Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
26/11/2021 10:24

DÉPARTEMENT : François Sauvadet propose de maintenir 110 millions d’euros d’investissement pour 2022

La session plénière du Conseil départemental de la Côte-d’Or de ce vendredi 26 novembre doit permettre de «fixer le cadre des moyens 2022 au service des Côte-d’Oriens», a annoncé le président du Département.
18 rapports, plus deux rapports supplémentaires inscrits en urgence, sont à l’ordre du jour de cette session du vendredi 26 novembre 2021. L’un des deux dans le cadre de la procédure d’urgence porte sur l’aide à l’équipement des communes en vidéoprotection. Avec la possibilité d’un soutien à hauteur de 50 % dans la limite d’un plafond de dépense de 50.000 euros.

Annoncé comme «un temps important pour la collectivité» par le président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, le débat d’orientations budgétaires doit être engagé en milieu de matinée. Des orientations «qui vont fixer le cadre des moyens 2022 au service des Côte-d’Oriens».


Les grandes lignes, François Sauvadet les a données dans ses propos liminaires : «Nous maintiendrons un niveau historique d’investissement de 110 millions d’euros (…) La trajectoire des dépenses sociales continuera d’augmenter. Nous dépasserons les 300 millions d’euros en 2022 pour assurer les solidarités humaines et financer l’effort engagé dans le cadre du plan de soutien et de solidarités Côte-d’Or aussi longtemps que les circonstances l’exigeront».
François Sauvadet a fait également remarquer que «même s’il a baissé, le nombre de bénéficiaires du RSA devrait rester au-dessus des 10.000».

Au rang des contraintes budgétaires, le président du Département identifie des droits de mutation volatiles. En ajoutant : «Au plan des ressources, 2021 a été particulièrement dynamique en matière de droits de mutation. Mais chacun sait que ce n’est pas une situation qui va durer. Et en cas de recul, tous les Départements de France seront en situation difficile. Car nous n’avons plus de leviers fiscaux et donc pas d’amortisseur en cas de recul des droits de mutation».

Au nom du groupe d’opposition «Côte-d’Or, Terres d’avenir», son président Christophe Avena a fait part d’une déception concernant un DOB qui est le premier de la mandature. Le conseiller municipal d’opposition a demandé «un budget d’investissement, réellement tourné vers les solidarités», en reprochant à la majorité départementale «une vision pessimiste, fataliste».

En réponse, François Sauvadet a dit assumer «une gestion prudentielle» pour être certain de pouvoir investir encore, en insistant tout de même sur l'importance du niveau d'investissement proposé. Dans son intervention d’ouverture, le président de la collectivité a aussi rappelé : «Nous nous sommes désendettés de 100 millions d’euros en 7 ans».

Alix Berthier
Photo : Alix Berthier

«Le quoi qu’il en coûte va nous coûter cher à la sortie de la crise», affirme François Sauvadet


Les informations marquantes du conseil départemental du 26 novembre





Infos-dijon.com - Mentions légales