Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
02/10/2021 16:35

CÔTE-D’OR : La Société des membres de la Légion d’honneur fête son centenaire et ses valeurs

La section côte-d’orienne de la Société des membres de la Légion d’honneur a concocté un programme visant à mettre en avant une Société porteuse de valeurs d’engagement et d’entraide qui perdurent. Le programme du centenaire de la SMLH 21 a été présenté jeudi 30 septembre à la préfecture.
Jeudi 30 septembre 2021, Fabien Sudry, préfet de Côte-d’Or et de Bourgogne-Franche-Comté, tenait à «recevoir ceux qui portent le service de notre pays jusqu’à l’excellence». C’est par ces mots qu’il a accueilli officiellement les représentants de la section côte-d’orienne de la Société des membres de la Légion d’honneur. Pour le haut fonctionnaire d’État, le centenaire de celle-ci est une belle occasion de «fêter et mettre en avant la devise : Honneur et Patrie, Solidarité» mais aussi de «faire connaître la Légion d’honneur dans la France d’aujourd’hui».


«Elle porte un ordre en mouvement», a fait remarquer le préfet, sensible au fait que la Légion d’honneur continue toutefois d’incarner l’esprit civique et continue à promouvoir l’engagement. «Elle reste fidèle à ses principes : le service, l’ordre national».
La Légion d’honneur fut quant à elle créée rappelons-le le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle est décernée en s'appuyant sur trois principes fondateurs : la récompense du mérite individuel, l'universalité de la connaissance et la contribution au bien public.

Plusieurs personnalités élues étaient au rendez-vous : Fadila Khattabi et Rémi Delatte, députés de la Côte-d’Or, Emmanuelle Coint et Catherine Louis, vice-présidentes du Conseil départemental de Côte-d’Or, Benoît Bordat, adjoint au maire de Dijon, Marie-Line Duparc, maire de Saint-Jean-de-Losne.

Service et entraide


Président de la section côte-d’orienne de la SMLH, qui regroupe cinq comités dans le département et fait partie des 1.000 sections et comités sur le territoire national, Jacques Barthélémy a aussi évoqué une notion de «service dans la conscience des différences et des spécificités de chacun». Un service pouvant être évalué par le savoir, le savoir-faire ou la volonté.
Si l’appellation officielle de l’association centenaire, créée le 26 septembre 1921 et reconnue d’utilité publique en 2022, ne comporte plus le terme d’entraide, Jacques Barthélémy a insisté sur celle-ci telle une valeur essentielle de la Société, constituée à la base «afin que les plus favorisés des légionnaires contribuent aux besoins des plus démunis».

100 ans plus tard, l’anniversaire de la Société tend à montrer qu’elle n’a pas renié ses valeurs fondamentales, en rappelant son histoire tout en s’adressant à la jeunesse. «Car l’entraide ne serait rien sans l’éducation et la transmission», selon le président de la section de Côte-d’Or de la SMLH.

Au programme du centenaire en Côte-d’Or


En Côte-d’Or, le centenaire de la SMLH débutera à Dijon ce dimanche 3 octobre. Une stèle sera dévoilée sur la place du 30 octobre et de la Légion d’honneur. À Saint-Jean-de-Losne le jeudi 7 octobre 2021, une cérémonie de la flamme de la nation se déroulera pour honorer «l’une des trois premières communes décorées par Napoléon en 1815 pour sa résistance vaillante face aux troupes autrichiennes le 17 janvier 1814», commune honorée de la Légion d’honneur par décret impérial le 22 mai 1815.

En lien avec l’Éducation nationale, on peut noter l’implication des élèves en Gestion-administration du lycée Simone Weil à Dijon dont les projets sur le centenaire seront présentés lors d’une exposition sur la Légion d’honneur au Cellier de Clairvaux à Dijon du 2 au 10 octobre. Quatre étudiants du même établissement, en BTS Économie sociale et familiale, organiseront eux un débat d’éloquence sur le thème «Liberté, égalité, fraternité : Mythe ou réalité ?» au rectorat de l’académie de Dijon mardi 12 octobre à 11h

Cinq élèves en seconde du lycée Carnot proposeront eux une visite «La Légion d’honneur au coeur de Dijon» le mardi 12 octobre à 9h30. Le rendez-vous est donné au passage du Logis du Roy, cour d’honneur de l’hôtel-de-ville.
Trois conférences sont au programme du centenaire de la SMLH 21 : «La citoyenneté à l’école : des valeurs à l’engagement. Illustrations dans l’académie de Dijon», amphithéâtre Bouchard sur le campus universitaire de Dijon jeudi 14 octobre à 10h (inscription par mail : smlhdijon.conferences@gmail.com) ; «Le 30 octobre 1870, la résistance des francs-tireurs dijonnais sur la barricade de la rue Jeannin», au musée de la vie bourguignonne à Dijon le samedi 30 octobre à 10h30 (entrée libre) ; «1800-1804, la France à l’époque de la création de l’Ordre de la Légion d’honneur», salle de l’Académie des sciences, arts et belles lettres le jeudi 9 décembre à 10h30 (inscription par mail : desvaud.annie@orange.fr).

«Le centenaire sert aussi à montrer le coeur des membres impliqués dans la Société»


D’autres actions ont été engagées par la SMLH 21 dans le cadre du centenaire. La Société, à hauteur d’un don d’au moins dix euros de la part de chacun de ses 462 membres, soutiendra financièrement l’association Fil-Ô-Mène de Jancigny engagée dans la lutte contre l’isolement des personnes handicapées ou des personnes âgées dépendantes.
Un prix littéraire, doté d’une prime de 2.000 euros, a été remis, parmi sept ouvrages en compétition, à celui de Jean-Pierre Marandin, «Frères de misère», revenant sur la déportation au Struthof d’élèves d’une école protestante de la région de Montbéliard.

«Le centenaire sert aussi à montrer le coeur des membres impliqués dans la Société», s’est enthousiasmé Jacques Barthélémy. En déclarant également : «La chaîne des légionnaires se fait lumineuse. C’est une petite étoile mais une grande ambition. Les valeurs de la Légion d’honneur sont en fait celles de la République».
En Côte-d’Or, le centenaire de la SMLH avait été annoncé peut-on dire par la participation de 8 jeunes côte-d’oriens aux Olympiades de la jeunesse qui s’étaient étalées du 17 mai au 26 septembre derniers aux Invalides à Paris.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier













Infos-dijon.com - Mentions légales