Recherche
POUR JOINDRE INFOS-DIJON
redaction.infosdijon@gmail.com (à privilégier)
SMS et MMS au 07 86 17 77 12
> Côte d'Or > Côte d'Or
04/11/2020 12:19

CÔTE-D'OR : Yolaine de Courson soutient la filière française des sapins de Noël

La députée EDS de la Côte-d'Or sollicite l'aide du Premier ministre et du ministre de l'Agriculture pour que «la filière de production et de commercialisation des sapins de Noël français se voit garantir les meilleures conditions de travail en cette période de confinement». Actualisé avec la liste des parlementaires signataires.

Communiqué de Yolaine de Courson du 4 novembre 2020 :

Soutenir la filière française des sapins de Noël

Les fêtes de Noël sont un horizon réjouissant pour tous les Français chaque hiver, et le sont en particulier cette année, alors qu’ils vivent une période très difficile et angoissante.

Le Président de la République l’a rappelé lors de son allocution le 28 octobre dernier : si les conditions sanitaires le permettent, les fêtes de Noël sont l’objectif à atteindre pour la sortie du confinement. La célébration des fêtes de fin d’année s’accompagne traditionnellement chaque année pour 6 millions de foyers français de l’achat et du parement d’un sapin naturel cultivé en France, et dont la vente débute environ un mois avant le 25 décembre.

Cette vente se réalise principalement en extérieur, ce qui limite les risques de contamination potentielle, dans les circuits de grande distribution, en vente directe dans des stands sur le domaine public avec l’accord des maires, ou encore dans des circuits spécialisés comme les jardineries ou les fleuristes.

Il existe aujourd’hui une inquiétude des producteurs français concernant la possibilité de disposer de ces circuits de distribution nécessaires à la vente des sapins.
Ces professionnels doivent en effet être assurés de connaître ces dispositions dès à présent afin d’être en capacité de préparer la livraison des points de vente pour le 25 novembre.

Fruit de dix années de travail, un sapin ne peut être vendu que durant une courte période d’un mois. Les producteurs de sapins font déjà face à la concurrence de sapins synthétiques, fabriqués majoritairement en Asie du Sud-Est, commercialisables facilement en grande surface ou via une plateforme d’achat en ligne, y compris en cette période de confinement. Un sapin artificiel émet 2.5 fois plus de CO2 pour sa production et son transport qu’un sapin naturel.

Il est urgent de soutenir une activité économique vitale pour des régions rurales comme le Morvan, première région de production française, ainsi que pour d’autres régions de production, et ce alors même que la période d’exploitation et de préparation démarre dès lundi prochain.

C’est pourquoi Madame Yolaine de Courson, Députée de la Côte-d’Or, sollicite, avec ses collègues parlementaires, l’aide du Premier ministre et du ministre de l’Agriculture, pour que la filière de production et de commercialisation des sapins de Noël français se voit garantir les meilleures conditions de travail en cette période de confinement, et pour que les foyers français puissent retrouver ce symbole de notre tradition culturelle cette fin d’année.

Actualisé avec la liste des parlementaires signataires :

Pour l’Assemblée nationale,
Yolaine de Courson, Députée de Côte-d’Or
Emmanuelle Anthoine, Députée de la Drôme
Julien Aubert, Député de Vaucluse
Delphine Bagarry, Députée des Alpes de Haute-Provence
Xavier Batut, Député de Seine-Maritime
Jean-Louis Bourlanges, Député des Hauts-de-Seine
Xavier Breton, Député de l’Ain
Pierre Cabaré, Député de Haute-Garonne
Anne-Laure Cattelot, Députée du Nord
Annie Chapelier, Députée du Gard
Jean-Pierre Cubertafon, Député de Dordogne
Olivier Dassault, Député de l’Oise
Typhanie Degois, Députée de Savoie
Rémi Delatte, Député de la Côte-d’Or
Béatrice Descamps, Députée du Nord
Jennifer de Temmerman, Députée du Nord
Jacqueline Dubois, Députée de Dordogne
Bruno Fuchs, Député du Haut-Rhin
Albane Gaillot, Députée du Val-de-Marne
Yannick Haury, Député de Loire-Atlantique
François Jolivet, Député de l’Indre
François-Michel Lambert, Député des Bouches-du-Rhône
Jean Lassalle, Député des Pyrénées-Atlantiques
Didier Le Gac, Député du Finistère
Christophe Lejeune, Député de Haute-Saône
Patricia Lemoine, Députée de Seine-et-Marne
Marion Lenne, Députée de la Haute-Savoie
David Lorion, Député de la Réunion
Lise Magnier, Députée de la Marne
Jacques Maire, Député des Hauts-de-Seine
Didier Martin, Député de la Côte-d’Or
Jean-Michel Mis, Député de la Loire
Sébastien Nadot, Député de Haute-Garonne
Christophe Naegelen, Député des Vosges
Valérie Petit, Députée du Nord
Christine Pires Beaune, Députée du Puy-de-Dôme
Isabelle Rauch, Députée de la Moselle
Jean-Luc Reitzer, Député du Haut-Rhin
Didier Quentin, Député de Charente-Maritime
Nathalie Sarles, Députée de la Loire
Denis Sommer, Député du Doubs
Sira Sylla, Députée de Seine-Maritime
Aurélien Taché, Député du Val-d’Oise
Agnès Thill, Députée de l’Oise
Frédérique Tuffnell, Députée de Charente-Maritime
Pierre Venteau, Député de la Haute-Vienne
Hélène Zannier, Députée de la Moselle

Pour le Sénat,
François Patriat, Sénateur de la Côte-d’Or
Jean-Marc Boyer, Sénateur du Puy-de-Dôme
Bernard Buis, Sénateur de la Drôme
Marc-Philippe Daubresse, Sénateur du Nord
Louis-Jean de Nicolay, Sénateur de la Sarthe
Yves Détraigne, Sénateur de la Marne
Laurent Duplomb, Sénateur de la Haute-Loire
Jérôme Durain, Sénateur de la Saône-et-Loire
Nicole Duranton, Sénatrice de l’Eure
Marie Evrard, Sénatrice de l’Yonne
Nadège Havet, Sénatrice du Finistère
Patrice Joly, Sénateur de la Nièvre
Antoine Lefevre, Sénateur de l’Aisne
Jacques Le Nay, Sénateur du Morbihan
Vivette Lopez, Sénatrice du Gard
Jean-Jacques Lozach, Sénateur de la Creuse
Thani Mohamed-Soilihi, Sénateur de Mayotte
Cyril Pellevat, Sénateur de la Haute-Savoie
Didier Rambaud, Sénateur de l’Isère
Patricia Schillinger, Sénatrice du Haut-Rhin