Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
16/12/2020 19:17

CÔTE-D'OR : Montbard accueillira un service relocalisé de la direction générale des finances publiques

«Cela viendra renforcer le rôle de centralité de la ville de Montbard, par ailleurs sous-préfecture de la Côte-d'Or, et la présence de l'État dans les territoires» explique le préfet.

Communiqué de la préfecture de la Côte-d'Or du 16 décembre 2020 :

Montbard retenue dans la liste des villes sélectionnées pour accueillir un service relocalisé de la direction générale des finances publiques

Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d'Or, se réjouit que la commune de Montbard ait été choisie par Olivier DUSSOPT, ministre délégué chargé des Comptes publics auprès de Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, pour accueillir un service relocalisé de la direction générale des finances publiques.

Cela viendra renforcer le rôle de centralité de la ville de Montbard, par ailleurs sous-préfecture de la Côte-d'Or, et la présence de l'État dans les territoires.

Cette démarche inédite, engagée il y a plus d’un an, permettra la relocalisation d’emplois publics des grandes métropoles et de Paris vers des villes petites ou moyennes, prioritairement situées dans les territoires ruraux et périurbains.

Aux termes de la réunion du comité de sélection interministériel auquel ont participé les organisations syndicales, une liste de 16 communes a été retenue parmi lesquelles Montbard pour le département de la Côte-d'Or. Elle s’ajoute aux 50 premières villes déjà retenues le 29 janvier dernier.
La sélection de ces 66 villes au total clôt le processus lancé le 17 octobre 2019 pour accueillir des services de la DGIP représentant 2 500 emplois. 408 communes, présentes dans 84 départements, avaient répondu à l’appel à candidature.

Les candidatures ont été retenues sur la base de critères portant sur la situation sociale et économique du territoire, son attractivité, la qualité des solutions immobilières proposées et les conditions d'accueil des agents des finances publiques.

L’administration centrale va prochainement identifier le service qui sera accueilli dans chaque commune, le nombre d'agents et le calendrier d'installation et la démarche fera ensuite l'objet d'un accompagnement soutenu notamment au niveau des ressources humaines afin de tenir compte des attentes des agents volontaires concernés.