Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
15/02/2024 11:58
4716 lectures

CÔTE-D'OR : Plus d'un milliard d'euros de consommations touristiques en 2023

Ce mercredi 14 février, Marie-Claire Bonnet-Vallet, présidente de Côte-d'Or Attractivité, a exposé le bilan de la fréquentation touristique départementale en 2023 et présenté les grandes lignes de la saison 2024.
«Il n'y a plus de saison», dit l'adage populaire. C'est vrai dans le secteur du tourisme qui a constaté en 2023 un étalement de la venue de visiteurs sur quasiment la totalité de l'année.

À voir si cela se confirmera en 2024, année marquée par de grands temps forts en lien avec le Tour de France et les Jeux olympiques et paralympiques pouvant concentrer les déplacements des touristes.

Côte-d'Or Attractivité met le cap sur 2024


Ce mercredi 14 février 2024, à l'hôtel Novotel de Marsannay-la-Côte, Côte-d'Or Attractivité a rassemblé ses partenaires pour les fédérer autour des choix de communication pour l'année.


Respectivement présidente et directrice de l'agence touristique et d'attractivité départementale, Marie-Claire Bonnet-Vallet (LCOP) et Isabelle Corond-Peintre, ont exposé le bilan de l'année 2023 et les grandes lignes de l'année 2024.

Tous les territoires ont constaté une hausse de fréquentation en 2023


La fréquentation touristique en Côte-d'Or en 2023 a été «très bonne», selon Marie-Claire Bonnet-Vallet. Plus de 15,2 millions de nuitées ont été recensées l'année dernière, environ 70% dans le secteur non marchand (résidence secondaire, tourisme affinitaire...) et 30% dans le secteur marchand (hôtels, gîtes...).

En comptant un panier moyen de 74 euros associé à chaque nuitée – sans inclure le coût de la nuitée en elle-même –, Côte-d'Or Attractivité estime ainsi à 1,12 milliard d'euros le montant des consommations touristiques générées sur le territoire en 2023.

La durée moyenne globale de séjour s'établit à 4,5 jours. Dans le secteur marchand en particulier, le nombre moyen de nuitées reste relativement stable, augmentant à peine par rapport à 2022. En fonction des années, il oscille entre 1,6 et 2 nuitées par séjour.

En termes géographiques, 37% des nuitées se font dans la métropole dijonnaise, 29% dans le vignoble (autour de Beaune, Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin notamment) et 34% dans le reste du département (Auxois, Seine et Tille, Val de Saône, Vingeanne et Châtillonnais notamment).

Tous les territoires ont constaté une hausse de fréquentation en 2023.

L'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique constituent le top 3 des touristes étrangers


Le nombre de nuitées dues à la clientèle française augmente de 3% en 2023 par rapport à 2022. Celles dues à la clientèle étrangère bondit de 13%. L'ensemble des variations fait que les deux clientèles se partagent désormais les nuitées.

Parmi la clientèle française, le top 5 des départements d'origine est constitué, par ordre décroissant, de Paris, des Hauts-de-Seine, du Rhône, de la Saône-et-Loire et de l'Yonne. Suivent non loin le Doubs et le Jura, preuve que, notamment depuis la crise sanitaire, le tourisme intra-régional fonctionne bien.

L'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique constituent les trois premiers pays d'origine de la clientèle étrangère. Malgré la cherté des billets d'avions provoquée par les détours pour éviter l'espace aérien russe depuis l'Asie, la Chine revient dans le top 10.

Visite d'un fleuron touristique avant des balades en pleine nature


Les différents excursionnistes ont recensé 19 millions de visites en 2023 (sites, monuments, balades, activités, repas au restaurant...), ce qui représente une baisse en valeur moyenne par rapport à 2022.

L'Hôtel-Dieu des Hospices civils de Beaune reste un fleuron majeur avec plus de 460.000 visiteurs en 2023.

Globalement, les sites incontournables sont confortés. «Parmi les visiteurs, il y a un vrai désir de visiter les sites dont ils ont entendu parler et ils vont aller, au cours de leur séjour, dans des territoires qui vont avoir une offre touristique différente organisée autour des territoires de pleine nature», explique Marie-Claire Bonnet-Vallet qui signale que «tous les compteurs de vélos marquent des augmentations de fréquentation».

L'application Balades en Bourgogne compte désormais 145.000 installations sur les tablettes et smartphones. Les neuf itinéraires les plus téléchargés concerne le vignoble, le dixième a trait à Dijon.

Parmi les grands événements, la Foire internationale et gastronomique de Dijon 2023 et la Saint-Vincent tournante 2024 ont connu de beaux succès. Les Coupes des Motos légendes, le Salon des seniors et les Journées napoléoniennes à Auxonne ont également su tirer leur épingle du jeu.

Succès des randonnées, vélos et pénichettes


«La fréquentation en itinérance est en augmentation», constate Marie-Claire Bonnet-Vallet à propos des déplacements en randonnée, vélo et pénichettes. Le tourisme fluvial en particulier se développe sur la Saône avec des bâteaux-croisière à Saint-Jean-de-Losne, ainsi que sur la petite Saône avec des bateaux d'une quarantaine de mètres accueillant dix personnes à bord.

Le canal de Bourgogne présente des «problématiques singulières» liées à l'entretien des canaux et aux effets des sécheressés. D'où une réflexion en cours lancée par Voies navigables de France autour du la portion entre Pouilly-en-Auxois et Venarey-Les Laumes.

Il reste de la place dans les hôtels pour les grands événements 2024


Du 4 au 6 juillet 2024, le passage du Tour de France constituera une «occasion unique» selon Marie-Claire Bonnet-Vallet qui dénombre «trois étapes, trois décors et 45 communes».

De façon à donner l'image d'une «hospitalité rayonnante», «[Côte-d'Or Attractivité] a bâti toute la communication de tous les territoires traversés pour envisager la manière de travailler et de sédimenter cette team Côte-d'Or».

Suivront le Relais de la Flamme olympique dont les deux convois feront étape dans huit sites du département, le 12 juillet, puis le Relais de la Flamme paralympique, le 26 juillet, à Châtillon-sur-Seine. D'ici là, seront également organisé des Villages Terres de Jeux.

Si de nombreuses nuitées ont déjà été réservées à l'occasion de ces événements sportifs et populaire, Patrick Jacquier, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de la Côte-d'Or, signale qu'«il reste de la place» dans les hôtels.

D'autres temps forts sont envisagés en 2024 comme le rassemblement des passionnées de 2CV à Brazey-en-Plaine où 15.000 visiteurs sont attendus le 18 mai, le Congrès mondial de l'Organisation de la vigne et du vin (OIV), du 14 au 18 octobre, à Dijon, ou encore le Mondial de pétanque, les 4 et 5 décembre, au Zénith de Dijon où 5.000 spectateurs sont escomptés.

Côte-d'Or Attractivité donne une «coloration sportive» à sa communication


Avec cette programmation pour 2024, Côte-d'Or Attractivité a donné une «coloration sportive» à son plan de communication partagé avec les acteurs touristiques du territoire.

Un travail est en cours avec France Télévisions afin de composer un film de présentation générale de la Côte-d'Or «poétique, décalé et dans l'air du temps». Un partenariat avec le concessionnaire autoroutier AP2R permettra un affichage les aires de service.

Une action en direction des professionnels du tourisme sera déclinée sur le thème «Les bons plans de la Côte-d'Or, terrain de tous les Jeux» et un grand jeu gratuit «Un tempérament plutôt curieux ou sportif ?» sera proposé sous la  forme d'un test de personnalité, valable du 9 février au 16 juin 2024 avec plus de cent lots mis en jeu.

Côte-d'Or Attractivité s'intéressent aux candidats au départ de grandes villes


En ce qui concerne l'attractivité résidentielle, l'agence poursuit les partenariats avec les entreprises qui «touchent les habitants». Un kit destiné aux habitants a été développé avec l'intercommunalité Cap Val de Saône et un autre est kit est en cours d'élaboration avec celle du Fontenois-Mirebellois.

De plus, Côte-d'Or Attractivité échange avec les plateformes qui accompagnent les candidats au départ de grandes villes, tient des stands sur les salons professionnels liés à la mobilités ou au travail et prévoit la reconduction de la soirée dédiée aux nouveaux habitants, le 22 novembre prochain.

Jean-Christophe Tardivon

Le dossier de Côte-d'Or Attractivité sur la saison touristique 2024


La Côte-d'Or en tête du nombre d'étapes du Tour de France en 2024


En Côte-d'Or, François Sauvadet assure «tout faire pour que notre département rayonne»






Infos-dijon.com - Mentions légales