Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
29/06/2022 17:27

CÔTE-D’OR : «La campagne de vaccination a donné tort à tous les prophètes de malheur», affirme Fabien Sudry

Le préfet de la Côte-d’Or a tenu lundi 27 juin à saluer l’engagement des forces vives dans la campagne de vaccination contre le Covid-19.
En Côte-d’Or comme dans d’autres départements, le caractère inédit de la campagne de vaccination pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 a enclenché et nécessité une importante mobilisation sur la durée. Symboliquement en plus, la Côte-d’Or est l'un des deux territoires sur lequel a été lancée cette campagne de vaccination.

Le 27 décembre 2020, la première vaccinée de France contre le Covid-19 fut Mauricette à Sevran en Seine-Saint-Denis. Quelques heures plus tard, Alain recevait sa première injection à l’EHPAD de Champmaillot à Dijon, centre gériatrique dépendant du CHU.


«Chacun a apporté sa pierre à l’édifice»


Lundi 27 juin 2022, l’aîné ne pouvait être présent en préfecture mais les «acteurs-clés de la campagne» avaient répondu présents à l’invitation de Fabien Sudry, «vous qui avez su vous mobiliser sans ménager vos efforts, vous qui avez protégé la population», tel que leur a adressé le préfet de la Côte-d’Or en notant que le nombre de doses injectées dans le département s’élève à 1 166 138.
Un total qui prouve selon Fabien Sudry que la mobilisation a payé dans une aventure d’un peu plus d’un an «qui n’a pas forcément été un long fleuve tranquille avec une pénurie et de la tension sur les doses».

D’après des chiffres arrêtés au 29 mai 2022 communiqués par la préfecture de la Côte-d’Or, 426.250 primo-injections ont été effectuées et concernent 80% de la population côte-d’orienne. 423.680 schémas vaccinaux complets ont été enregistrés et correspondent à 79% de la population totale. Le vaccinobus a desservi 530 communes du département.

«Chacun a apporté sa pierre à l’édifice», a souligné le préfet de la Côte-d’Or, en faisant remarquer que 36 centres de vaccination ont pu être mis en place sur l’ensemble du territoire pour répondre à la demande de masse mais aussi permettre de vacciner en proximité (232.000 injections réalisées dans les centres de proximité mis en place dans les communes, 375.000 injections dans les centres commerciaux, 425 injections à la maison d’arrêt de Dijon).

Professionnels de santé du CHU Dijon Bourgogne, des CPTS et libéraux, sapeurs pompiers du SDIS, élus locaux et territoriaux, militaires mais aussi membres des associations agréées de sécurité civile que sont la Croix-Rouge française, la Protection civile, la FFSS et l’UNASS, toutes et tous ont été dignement salués par l’autorité préfectorale pour leurs engagements.

«La page de la vaccination n’est pas complètement tournée»


«Cette campagne a donné tort à tous les prophètes de malheur, il y en a malheureusement. Il ne faut pas les écouter, il faut tenter de croire en nos capacités, notre intelligence collective, lorsqu’il y a un enjeu de protection de la santé de nos concitoyens. Et on voit que l’on peut renverser les montagnes, dans la persévérance et la continuité dans l’action», a affirmé Fabien Sudry.

Une manière aussi pour le préfet de dire que la Côte-d’Or est aujourd’hui parée pour contrer une nouvelle vague épidémique qui se profilerait. Cela tout en appelant à la vigilance quelques secondes après avoir annoncé en direct la recommandation de la ministre de la santé de remettre le masque dans les transports en commun : «La page de la vaccination n’est pas complètement tournée et nous encourageons fortement les personnes de plus de 60 ans à faire la quatrième dose».

Alix Berthier
Photographies : Alix Berthier








Infos-dijon.com - Mentions légales