> Côte d'Or > Côte d'Or
14/07/2022 19:26

CÔTE-D’OR : L'opération tranquillité vacances accentue la vigilance sur les habitations

La préfecture et la gendarmerie sensibilisent à la prévention des cambriolages. Une démonstration des conseils apportés aux particuliers s'est déroulée ce mercredi 13 juillet.
La période estivale, propice aux grandes vacances, l’est aussi aux cambriolages. L’opération tranquillité vacances a été mise en place par le ministère de l’Intérieur pour veiller sur les habitations pouvant être vides durant cette période. Gendarmes ou policiers peuvent se rendre régulièrement aux abords de ces habitations pour vérifier s’il n’y a rien d’anormal en votre absence.

Ce mercredi 13 juillet 2022, Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de la Côte-d’Or, s’est rendu en périphérie de Dijon auprès d'un particulier, conservant l'anonymat, pour rappeler les objectifs de l’opération. Cela en s’appuyant sur le fait que «sur les douze derniers mois dans le département, le nombre de cambriolages, 1.100, est en augmentation de 20%. Il n’y avait que 900 cambriolages sur les douze mois précédents».

Préconisations avant les vacances


«Cette maison est plutôt bien protégée», a mesuré l’adjudant-chef Frédéric Pozzo Di Borgo, référent sûreté au sein du groupement départemental de Côte-d’Or de la Gendarmerie. Le propriétaire occupant l’a en effet équipée d’une alarme reliée à distance à un service de télésurveillance mais aussi de détecteurs de mouvement et de leurres lumineux.

Volontairement, aucun accès à la maison n’est possible depuis le garage pourtant attenant à celle-ci. L’alarme peut être également partiellement activée et le couple peut se trouver dans son salon sécurisé par le dispositif d’alerte en veille dans les autres pièces.

Malgré tout cela, l’adjudant-chef a jugé bon d’insister sur plusieurs préconisations avant de partir en vacances : vérifier la fermeture de tous les accès ; placer les objets de valeur (bijoux, numéraires, clés de voiture) dans un coffre-fort, en tout cas ne pas les laisser à proximité des accès à la maison ou visibles depuis l’extérieur ; prendre en photo ses objets de valeur, en relever les références, numéros de série et en conserver les factures ; ne pas laisser d’outils ou d’éléments dans le jardin pouvant faciliter l’accès à la maison aux cambrioleurs ; signaler à des voisins ou des proches les dates de départ en vacances et de retour ; demander à une personne de confiance de relever le courrier ou le faire envoyer sur le lieu de vacances ; transférer si possible la ligne fixe sur le téléphone mobile.

Aux personnes ne partant pas forcément en vacances, il leur est rappelé de «bien fermer leurs maisons la nuit, une fois aérées en journée par ces fortes chaleurs».

Patrouilles quotidiennes des forces de sécurité intérieure


Gendarmes ou policiers, suivant la zone dans laquelle se trouve votre habitation, «visitent» celle-ci au rythme de patrouilles quotidiennes, en journée et en soirée selon l’organisation des compagnies et unités. Le déploiement de l’opération est intégrée aux missions et tournées de surveillance des agents mais appeler les gens à s’inscrire dans le dispositif «est un gain de temps important», souligne le chef d’escadron Olivier Portat, commandant de la compagnie d’Is-sur-Tille auprès de laquelle 200 maisons ont été déclarées cet été dans le cadre l’opération tranquillité vacances.

Cette inscription, pouvant se faire par le remplissage d’un formulaire en brigade de Gendarmerie ou en commissariat de Police suivant votre zone, a aussi été simplifiée en ligne sur le site web Service public.

«Cette opération s’inscrit en complémentarité de la vigilance que chacun peut avoir au moment de son départ en vacances», a ajouté Danyl Afsoud, incitant notamment à cette vigilance vis-à-vis du publications sur les réseaux sociaux.

«Un effet de dissuasion sur les phénomènes de cambriolages»


L’été dernier, 2.500 personnes avaient sollicité la tranquillité vacances en zone Gendarmerie et 600 en zone police. «Aucune habitation n’a été cambriolée», a assuré Danyl Afsoud, en soulignant que «la présence renforcée des forces de l’ordre et l’attention collective que chacun peut y mettre a un effet de dissuasion sur les phénomènes de cambriolages qui peuvent se produire toute l’année. Il faut avoir cette vigilance en permanence».

Dans l’habitation servant d'exemple, le dispositif en place a ainsi été salué, de même que le réseau de Voisins vigilants développé sur la commune depuis six ans. Ce réseau permet de faire remonter à la mairie le moindre vol ou bien la présence de personnes et de véhicules suspects inconnus dans la commune ainsi que les éventuels démarchages auprès de personnes âgées. Le tout en lien avec la gendarmerie si la menace se révèle sérieuse.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier