Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
31/12/2020 00:20

CÔTE-D'OR : Surveillance renforcée pour le couvre-feu de la Saint-Sylvestre

Les forces de l'ordre seront particulièrement mobilisées le 31 décembre. Ce mercredi 30 décembre, des policiers ont assuré une mission de sécurité routière à Dijon accompagnée de recherche de stupéfiants ainsi que de vérification du respect des mesures sanitaires.

Aux habituelles problématiques de sécurité publique s'ajoute la crise sanitaire avec, parmi les mesures gouvernementales pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19, l'instauration d'un couvre-feu. Si une tolérance a été accordée pour le réveillon de Noël, la nuit de la Saint-Sylvestre ne déroge pas à cette obligation.

Ce mercredi 30 décembre 2020, le préfet de la Côte-d'Or a annoncé que 540 agents de la police nationale, de la gendarmerie, de la force Sentinelle et du Service Départemental d'Incendie et de Secours seraient tout particulièrement mobilisés pour assurer la sécurité de la nuit du 31 décembre au 1er janvier. C'est 35% de plus que fin 2019 où 400 personnels étaient positionnés pour la même nuit.

Surveillance du couvre-feu et contrôles de sécurité routière


Des contrôles routiers ont été mis en place dès le 29 décembre dernier afin «de prévenir les mauvais comportements au volant et de contrôler le respect du couvre-feu» comme l'explique la préfecture de la Côte-d'Or. En 24 heures, 15 verbalisations pour non respect du couvre feu et 2 pour non port du masque avaient déjà été établies pour l'ensemble de la Côte-d'Or.
Ce mercredi 30 décembre, une nouvelle opération a eu lieu place Wilson à Dijon. Adjoint au commandant de l'Unité d'ordre public et de sécurité de Dijon, le capitaine de police Thierry Gremion dirigeait douze policiers : des motards de la Formation motocycliste urbaine de Dijon, des motards de la CRS 40 de Plombières-lès-Dijon et des effectifs de la Section d'intervention de Dijon.

Danyl Afsoud, directeur de cabinet du préfet de la Côte-d'Or, a expliqué que l'accidentologie restait préoccupante sur les routes du département avec 157 accidents faisant 175 victimes dont 27 tués en 2020. «C'est la raison pour laquelle les services de police et de gendarmerie seront mobilisés dans les jours à venir pour lutter les facteurs accidentogènes sur la route : la vitesse, l'alcool et la consommation de stupéfiants et, tout naturellement, pour faire respecter les dispositions inhérentes au couvre-feu» a-t-il indiqué.

«La sécurité routière est un travail au quotidien» a abondé le capitaine Thierry Gremion. De plus, des réquisitions du procureur de la République de Dijon autorisent les policiers à mener des investigations en lien avec la détention d'armes, de stupéfiants voire même de feux d'artifices. Ces réquisitions seront renouvelées pour la nuit du 31 décembre.

«Deux priorités : le respect du couvre-feu et le maintien de l'ordre public»


Concernant les respects du couvre-feu, «les Côte-d'Oriens comme l'ensemble de la population ont bien compris l'objectif, c'est de lutter contre l'épidémie de Covid-19 donc, en cela, ils respectent très majoritairement les dispositions inhérentes au couvre-feu» a constaté le directeur de cabinet du préfet de la Côte-d'Or.

«Il y a deux priorités : le respect du couvre-feu et le maintien de l'ordre public» souligne Danyl Afsoud, «s'agissant du couvre-feu, pas de circulation effectivement entre 20 heures et 6 heures du matin, s'il y a des circulations, elles seront verbalisées». En ce qui concerne l'ordre public, «le préfet a pris un arrêté interdisant notamment la détention, le transport et l'usage de fumigènes et d'engins pyrotechniques sur l'ensemble du territoire de la Côte-d'Or».

Des contrôles allant de la trottinette à l'utilitaire


Même si la circulation était rare, la place Wilson n'était pas complètement déserte alors que le couvre-feu venait tout juste de commencer. «On va demander aux automobilistes la justification de leur déplacement, un certain nombre d'entre eux rentrent du travail et sont tout à fait légitimes à se déplacer dans le secteur» a expliqué le représentant de la préfecture.

«L'objectif est de rappeler très fermement le message de vigilance et l'impérieuse nécessité de respecter le couvre-feu» a insisté Danyl Afsoud. Des conducteurs d'utilitaires ou de voitures ont donc été contrôlés ainsi que des motards, des coursiers à vélo et même un usager de trottinette électrique qui tentait d'échapper au dispositif.

En Côte-d'Or, lors des opérations de cette soirée du mercredi 30 décembre, le bilan s'établit ainsi : 1 personne sous fiche de recherche, 14 infractions au code de la route, 1 défaut de permis, 1 non mutation de carte grise, 2 alcoolémies positives (dont une délictuelle), 2 conducteurs positifs aux stupéfiants et 10 infractions aux règles sanitaires.

Lors de la Saint-Sylvestre, c'est toute la nuit que les services de police et de gendarmerie procéderont à des contrôles et verbaliseront toute infraction constatée.

Jean-Christophe Tardivon

540 personnels mobilisés pour assurer la sécurité de la nuit du 31 décembre en Côte-d'Or