Recherche
> Côte d'Or > Côte d'Or
23/02/2020 13:56

CÔTE-D’OR : Le Comité départemental de la Ligue contre le cancer célèbre son centenaire

Un prix littéraire, des prix scientifiques et un Relais pour la Vie, le Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer annonce son centenaire en 2021 avec l’envie d’inviter le plus grand nombre de personnes à parler de la maladie, de même qu’à se mobiliser pour la lutte contre celle-ci.
Le Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer a bientôt un siècle d’existence. Aujourd’hui, il est mené par un conseil d’administration de 18 personnes et un bureau de 8 personnes. Son siège social se situe au 29C rue de Talant à Dijon (03 80 50 80 00). En 2019, le Comité comptait 6.267 adhérents et 4 salariés, 32 bénévoles permanents et 26 bénévoles de soutien.

Trouvant ses ressources dans la générosité du public, dons, legs et assurances-vie, ainsi que les recettes de manifestations, le Comité finance la recherche (pour près de 60%), apporte son soutien aux malades et à leurs proches (près de 34% de son activité), sans oublier le dépistage, la prévention et la sensibilisation (Octobre Rose, Mars Bleu…).

Déclinant les missions du premier financeur associatif indépendant de la recherche contre le cancer, le Comité de Côte-d’Or s’inscrit depuis 2009 dans un appel d’offres interrégional sur tout le Grand-Est. L’année dernière, 43 équipes de chercheurs ont été soutenues pour un total de 1 196.600 euros (financement par 18 comités départementaux).
Pour sa part, le Comité côte-d’orien a financé 138.500 euros pour 7 équipes de recherche régionales. 227.186 euros ont été accordés pour la recherche nationale, pour 4 équipes nationales dont 2 dijonnaises.

Pour les malades et leurs proches, 170 dossiers d’aides financières (sur 183 déposés) ont été acceptés pour un total de 102.000 euros (sur 132.913,93 euros sollicités), soit une aide moyenne de 600 euros par dossier.

C’est un Comité très actif qui prépare son centenaire, en 2021. «Une année consacrée à la jeunesse par Axel Kahn, président national de la Ligue contre le cancer», rappelle le docteur Claude Laborier, qui préside le Comité de Côte-d’Or. Il insiste : «On souhaite écouter les jeunes, ce que ressent la jeunesse face au cancer. L’objectif de la Ligue contre le cancer, c’est d’être dans la prévention et non dans le curatif». Sensibilisation et prévention auprès des écoliers sont à poursuivre.

Susciter l’envie d’écrire sur la maladie


Cette année 2021 sera notamment marquée par trois actions et autres rendez-vous. La première d’entre elle à être présentée est l’organisation d’un prix littéraire en Bourgogne-Franche-Comté, ouvert à tous.
Le meilleur moyen de décomplexer une maladie et d’avancer face à elle, c’est d’abord d’en parler, de se livrer. C’est le but du prix. Jacques Girardier, président du Comité de pilotage de ce prix littéraire, et Nicolle Laborier en sont convaincus : «Les participants vont se découvrir, à travers la maladie cancéreuse, l’envie d’écrire».

Chaque écrit devra être livré sous la forme d’une nouvelle de dix pages maximum. Participation ouverte depuis le 31 janvier 2020 et jusqu’au 31 janvier 2021. 1.500 euros seront répartis sur plusieurs prix. Plus d'informations et inscription à l'adresse mail : prixlitteraire100.CD21@gmail.com.

Les lauréats seront récompensés lors de l’assemblée générale nationale qui se tiendra à Dijon le 25 juin 2021 et les nouvelles ayant le plus retenu l’attention du comité de lecture seront éditées dans un ouvrage par la Ligue. Un comité de lecture que les responsables cherchent d’ailleurs à étoffer. Ils appellent aux bonnes volontés en ce sens.

Un encouragement à la poursuite des travaux de recherche


Le deuxième prix organisé par le Comité de Côte-d’Or pour son centenaire est ouvert aux chercheurs, de la région Bourgogne-Franche-Comté et plus largement du Grand-Est.
«Nous avons de brillants chercheurs contribuant à la lutte contre le cancer, dans les traitements de la maladie, dans les études chimiques, dans les brevets d’application… Nous voulons les récompenser pour l’excellence de leurs recherches, pour leur permettre aussi de poursuivre leurs travaux», explique le professeur Norbert Latruffe, président du Conseil scientifique départemental.

Deux prix seniors et un prix junior doivent être délivrés, pour des dotations respectives de 150.000, 100.000 et 80.000 euros. Plus d'informations et inscription à l'adresse mail : prixscientifique100.CD21@gmail.com.

Le Relais pour la Vie, à Beaune


Troisième opération phare de l’année du centenaire : le Relais pour la Vie. «Associations, entreprises, familles sont invitées à courir ou marcher durant 24 heures. Chaque équipe peut être composée de 5 à 30 personnes», lance Anaïs Coyau-Bresser, chargée de prévention au sein du Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer. L’opération se déroulera les 25 et 26 septembre 2021, dans un lieu qui n’est pas encore connu.

«C’est une déclinaison de Relay for Life, événement relayé dans 130 pays, pour lequel la Ligue contre le cancer est la seule habilitée à l’organiser en France. Ça dépasse le simple fait de courir ou de marcher. C’est une aventure humaine vraiment formidable, avec une charge émotionnelle forte», témoigne Véronique Rabier, directrice du Comité de Côte-d’Or, se rappelant de l’événement du genre qui avait été organisé à Marasannay-la-Côte en 2013, sur lequel 1.800 participants s’étaient engagés.
Les recettes réalisées lors de la manifestation en 2021 seront reversées au service oncopédiatrique du CHU Dijon Bourgogne ou à une association oeuvrant auprès des enfants touchés par la maladie.

C’est donc une intense année 2021 à laquelle se prépare le Comité de Côte-d’Or de la Ligue contre le cancer. Avec la conviction que la lutte contre le cancer progresse grâce au travail à poursuivre. Claude Laborier fait remarquer : «Notre président national Axel Kahn assure qu’à la fin de la décennie, 50% des cancers pourront être guéris».

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier