec l’union départementale des sapeurs pompiers, notamment dans l’évolution de conditions sociales «dignes des enjeux, dans le respect des responsabilités hiérarchiques de chacun».

Le schéma départemental d’analyse et de couverture des risques doit d’ailleurs être révisé. Un poste d’officier va être créé pour cette mission.

«Que le rôle de sécurité civile du SDIS auprès des autorités soit pérennisé et renforcé»


Hubert Poullot veut aussi placer cette nouvelle mandature sous le signe du dynamisme et de l’attractivité du SDIS 21. Des actions auprès des jeunes adolescents afin de leur faire découvrir la fonction de Jeunes sapeurs pompiers (JSP) sont à accentuer en ce sens.

«Que le rôle de sécurité civile du SDIS auprès des autorités soit pérennisé et renforcé», souhaite également Hubert Poullot qui annonce «la reconstruction de huit centres de secours sur la mandature, pour répondre aux normes de sécurité et d’hygiène de nos personnels, et un investissement sur les engins routiers, pour répondre notamment à la multiplication des feux» amenés en partie par les changements climatiques.

Hubert Poullot note une contribution du Département au SDIS 21 «en hausse», de 17,5 millions d’euros pour 2021. Le budget de fonctionnement de cette année, auquel participent les autres collectivités de Côte-d'Or, s’élèvent à 31 millions d’euros.

Entre 92 % et 95 % de pompiers vaccinés


Quant à la vaccination obligatoire des sapeurs pompiers, d’après des chiffres arrêtés mercredi, «92 % de l’ensemble des sapeurs pompiers de la Côte-d’Or, du corps départemental et des corps communaux, présentent un schéma vaccinal complet ou ont déjà fait une première injection. Ce chiffre monte à 95 % pour les pompiers du corps départemental. 2 pompiers professionnels sur 299 ont été suspendus de leurs activités pour non-vaccination», indique le Colonel Régis Deza.

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier



Infos-dijon.com - Mentions légales