Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
17/12/2020 18:27

CÔTE-D’OR : L’usine Régéplastic prise en exemple par Agnès Pannier-Runacher pour la relance

C’est à l’usine située à Arnay-le-Duc que la ministre de l'Industrie, s’est rendue ce jeudi 17 décembre. L’occasion de mettre en avant une industrie engagée dans le recyclage des plastiques.

C’est donc rue de Barive à Arnay-le-Duc qu’était attendue Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’économie, des finances et de la relance, chargée de l’industrie, pour y visiter l’usine Régéplastic. Elle fut accueillie par Benjamin Leroux, maire d’Arnay-le-Duc, et Pierre Poillot, président de la Communauté de communes du Pays d’Arnay et Liernais.

Cette usine du groupe Labotech spécialisée dans le recyclage des plastiques a été implantée en 2008 sur la commune. Son traitement de 20.000 tonnes de déchets par an en fait l’une des premières usines de recyclage en France.

Chez Régéplastic, le moteur est de «donner une seconde vie aux produits collectés pour recréer des produits équivalents» par le procédé de granulés. C’est notamment ce qui a été expliqué à la ministre déléguée par le président Benoit Chavet et Didier Briez, directeur de Régéplastic.
Cela avant une visite du laboratoire de la plasturgie, permettant d’«analyser les matières premières entrantes, pour savoir à quel pourcentage faire les mélanges» à destination de tel ou tel client industriel. Un espace où peuvent être aussi effectuées des mesures de résistance au choc ainsi que de la colorimétrie des granulés.
La précision est travaillée en amont et en aval. Deux personnes sont en laboratoire et une quinzaine de personnes sont à la production.

Sur l’aspect environnemental et écologique, il a été souligné que Régéplastic traite donc 20.000 tonnes de plastiques par an, soit 10.000 tonnes de pétrole brut économisé mais aussi 160.000 mégawatts/h d’énergie économisée, soit l’équivalent d’un bassin d’emploi de 40.000 personnes. Sans oublier 30.600 tonnes de rejet de CO2 évité par an.

Pour Régéplastic, le soutien de l’Etat dans le cadre du plan de relance permettra de «compenser et de rester compétitif par rapport aux matières vierges qui ont chuté en prix avec la baisse du pétrole et la crise». Un soutien de 404.726 euros officialisé par Agnès Pannier-Runacher ce jeudi 17 décembre 2020.

Jean-Christophe Tardivon
et Alix Berthier

«On voit combien l’industrie crée de la richesse sur ces territoires», déclare Agnès Pannier-Runacher