Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
17/11/2020 11:02

CÔTE-D’OR : «Les engagements que nous prenons seront tenus», déclare François Sauvadet

La session départementale de ce mardi 17 novembre est marquée notamment par le débat d’orientation budgétaire. Dans le contexte actuel, François Sauvadet a réaffirmé dans ses propos liminaires les engagements du Département de la Côte-d’Or.

Le président du Conseil départemental de la Côte-d’Or est avant tout revenu sur le contexte actuel. Pour François Sauvadet, la volonté, «tant que les conditions le permettent», la volonté est que tous les élus participent au débat en présentiel. Avec «un message qui reste le même», adressé là plus largement à tous les concitoyens : «Protégez-vous car la maladie continue de progresser».

Dans la crise, le Département de la Côte-d’Or a pris ses responsabilités selon son président.
Dans la continuité de la réduction du prix des repas dans les collèges, un rapport doit être voté au cours de cette séance pour un élargissement de l'aide d'1,74 euro aux établissements privés, soit 6.000 élèves supplémentaires et 650.000 euros de plus. Pour les établissements publics, cette aide représente plus de deux millions d’euros.

En s’arrêtant ensuite sur plusieurs chiffres, notamment les 2.550 aides d’urgence versées aux familles depuis septembre sans oublier l’augmentation des bénéficiaires du RSA (11.264 au 31 octobre 2020 en Côte-d’Or contre 10.430 l’année dernière, +4,5 millions d’euros du Département), François Sauvadet a affirmé : «Nous resterons aux côtés des familles quoiqu’il en coûte».
Concernant le DOB, le président du Conseil départemental de la Côte-d’Or a alors lancé : «Notre objectif est de maintenir un investissement de 110 millions d’euros, dont 30 millions d’euros pour le très haut débit». L’occasion pour François Sauvadet d’insister sur le fait que «le déploiement se poursuit à grands pas, avec trois ans d’avance. À la fin de l’année, 15.000 prises seront installées, sur les 80.000».

Dans un cadre sur lequel il a été pointé du doigt une perte de ressources et de maîtrise fiscale du fait de la perte de la taxe foncière, le président du Département - sans évoquer les élections prévues l’année prochaine, ou alors très brièvement au cours de la matinée - a déclaré : «Il va y avoir des incertitudes mais notre responsabilité est de dire quelles orientations nous allons prendre… Les engagements que nous prenons seront tenus en 2021». Des engagements possibles grâce en parallèle à une politique de désendettement judicieuse selon la majorité départementale.
Pour «ne pas ajouter de l’incertitude au contexte», le vote du budget est ainsi annoncé dans moins d’un mois, les 14 et 15 décembre prochains.

Sur la «perte» d’autonomie financière du Département, un voeu sera déposé ce mardi par l’opposition départementale et devrait être adopté à l’unanimité. Un voeu assez similaire a aussi été présenté par la majorité.

Quant au transfert de compétences à la métropole dijonnaise, François Sauvadet n’a pas relancé la polémique sur un dossier entériné par le transfert de charges (4,7 millions d'euros + 100.000 euros pour les routes), en se défendant tout de même : «Je ne livre une guerre à personne. Je veux juste que chacun se voit un avenir là où il en a envie. Je défends la Côte-d’Or, c’est ma responsabilité».

Lors de cette séance, des rapports doivent être votés sur : la mise en place du pass numérique, la nouvelle politique forestière départementale, le renforcement de la stratégie départementale de l’eau, le plan d’actions du projet alimentaire territorial…

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier

Plus d’informations à lire plus tard

sur www.infos-dijon.com