Recherche
> Côte d'Or > Côte d'Or
04/02/2020 19:29

CÔTE-D'OR : La préfecture suspend l'activité de l'abattoir de Beaune

«Face à des dysfonctionnements récurrents» qui n'ont pas été corrigés par la direction de l'abattoir, le préfet a suspendu son agrément pour des raisons sanitaires. Un délai de mise en conformité de six mois a été accordé.
Communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or du 4 février 2020 :

Suspension d’activité de l’abattoir de Beaune

Depuis plus de 18 mois, en raison de difficultés persistantes, tant sur le plan managérial que sur le plan du respect des normes sanitaires applicables à ce type d’établissement, l’abattoir de Beaune a été accompagné par les services de la Direction départementale de protection des populations (DDPP)   de   Côte-d’Or   pour   lui   permettre   de   retrouver   un   fonctionnement   conforme   à   la réglementation et aux procédures.

Pendant toute cette période, de nombreuses réunions de travail ont été organisées avec le directoire de la COPAB, la direction de l’abattoir, la Chambre d’agriculture les services de la DDPP, la sous-préfecture de Beaune. Deux objectifs étaient poursuivis: la recherche de mesures correctives appropriées et la préservation d’un outil d’abattage de proximité.

Toutefois, face à des dysfonctionnements récurrents et qui se sont aggravés dans le temps, des mises en   demeure   concernant   l’hygiène   des   denrées,   la   protection   animale   et   la   protection   de l’environnement ont dû être signifiées à plusieurs reprises afin que l’établissement se mette en conformité minimale et puisse poursuivre son activité dans le strict respect des dispositions sanitaires. Ces mises en demeure n’ont été que très partiellement suivies d’effet, malgré le faible coût financier qu’elles représentaient. Il est regretté une absence de directeur d’abattoir depuis l’automne 2019.

A l’issue de cette période, un bilan contradictoire, réalisé fin décembre 2019, entre les services de l’État et la direction de l’abattoir a conduit à constater que les mesures demandées n’étaient toujours pas appliquées, conduisant l’abattoir à ne pas respecter la réglementation en vigueur.

C’est pourquoi, le préfet de la Côte d’Or a décidé, par arrêté préfectoral du 4 février 2020, une mesure conservatoire de suspension d’agrément pour des raisons sanitaires.

L’abattoir de Beaune continuera cependant de fonctionner administrativement, un délai de mise en conformité de 6 semaines lui ayant en effet été accordé pour trouver une organisation et un fonctionnement conformes à la réglementation abattoir. Pendant ce délai, les abattages ne seront pas autorisés à Beaune et devront être temporairement reportés sur d’autre abattoirs de la région.

Pour autant, le travail d’accompagnement des services de l’État se poursuit avec les représentants de la   coopérative  des   abattoirs   de   Beaune   (COPAB),   la   profession   agricole   et   la   communauté d’agglomération afin de trouver une solution permettant à cet abattoir de reprendre une activité conforme à la législation sanitaire.