Recherche
Pour nous joindre
redaction.infosdijon@gmail.com
SMS au 07.86.17.77.12
> Côte d'Or > Côte d'Or
05/05/2021 19:26

ÉLECTIONS : «Il n’y aura pas de confusion possible. On votera bien deux fois», assure Christophe Marot

Le secrétaire général de la préfecture de Côte-d’Or a fait le point ce mercredi 5 mai sur l’organisation des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin prochains. La couleur d’enveloppes sera différente pour chaque élection. Les assesseurs seront prioritaires pour la vaccination.
A la cité Dampierre à Dijon, les dépôts des candidatures pour les élections départementales ont été clôturées à 16 heures ce mercredi 5 mai 2021.
Dans le bureau 26 de la cité Dampierre, le tirage au sort pour l’attribution des panneaux électoraux a été effectué, pour 82 binômes candidats répartis sur les 23 cantons de la Côte-d’Or. On compte 7 binômes de moins par rapport aux élections de 2015.

On le sait, ces élections sont fixées les 20 et 27 juin prochains. Mais elles ne sont pas les seules puisque les dates sont également celles des élections régionales. Deux élections en même temps donc. Comment vont se dérouler les votes ? Des mesures nouvelles par rapport aux dernières élections seront-elles en vigueur ?


Regrouper deux bureaux de vote de différents scrutins


Secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or et sous-préfet de l’arrondissement de Dijon, Christophe Marot en a livré les contours organisationnels. «Les communes qui le souhaitent peuvent déplacer leurs bureaux de vote dans des espaces plus grands. C’était déjà possible mais ça a été demandé de façon plus importante cette fois-ci», fait-t-il remarquer.

Nouvelle possibilité : si le local est suffisamment grand, la commune pourra y regrouper deux bureaux de vote avec un seul président et secrétaire. En cas de manque de personnes au moment du dépouillement, les bulletins des élections régionales seront dépouillés en premiers.

Même dans ce cas de deux bureaux de vote regroupés en un lieu, les cheminements, isoloirs et tables de vote devront être séparés. La nécessité d’un cheminement et d’un sens de circulation est rappelé. La couleur d’enveloppes sera différente pour chaque élection. «Il n’y aura pas de confusion possible. On votera bien deux fois», assure Christophe Marot à propos d’une situation (deux élections les mêmes jours) qui n’est pas arrivée depuis 2008 à l’échelle nationale. D’autant plus que ces élections se dérouleront encore dans un contexte sanitaire particulier.

L’installation de bureaux de vote en extérieur «est une possibilité» mais les facteurs météorologiques qui seraient à prendre en compte (vent, pluie) font que le cas de figure est plus difficile à envisager qu’en intérieur.

Les assesseurs seront prioritaires pour la vaccination


La vaccination des assesseurs n’est pas obligatoire. «C’est une recommandation du Conseil scientifique reprise par le gouvernement. La personne peut se faire vacciner ou alors elle s’engage à faire un test PCR au moins 48 heures avant. Et il est conseillé aux assesseurs de faire un test PCR après les journées d’élections», rappelle Christophe Marot, en ajoutant que «les personnes souhaitant se faire vacciner auront des créneaux dédiés dans les centres. On a demandé aux maires de nous envoyer la liste des assesseurs pour le 21 mai, pour qu’ils puissent se faire vacciner en tant que personnes prioritaires». Même les assesseurs ayant moins de 55 ans.

Comme en 2020 pour le second tour des élections municipales, l’État livrera aux mairies du gel hydroalcoolique, des masques FFP2, des visières «et nous donnons la possibilité aux communes d’acheter des plexiglas remboursés par l’État, jusqu’à un certain nombre par bureau de vote». Des autotests seront aussi fournis pour les personnes devant être mobilisées au sein du bureau, en amont des journées d’élections.

Quant au vote, «on peut désormais avoir deux procurations pour un seul mandant, ce qui avait été le cas aux élections municipales. Il faut (pour les électeurs concernés) habiter dans la même commune mais pas forcément voter dans le même bureau. C’est nouveau, on peut s’inscrire par voie dématérialisée depuis le 6 avril 2021 sur maprocuration.gouv.fr. Sinon, il convient d’aller faire sa procuration au tribunal d’instance, au commissariat de Police ou à la brigade de Gendarmerie», annonce le secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or.

Dans chaque bureau de vote, le nombre d’électeurs devra être limité à trois.

L’arrêté préfectoral fixant les candidatures et leurs ordres sur les panneaux électoraux sera publié ce vendredi 7 mai 2021. Des dernières vérifications par rapport à la légalité des candidatures doivent être faites.

Alix Berthier
Photos : Alix Berthier

82 binômes se présentent sur les 23 cantons de Côte-d'Or au premier tour


Les principales dates à retenir












Infos-dijon.com - Mentions légales